Article(s) étiqueté(s) ‘Singapour ;’

Appels à contributions
Jan
13

CALL FOR PAPERS (Deadline: 22 February 2016) 11th Singapore Graduate Forum on Southeast Asia Studies

This forum is organised by the Asia Research Institute, National University of Singapore; with funding support from the Henry Luce Foundation, USA.

The Asia Research Institute (ARI) of the National University of Singapore (NUS) invites applications from postgraduate (master’s and PhD) students who are engaged in research on Southeast Asia to attend the 11th Singapore Graduate Forum on Southeast Asian Studies on 12-14 July 2015.

(suite…)

Thèses
Juin
09

Soutenance de thèse « Par-delà la traite des femmes vietnamiennes en Asie du Sud-Est. Anthropologie économique des carrières intimes ».   Nicolas Lainez

La soutenance se déroulera le mardi 30 juin 2015, à l’École des hautes études en sciences sociales / bât. Le France, 190-198 avenue de France, 75013 Paris (métro Quai de la gare), salle du conseil A, à partir de 15h.

Résumé
À partir d’une enquête sur la traite prostitutionnelle conduite au Viêt Nam, au Cambodge et à Singapour, cette thèse propose une anthropologie économique des relations intimes que les femmes prostituées vietnamiennes nouent avec des opérateurs informels de crédit, avec des facilitateurs de la migration prostitutionnelle, avec des employeurs de l’industrie sexuelle, avec leur famille ainsi qu’avec les hommes qui rétribuent leurs services. Alors que l’économie de marché, à laquelle le Viêt Nam adhère depuis les réformes du Renouveau (Doi Moi) en 1986, pousse ces femmes à entreprendre, à investir, à s’endetter, à consommer et à migrer, de nombreuses embûches se dressent sur leur chemin : exclusion du marché de crédit, coût élevé de la migration transnationale régulée, obligations de solidarité familiale, inégalités de genre, risques de stigmatisation. Pour se frayer un chemin dans cet univers d’opportunités et de contraintes, elles utilisent l’intimité comme une ressource polyvalente et stratégique afin d’augmenter leurs marges de manœuvre et d’étoffer leurs répertoires d’action.

La réflexion proposée s’appuie sur un concept capable de rendre compte de la fluidité des parcours et de l’articulation entre économie et intimité : les carrières intimes. Cette perspective invite à examiner les parcours de dette à la lumière de l’évolution récente des marchés financiers et de la migration prostitutionnelle, mais aussi les trajectoires de care au regard du régime « familialiste » de bien-être promu par l’État, les carrières sexuelles au prisme des inégalités de genre et notamment de la division sexuelle du travail, ainsi que les carrières morales en référence à la politique de lutte contre les « fléaux sociaux ».

Nourrie d’un solide socle empirique privilégiant l’ethnographie économique de l’intimité et le suivi longitudinal ainsi que d’une longue expérience avec les ONG luttant contre la traite en Asie du Sud-Est, cette recherche dépasse rapidement son objet initial, la traite, pour mettre en relief des aspects inédits de la vie des femmes vietnamiennes et interroger la place de l’intimité dans l’économie de marché. Sur le plan théorique, ce travail construit son objet sur l’anthropologie de l’esclavage, la sociologie « déconstructiviste » de la traite, la sociologie économique de l’intimité et la sociologie des carrières.

Jury de thèse

Danièle BÉLANGER, Professeure à l’Université de Laval, rapporteure
Michel BOZON, Directeur de recherche à l’INED, directeur de thèse
Isabelle GUÉRIN, Directrice de recherche à l’IRD, rapporteure
Marie-Elisabeth HANDMAN, Maîtresse de conférence (HDR) à l’EHESS, examinatrice
Pascale MOLINIER, Professeure à l’Université Paris-13, examinatrice
 
Mot-clés
Traite, intimité, prostitution, dette, migration, care, morale, anthropologie, sociologie, Viêt Nam, Cambodge, Singapour

Page institutionnelle
http://iris.ehess.fr/index.php?2445

Cinéma
Juin
09

Cinémas de Singapour à la cinémathèque du 10 juin au 6 juillet

Un panorama du cinéma de Singapour en une trentaine de longs métrages, du cinéma des studios implantés à Singapour dans les années 1950 à la Nouvelle Vague contemporaine.

http://www.cinematheque.fr/fr/dans-salles/hommages-retrospectives/fiche-cycle/cinemas-singapour,632.html

cinémas de singapour

Colloques et séminaires
Mai
13

Conférences de Michele Ford Professor of Southeast Asian Studies University of Sydney, Australia

— 21 mai 2014, 10h-12h

Subaltern Cosmopolitanism in the Singapore-Indonesia Borderlands, dans le cadre du séminaire général du CASE-EHESS organisé par Vanina Bouté, Andrée Feillard et Rémy Madinier

Maison de l’Asie, 22 av. du Président-Wilson 75016 Paris

— 21 mai 2014, 17h-19h

Developing a Movement : The Role of the International Labour Movement in the Reconstruction of Trade Unionism in Indonesia, dans le cadre du séminaire “Normes, circulations et gouvernances en Asie“ organisé par Bernard Thomann et Claire Trân Thi Liên

Université Paris Diderot, Bâtiment Olympe de Gouges, salle 203, rue Albert Einstein, 75013 Paris (M14Bibliothèque François Mitterrand)

Cinéma
Sep
18

Ilo ilo, film singapourien

Drame réalisé en 2013 par Anthony Chen avec Koh Jiah Ler, Angeli Bayani, Yann Yann Yeo … (1h39)

A la fin des années 1990, Teresa, une jeune femme qui a laissé son fils d’un an aux Philippines, est recrutée par un couple vivant à Singapour pour s’occuper à temps plein de leur démon de fils, Jiale. Rapidement, le jeune garçon turbulent rejette la nourrice et n’hésite pas à se comporter avec elle comme si elle était une esclave. L’arrivée de Teresa complique davantage les rapports déjà difficiles entre les parents et leur fils unique. Mais, alors que la crise financière asiatique s’accentue, une complicité très forte s’installe progressivement entre Jiale et la jeune employée de maison au point d’attiser la jalousie de la mère de l’enfant…

Ce film a obtenu la Caméra d’Or à la Quinzaine des Réalisateurs lors du Festival de Cannes 2013.

Sortie en France le 04 septembre 2013.

Site Web de l'Association française pour la recherche sur l'Asie du Sud-Est: Afrase