Séminaire de Master ENS et Sciences Po Lyon – Mémoires d’Indochine

Mémoires d’Indochine : Regards internes sur la décolonisation et la guerre au Viêt-Nam, Laos et Cambodge

Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC), ENS de Lyon / Sciences Po Lyon

Description succincte et objectif du séminaire :

L’histoire de la décolonisation de la péninsule indochinoise a le plus souvent été présentée sous l’angle des littératures officielles marquées par le prisme des vainqueurs. Au Viêt-Nam, à l’appui de nombreuses publications historiques et politiques, les vainqueurs continuent d’affirmer leur légitimité gagnée au prix d’un sacrifice de plus en plus mis à mal par les réalités postcoloniales et la parole publique d’après-guerre. A côté de la peinture héroïque et hagiographique de la lutte pour l’indépendance, de nouveaux témoignages entendent bousculer les certitudes. Au Cambodge, le procès des Khmers Rouges a ravivé les traumatismes mais aussi refermé une des pages les plus sombres de l’histoire du XXe siècle. Au Laos, les nouvelles réalités locales interpellent les jeunes adultes de la diaspora sur leur mémoire collective, élaborée en exil.

L’objectif de ce séminaire est d’inverser la tendance générale des histoires officielles pour se plonger dans les récits de vie, témoignages et mémoires des acteurs, de réfléchir sur leur contenu explicite ou implicite, de poser un regard critique sur ces écrits, de réintroduire ces sources « marginales » de l’histoire dans la « grande histoire » de ces pays. La décolonisation de l’Indochine et ses suites avec l’avènement douloureux des Etats-nations postcoloniaux (Viêt-Nam, Laos et Cambodge) est donc ici appréhendée à travers la vision originale des témoins et acteurs de ces pays. Il s’agit en quelque sorte de prendre la juste mesure des mémoires, écrites ou orales, pour interroger l’histoire récente de ces trois pays, en particulier de tenter d’élaborer une histoire vue du bas. La décolonisation vue par les locaux qu’ils appartiennent à l’élite ou au petit peuple permet de rééquilibrer l’histoire officielle souvent tronquée et paramétrée pour des soucis de légitimité politique.

Lieu : ENS de Lyon, site Descartes

Enseignant : François Guillemot (Francois.Guillemot@ens-lyon.fr)

Le mardi de 9h-12h salle F011

Structure du séminaire :

Chaque séance de 3 heures se décompose en deux parties. La première partie est consacrée à l’étude des documents, auparavant lus par tous. La seconde partie est consacrée aux exposés oraux des étudiants et/ou consiste en une discussion autour d’un documentaire historique. Dans tous les cas, les deux parties exigent la participation active des étudiants.

Sites du séminaire : Mémoires d’Indochine,  Viêt-Nam Laos Cambodge, sources et aides à la rechercheGuerre d’Indochine (1945-1956) – Un outil multidisciplinaire

Plan de cours : 

Séance introductive : mardi 17 septembre 201, Introduction générale du séminaire, modalités, calendrier

Séance 1 : mardi 24 septembre 2013 Premières contestations et revendications anticoloniales

Séance 2 : mardi 1er octobre 2013 Mouvements révolutionnaires et monarchies dans la tourmente

Séance 3 : mardi 8 octobre 2013 Naissance et affirmation de deux Viêt-Nam (1945-1975)

Séance 4 : mardi 15 octobre 2013 Expériences de guerres en Indochine (1945-1993)

Séance 5 : mardi 22 octobre 2013 Femmes dans la décolonisation et la guerre civile

Séance 6 : mardi 5 novembre 2013 Prisons, massacres, violences et rééducation politique

Séance 7 : mardi 12 novembre 2013 Désenchantements postcoloniaux et fuite des populations

Séance complémentaire : mardi 19 novembre 2013 Derniers exposés et bilan

Informations sur le Master : http://www.ens-lyon.eu/etudes/asie-orientale-contemporaine-497.kjsp?RH=ENS-LYON-ETUD-MASTER

CH

Be Sociable, Share!
Site Web de l'Association française pour la recherche sur l'Asie du Sud-Est: Afrase Follow us Facebook Twiter RSS