L’Insulinde à la croisée des mondes, 15/03/2019, Musée du Quai Branly-Jacques Chirac

L’Insulinde à la croisée des mondes
Rencontre et sortie d’objet avec Romain Bertrand et Constance de Monbrison
Les océans séparent autant qu’ils relient ; les mers divisent autant qu’elles unissent : telle est l’une des grandes leçons de l’œuvre braudélienne. Une leçon entendue, méditée et prolongée par Denys Lombard dans son maître-livre, Le Carrefour javanais. Essai d’histoire globale, publié en 1990 et dont la fortune critique ne s’est depuis lors jamais démentie. L’Insulinde – espace maritime par excellence – a bien été, au bas mot dès le XVe siècle, une zone de connexions denses entre une pléthore d’univers : culturels et linguistiques, évidemment, mais tout aussi bien sociaux et politiques. De la façon dont se sont entremêlés, et parfois entretissés ces univers au temps des «premières mondialisations » portent témoignage des récits, des vestiges – et des objets. Un objet en particulier, issu des collections du musée, et dont le commentaire servira de point de départ à une réflexion sur la façon dont la connaissance du cas insulindien peut nous aider à élaborer les outils d’une «histoire-mondes».
Avec Romain Bertrand, directeur de recherche à Sciences Po, auteur de L’Histoire à parts égales : récits d’une rencontre Orient-Occident, XVIe -XVIIe  siècle, Le Seuil, 2011 et Constance de Monbrison, responsable de collections Insulinde au musée du quai Branly – Jacques Chirac.
Le vendredi 15 mars 2019 de 18:00 à 19:30
Salon de lecture Jacques Kerchache
Objets présentés : Textile ou vêtement en coton, Philippines – Sulu (20e siècle) n° 70.2007.44.1 (voir ci-dessus)
                              Foulard de tête, Philippines – Sulu (fin du 19e-début du 20e) n° 70.2017.17.1 (voir ci-dessous)
Be Sociable, Share!
Site Web de l'Association française pour la recherche sur l'Asie du Sud-Est: Afrase Follow us Facebook Twiter RSS