« Autorité politique, formes esthétiques et pratiques rituelles » 23 janvier 2017, Séminaire EHESS

L’art, dans ses manifestations matérielles et immatérielles, est souvent associé à des modes d’autorité variés, d’ordre politique, religieux ou autres. De l’Asie du Sud à l’Insulinde, les formes et les conduites esthétiques, qu’elles soient graphiques, plastiques, musicales, chorégraphiques, théâtrales, narratives ou le plus souvent combinées, contribuent à établir différents types de légitimité. Au cours du temps, elles ont fait l’objet de nombreux processus de circulation, valorisation, dévalorisation, interdiction, invention, réinvention, réappropriation, émulation. Quelquefois censurées, elles ont aussi suscité résistances et contrepouvoirs. Le séminaire convoque plusieurs disciplines des sciences sociales pour penser la relation entre le fait esthétique et l’autorité de l’Asie du Sud à l’Insulinde.

Lundi 23 janvier 2017, 14 h à 17 h, salle 662, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris

Autorité politique et formes esthétiques

  • Paul Sorrentino (Institute for cultural and social Anthropology, Göttingen), « Bureaucratie chinoise et autochtonie vietnamienne dans le culte des Quatre Palais »
  • Gabriel Facal (postdoctorant Autoritas), « Façonnement du ressenti et construction de l’autorité des danseurs dans les initiations martiales à Banten en Indonésie »
Be Sociable, Share!
Site Web de l'Association française pour la recherche sur l'Asie du Sud-Est: Afrase Follow us Facebook Twiter RSS