17 Mars Les effacés des mémoires post-coloniales : l’exemple des Hmong, Cité de l’immigration

Septième rencontre du cycle de débats sur l’immigration avec Francoise Vergès, Safoi Babana-Hampton, Philippe Peycam et Benjamin Stora.

Programme

18h30 : Projection du documentaire Mémoire hmong à la croisée des chemins, réalisé par Mme Safoi Babana-Hampton.

Ce film retrace les histoires de trois générations de réfugiés Hmong dans le Midwest américain et en France. Habitant de Rochester Hills dans l’État du Michigan, Liachoua Lee évoque son passé d’ancien réfugié et de fils d’anciens combattants de la Guerre d’Indochine (1946-1954) et de la Guerre secrète au Laos (1961-1975), en revenant sur les lieux qui portent les traces de son histoire personnelle et les blessures intérieures infligées par la guerre. Sorti en 2015, ce documentaire revient sur la mémoire coloniale française en intégrant la perspective des supplétifs hmongs de l’armée coloniale française pendant la Guerre d’Indochine, leur exil et leur expérience de réfugiés en France et aux États-Unis.

20h00 : Débat Mémoires et histoire, entre la grande politique et l’intime. Le cas des Hmong

Débat avec Françoise Vergès, Philippe Peycam, la réalisatrice Safoi Babana- Hampton et Benjamin Stora, président du Conseil d’orientation du Palais de la Porte Dorée.

Le débat sera animé par Alexis Lacroix, directeur adjoint de l’hebdomadaire Marianne.

Les intervenants

Françoise Vergès est politologue, auteure de nombreux ouvrages et articles en français et en anglais sur les mémoires de l’esclavage colonial. Elle est titulaire dela Chaire Global South(s) au Collège d’études mondiales à la Fondation Maison des sciences de l’homme.

Safoi Babana-Hampton est enseignante-chercheuse d’études françaises, francophones, culturelles et postcoloniales à la Michigan State University. Elle est l’auteure, productrice et co-réalisatrice du documentaire Mémoire Hmong à la croisée des chemins.

Philippe Peycam est directeur de l’Institut International des Études Asiatiques (IIAS) à l’Université de Leyde, Pays-Bas.

Benjamin Stora est universitaire et historien, auteur de nombreux ouvrages sur le Maghreb contemporain et l’immigration. Il est Président du Conseil d’Orientation du Musée national de l’histoire de l’immigration.

http://www.histoire-immigration.fr/2016/2/les-effaces-des-memoires-post-coloniales-l-exemple-des-hmong

 

Be Sociable, Share!
Site Web de l'Association française pour la recherche sur l'Asie du Sud-Est: Afrase Follow us Facebook Twiter RSS