Arts de la performance et modes d’autorité: les figures du savoir EHESS 8 mars 2016

Arts de la performance et modes d’autorité: les figures du savoir  (chanteur, musicien, poète, orateur, danseur, acteur)

http://enseignements-2015.ehess.fr/2015/ue/524/

Journée d’étude 1: Transmission, apprentissage, réinventions

Mardi 8 mars 2016   à l’EHESS, 190 avenue de France, Paris 75013. Salle 640

9h30 – Introduction

 

10H-11H – Sarah Andrieu – Centre Asie du Sud-Est (CASE)

Du « rituel » au « patrimoine » : enjeux, continuité et transformations des régimes d’autorité du théâtre wayang golek et ses praticiens à Java Ouest, Indonésie

 

11H-12H Stéphanie Khoury – Post-doctorante Labex CAP – MQB/IIAC (CASE)

D’un mode d’autorité à l’autre : l’ambivalente position des spécialistes du théâtre rituel dans le Cambodge actuel

 

12H-13H – Dana Rappoport – Centre Asie du Sud-Est (CASE)

La fin des grands récits : réinvention de l’oralité toraja en contexte christianisé (Indonésie)

 

14H30-15H30 – Richard Williams – University of Oxford

Singing Strategically: Courtesan poets and reinvention through print in colonial India

 

15H30-16H30 – Ingrid Le Gargasson – Centre d’Études de l’Inde et de l’Asie du Sud (CEIAS)

New performers for a reconfigured “tradition”: Hindustani music and its institutionalization in contemporary India

 

16H30-17H30 – Tiziana Leucci – Centre d’Études de l’Inde et de l’Asie du Sud (CEIAS)

From a Professional Courtesans’ art into a “Good Families” Girls’ accomplishment:How the South Indian Dasi Attam and Sadir Attam became the “national” & “classical”Bharata Natyam dance in the 20th century

17H30 – Discussion

*********************

Argument de cette journée d’étude: Transmission and reinvention processes

Les arts de la performance – musique, théâtre, danse, poésie – dépendent étroitement de leur contexte de production et de transmission, de telle sorte que tout changement social, politique ou religieux est susceptible de les modifier. Ces modifications portent à la fois sur les formes esthétiques elles-mêmes et sur les spécialistes, maîtres, ou experts de ces celles-ci.  Certaines pratiques renaissent, d’autres disparaissent ou se transforment, en réaction à un bouleversement dans les modalités de transmission du savoir esthétique. Le profil de l’expert ou du maître est lui aussi altéré et une figure d’autorité artistique vient souvent en remplacer une autre, porteuse d’un nouveau type de légitimité, ces processus de réinvention s’accompagnant bien souvent de conflits. Comment s’expriment alors ces transformations ? En quoi et selon quels critères s’opèrent les changements ? Qui sont ces nouveaux interprètes de la tradition ?

L’Asie du Sud-Est et l’Inde offrent des exemples particulièrement féconds pour étudier la transformation des modes d’autorité reliés aux pratiques esthétiques, telle par exemple l’évolution des patronages artistiques. Dans les sociétés centralisées, les processus d’institutionnalisation, de classicisation ou de patrimonialisation de nombreuses traditions musicales, chorégraphiques ou théâtrales, autrefois cultivées au sein de cours princières, de temples, de monastères ou de sanctuaires, ont entraîné de profonds bouleversements dans les rapports  liant artistes et patrons à l’époque contemporaine. Dans les sociétés non centralisées, les changements religieux et sociaux survenus dans des populations autrefois très stratifiées ont fait émerger de nouvelles formes esthétiques qui sont devenues aujourd’hui l’enjeu de nouvelles stratégies de différenciation sociale.

Cette première journée d’étude portant sur les modes d’autorité et les conduites esthétiques propose de questionner les processus de transmission, d’apprentissage et de réinvention, portant à la fois sur la figure de l’expert et/ou sur les formes elles-mêmes. Six chercheurs proposeront des réponses à partir de l’analyse d’exemples issus de différents types de sociétés, caractérisées par des régimes d’autorité variés, en Inde, au Cambodge et en Indonésie.

http://enseignements-2015.ehess.fr/2015/ue/524/

Be Sociable, Share!
Site Web de l'Association française pour la recherche sur l'Asie du Sud-Est: Afrase Follow us Facebook Twiter RSS