Une petite histoire illustrée du comics aux Philippines En ce moment au salon de lecture J. Kerchache. Jusqu’au 10 mars 2020

Une nouvelle vitrine à découvrir dans le cadre de #Bd2020 D’un chef-d’œuvre de la littérature à l’industrie du Comics US : une petite histoire illustrée du comics aux Philippines. Héros national philippin, touche-à-tout de génie, le docteur José P. Rizal (1861-1896) est aussi le plus illustre des écrivains de son pays. Pour son ouvrage « Noli me tángere » qui met en cause le colonialisme et la tyrannie exercée dans son pays, il sera fusillé par les Espagnols à trente-cinq ans. Il est également considéré comme le premier des auteurs de bandes dessinées de l’archipel. Folkloriste reconnu, il illustre en 1885 le conte philippin « The Monkey and the turtle ». Dès les années trente, de nombreuses bandes dessinée paraissent aux Philippines où le format comics sera très populaire. Rapidement, le talent des auteurs de l’archipel est reconnu mondialement. De nombreux thèmes sont abordés dans les comics ; la science-fiction et l’horreur ont une place de choix mais on trouve certains titres comme « Love life komiks », série de petites romances. La couverture de ce dernier titre est signée par Cal Sobrepeña (1940-…). Nombreux sont les auteurs philippins de bandes dessinées à avoir travaillé pour les géants américains de l’industrie des comics : DC, Marvel ou encore la Western publishing. Le super-héros des marais, Swamp Thing, est dessiné dans ce numéro de 1976 par le célèbre Nestor Redondo (1926-1995) qui a rencontré le succès dès 1950 avec la super-héroïne philippine « Darna ». On retrouve Nestor au crayon dans le tout premier numéro de » Tales of Ghost Castle ». Son frère Frank, lui aussi illustrateur, a également travaillé pour les séries « Unexpected » ou « Ghosts ». Dans le comics « Ghosts », recueil de nouvelles horrifiques, on retrouve un autre Philippin, Alfredo Alcala (1925-2000), qui travailla également sur la série Swamp Thing. L’épisode « The mad planet » publié dans le magazine de science-fiction 1994 est signé Vic Catan (1948-2004) qui a commencé à travailler dans le studio de Nestor Redondo et qui, comme lui, a travaillé pour les séries « Ghosts » ou « The house of secrets ». Jesse Santos (1928-2013) est le créateur du héros « Dagar l’invincible ». Cette série publiée dans la collection Gold key de l’éditeur Western publishing s’inspire de Conan le Barbare sorti deux ans plus tôt chez Marvel. « Conan » est lui aussi illustré par un célèbre artiste d’origine philippine, Ernie Chan (1940-2012). Voir : http://www.quaibranly.fr/fr/collections/vie-des-collections/actualites/nouvelles-vitrines/une-petite-histoire-illustree-du-comics-aux-philippines/

Be Sociable, Share!
Site Web de l'Association française pour la recherche sur l'Asie du Sud-Est: Afrase Follow us Facebook Twiter RSS