L'Association française pour la recherche sur l'Asie du Sud-Est (AFRASE), qui ne vit que des cotisations de ses membres, se veut un trait d'union entre tous ceux qu'intéressent, à des titres divers, l'établissement, le développement et la diffusion des connaissances sur cette partie du monde. Elle rassemble ainsi des chercheurs et des enseignants de toutes disciplines qui ont en commun ce "terrain", historiens ou ethnologues, géographes ou juristes, économistes ou musicologues. Mais elle est aussi ouverte à toutes les professions intéressées et aux étudiants.

Actualités de l’AFRASE

La Lettre 96 (2019) est parue.

Pensez à renouveler votre abonnement.

Bonne lecture!

Actualités

AFRASE, Colloques et séminaires
Jan
14

Rencontres de l’Afrase 2020 24 janvier 2020. Salons de l’EFEO, Paris : Des histoires de familles, alliances, filiations et récits de soi en Asie du Sud-Est. Reportées à une date ultérieure.

AFRASE
Oct
15

Rencontres et Assemblée Générale de l’AFRASE

les prochaines Rencontres de l’Afrase auront lieu le mardi 27 novembre à partir de 13h30 à la Maison de l’Asie (22 av. du Président Wilson, Paris 16e).
Le thème choisi cette année est :
L’Asie du Sud-Est en voyage : Tourisme, espaces et sociétés.
A 18h, nous poursuivrons avec la traditionnelle Assemblée Générale de l’association puis nous conclurons par un buffet.
AFRASE
Jan
18

RAPPEL !!! Rencontres de l’AFRASE – Cycles paroles de créateurs, CERLOM : Cinémas d’Asie du Sud-Est, 19 janvier 2018 à l’INALCO

Appels à contributions
Nov
15

Appel à contributions pour le Séminaire « Villes Asiatiques » : “La production de logement en Asie” (date limite : 10 janvier 2020)

Veuillez trouver ci-dessous le lien vers l’Appel à contributions pour le Séminaire « Villes Asiatiques » : “La production de logement en Asie” (date limite : 10 janvier 2020).

https://f.hypotheses.org/wp-content/blogs.dir/913/files/2019/11/Appel-seminaire-VA-2020.pdf

Appels à contributions
Oct
15

Appel à contribution sur le Vietnam : « Espaces publics en Asie orientale » pour la revue Civilisations

La revue Civilisations publiée par l’Université Libre de Bruxelles prépare actuellement un numéro thématique sur les espaces publics en Asie orientale (Chine, Laos, Vietnam), édité par Pierre Petit, Vanessa Frangville et Lisa Richaud, à paraître d’ici la fin de l’année 2020.
En vue d’établir une perspective pleinement comparative, nous aurions souhaité recevoir quelques propositions de contributions supplémentaires et spécifiquement consacrées au Vietnam, afin de compléter celles déjà reçues, portant sur les contextes chinois et lao.
Les collègues souhaitant soumettre une proposition d’article peuvent faire parvenir leur titre, ainsi qu’un résumé (max 300 mots, suivi de 5 mots clés), en français ou en anglais d’ici le 30 octobre 2019 à l’adresse suivante : civilisations@ulb.ac.be.
Vous trouverez l’appel intégral à contribution en pièce jointe.
Appels à contributions
Sep
30

2nd CALL FOR ABSTRACTS : March 30 – April 3, 2020, VIETNAM : International Conference on « Climate Change in the Asia-Pacific Region »

Dear colleagues, dear friends,

This is the second call for abstracts for the International Conference on « Climate Change in the Asia-Pacific Region, From Environmental aspects to socio-economic impacts », organized by IRD, USTH and Rencontres du Vietnam from March 30 to April 3, 2020 in the beautiful ICISE center at Quy Nhon, VIETNAM.

Check our enclosed flyer and visit the conference website. The deadline for abstract submission is December 1st 2019.

The components of the regional socio-environmental system are strongly interconnected, the conference will therefore focus on interdisciplinary studies, aiming to regroup specialists from all of the disciplines involved in the study of climate change. We already have a list of 10 internationally renowned keynote speakers for plenary talks in each session.

We have supports from several institutions, so Financial support will be available for young scientists and scientists from ASEAN/UE/emerging countriesDO NOT HESITATE TO APPLY FOR SUPPORT ON OUR WEBSITE

Please do not hesitate to spread this information widely.

Marine Herrmann, Ngo Duc Thanh and the Scientific Committee

Bourses d'études et recrutements, Offre d'emploi
Oct
14

Offre de stages à l’IRASEC, Bangkok, pour l’année 2021

L’Institut de Recherche sur l’Asie du Sud-Est Contemporaine (IRASEC) accueille chaque année des stagiaires pour une durée de 4 mois à son siège à Bangkok (Thaïlande). Ce stage est ouvert aux étudiants inscrits dans une université française en master Recherche dans le domaine des sciences humaines et sociales sur l’Asie du Sud-Est. Il offre l’opportunité exceptionnelle de travailler au sein d’une équipe de chercheurs dans un laboratoire basé à Bangkok et en liaison avec des chercheurs établis dans plusieurs pays de la région (voir conditions : http://www.irasec.com/page68).

L’Irasec propose 3 stages pour les périodes suivantes : début janvier à fin avril, début mai à fin août et début septembre à fin décembre. Exceptionnellement pour 2021, seuls 2 stages seront ouverts, ceux de janvier-avril et septembre-décembre. En effet, le stage de mai-août 2021 est déjà pourvu par un stagiaire initialement retenu pour 2020 mais qui, mobilisé pour la gestion de la crise épidémique en France, a dû différer son stage à 2021.

Date limite 4 novembre 2020, merci d’envoyer vos candidatures dès maintenant !

Bourses d'études et recrutements
Mar
04

Appel d’offres BnF : Chercheurs associés et bourses de recherche

La BnF publie chaque année un appel à chercheurs afin de s’associer le concours de jeunes chercheurs dans un esprit de valorisation de ses collections, en particulier celles méconnues ou non signalées. L’an dernier, ce dispositif a permis d’accueillir 28 chercheurs associés dans 14 départements de collections. Les candidats peuvent à la fois proposer spontanément des sujets d’étude ou choisir parmi ceux proposés ci-dessous par la BnF. Les sujets proposés sont organisés selon une indexation thématique qui ne doit pas occulter la grande diversité des collections et les travaux souvent interdisciplinaires qu’ils peuvent susciter :

  • Études sonores
  • Histoire des bibliothèques
  • Histoire du livre et de l’édition
  • Histoire sociale et culturelle
  • Littérature
  • Littérature d’enfance et de jeunesse
  • Musique et édition musicale
  • Sciences de l’éducation 
  • Sciences du jeu
  • Sciences humaines et sociales, psychanalyse

Dans le cas de collections numériques (numérisées ou nativement numériques), des analyses de données massives de type « fouille d’images » (image mining) et « fouille de textes et de données » (text and data mining) sont envisageables.

  • Les bourses de recherche spécifiques

La BnF accorde également des bourses de recherche sur ses collections comme le permet son décret de création, grâce à la générosité de mécènes et donateurs ou sur ses fonds propres. Pour l’année 2020-2021, deux bourses seront attribuées : – une bourse Louis Roederer pour la photographie en soutien à un travail portant sur la photographie sous tous ses aspects, aussi bien historiques, techniques, artistiques ou sociologiques ; – une bourse Comité d’histoire de la BnF en soutien à un travail portant sur l’histoire de la Bibliothèque nationale de France, de la bibliothèque du roi à aujourd’hui.
Par ailleurs, deux autres bourses sont réservées aux chercheurs associés de deuxième et troisième année, le statut de chercheur associé pouvant être reconduit deux fois. Deux chercheurs associés dont le statut aura été reconduit pour l’année 2021-2022 se verront ainsi attribuer à l’été 2021 une bourse d’excellence de la BnF, afin de soutenir la poursuite de leur recherche. Chaque bourse est dotée de 10.000 euros. Pour toute question : philippe.chevallier@bnf.fr
Date limite de réception :20 avril 2020 à 12:00, heure de ParisLa page des appels d’offres : https://bnfaac2020.sciencescall.org

Bourses d'études et recrutements
Jan
14

LabEx Hastec – Appel à candidature 2020 (Contrats doctoraux et post-doctoraux)

Appel à candidature Doctorale et Postdoctorale 2020

Le LabEx Hastec (Laboratoire d’excellence Histoire et anthropologie des savoirs, des techniques et des croyances) vous proposent

quatre contrats doctoraux (3 ans : 2020-2023) et cinq contrats postdoctoraux (1 an : 2020-2021)

Le formulaire de candidature, ainsi que le détail de l’appel, des conditions d’admission et de sélection sont disponibles à l’adresse suivante :

Dépôt des dossiers d’inscription :

avant le mercredi 29 avril 2020 (avant 9h) pour les candidatures aux contrats doctoraux

avant le mercredi 26 février 2020 (avant 9h) pour les candidatures aux contrats postdoctoraux

Veuillez également trouver ci-joint les trois documents constituant la publication de l’Appel à candidature :

– un texte de présentation générale, décrivant la composition des dossiers de candidature, sous format .pdf

– deux documents Word correspondant aux fiches synthétiques à joindre obligatoirement aux dossiers de candidature

(une pour les contrats doctoraux, une pour les contrats post-doctoraux).

A ce jour, un nombre déjà important de jeunes étudiants et chercheurs de plusieurs disciplines ont pu profiter de ces contrats

https://labexhastec-psl.ephe.fr/category/laureats/doctorants/ et https://labexhastec-psl.ephe.fr/category/laureats/post-doctorants/

Cinéma
Août
25

Festival du film de l’ASEAN, du 22 au 25 septembre, à l’auditorium du Musée Guimet

Poursuivant sa politique de promotion de toutes les formes d’art des pays asiatiques que le musée a la chance d’héberger, ce dernier, en étroite collaboration avec les délégations à l’UNESCO et les ambassades, vous propose de partir à la découverte de la création cinématographique récente des dix pays de l’ASEAN.
Un film par pays, et pour le spectateur, un regard nouveau sur un ensemble géographique fascinant.

(suite…)

Cinéma
Juin
03

Diffusion ARTE – Birmanie, le pouvoir des moines / Ausstrahlung ARTE – Myanmar, die Macht der Mönche, 20 juin 2017

Birmanie, le pouvoir des moines
un film de Joël Curtz et Benoît Grimont
 
Myanmar, die Macht der Mönche
ein film von Joël Curtz und Benoît Grimont
sera diffusé sur ARTE
auf ARTE ausgestrahlt wird

(suite…)

Cinéma
Mar
25

Dans le cadre du Festival des Civilisations – CINEMA A L’INALCO – Emma (Indonésie, 2016, vostf) de Riri Riza, Jeudi 30 mars 2017

Dans le cadre du Festival des Civilisations

(suite…)

Colloques et séminaires, Uncategorized
Mar
04

Summerschool announcement: FieldLing Paris, September 7-11, 2020

Cher.e.s étudiant.e.s, cher.e.s collègues,

Nous avons le plaisir d’annoncer la 12e édition de FieldLing (séminaire d’initiation à la linguistique de terrain), organisé par le LLACAN (UMR 8135), le SeDyL (UMR8202) et le LACITO (UMR 7107), qui aura lieu du 7 au 11 septembre 2020 sur le campus du CNRS de Villejuif.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 30 avril 2020.

FieldLing est une introduction à la recherche linguistique sur le terrain. Il s’adresse en priorité aux étudiant(e)s M2 et aux doctorant(e)s en linguistique générale, mais il peut également être intéressant pour les étudiant(e)s d’anthropologie envisageant du travail sur le terrain. Le cas échéant, des M1 en faisant la demande peuvent aussi être accueillis en fonction des places disponibles. Le séminaire est homologué par l’INALCO et Paris 3.

Au programme 2020, des sessions de formation pour la linguistique générale (e.g., morphosyntaxe, typologie), la préparation au terrain (e.g., stimuli, enregistrement), le terrain lui-même (travaux pratiques avec des locuteurs de langues différentes) et la structuration des données (e.g., comment écrire un dictionnaire ou une grammaire). Pour plus d’informations, voir le site web de la formation au https://fieldling.sciencesconf.org/ (le site web sera complété au fur et à mesure pendant les mois qui viennent, connectez-vous régulièrement au site pour suivre les mises à jour).

Les langues employeés durant la formation sont le français et l’anglais. Il est recommendé d’avoir des capacités linguistiques dans les deux langues.

Le comité d’organisation

Katharina Haude – SEDYL
Nicolas Quint – LLACAN
Lameen Souag – LACITO
Marc Tang – DDL

Colloques et séminaires, Uncategorized
Mar
04

Anthropologie comparée de l’Asie du Sud-Est. Marges et pouvoirs centraux dans la péninsule Indochinoise : complexité des processus d’intégration politique et des modalités de différenciation ethnique et culturelle

Vanina Bouté , maître de conférences HDR, université de Picardie (CASE-EHESS-INALCO)

Yves Goudineau, directeur d’études à l’EFEO (CASE-EHESS-INALCO)

Vatthana Pholsena, chargée de recherche au CNRS (CASE-EHESS-INALCO)

Catherine Scheer, maître de conférences à l’EFEO (CASE-EHESS-INALCO)

2e et 4e jeudi du mois de 15h à 18h, à partir du 12 mars 2020 ; Maison de l’Asie (Grand salon), 22 avenue du Président Wilson, 75016 Paris

Le séminaire introduit à l’analyse des relations complexes qui se sont instituées entre les populations occupant les zones de montagnes et/ou de forêts, soit une vaste partie de l’Asie du Sud-Est continentale, et les pouvoirs centraux, coloniaux puis nationaux. Les études sur ces populations dites des marges ont généralement contribué à alimenter une perception antagoniste, soit se situant dans la perspective d’une dilution inéluctable des cultures minoritaires dans les cultures nationales imposées, soit, à l’inverse, mettant en exergue la résistance des minorités ethniques ou leur « fuite » durable au cours de l’histoire face à la logique de contrôle étatique. A partir de l’analyse comparée d’ethnographies détaillées, nous proposons de complexifier cette vision dichotomisée, et par trop réductrice, en montrant des phénomènes d’interaction, d’interdépendance, voire d’appropriation mutuelle entre « centres » et « marges » dans l’histoire récente de l’Asie du Sud-Est

Programme des interventions :

● jeudi 5 mars : – séance annulée

● jeudi 12 mars ;  Yves Goudineau, Introduction. Centres, marches, marges en Asie du Sud-Est. Grands partages et intégrations

● jeudi 26 mars : Bernard Sellato, Tradition orale et enquête ethnohistorique

● jeudi 9 avril : Catherine Scheer, Les minorités montagnardes et l’État cambodgien : Sources historiques et politiques d’assimilation

● jeudi 23 avril : Catherine Scheer, Les minorités montagnardes et l’État cambodgien : Détournements d’une histoire dominante et paroles de contestation

 jeudi 14 mai : Jean Michaud(Professeur invité EHESS; univ. Laval),Discussion sur: « The Art of Not Being Scripted So Much: The Politics of Writing Hmong Language(s)”

● jeudi 28 mai : Vatthana Pholsena, frontières, Etat et élites locales

● jeudi 11 juin : Vatthana Pholsena, Lieux de mémoire et mémoires des lieux : histoire et mémoire sur les marges

Colloques et séminaires, Uncategorized
Mar
04

Laos : le textile dans la littérature classique Conférence de Mme Douangdeuane Bounyavong

Mercredi 11 mars 2020 de 18h30 à 20h30 à l’ INALCO

( Amphi 1, 2ème étage )

65, rue des Grands Moulins, 75013 Paris, métro « François Mitterrand »

La conférencière qui a créé le musée du textile « Ho Moune Thaeng Taeng » à proximité de Vientiane, analyse la symbolique des motifs du tissage laotien en rapport avec la poésie et la littérature.
Douangdeuane Bounyavong, fille du grand lettré laotien Maha Sila Viravong, a vécu au coeur de la culture de son pays. Ancienne consultante en textile pour l’UNICEF, elle est aussi romancière, éducatrice et chercheuse. Docteur honoris causa, lauréate de SEA Write Award, elle est éditrice en chef de Dokked Publishing House.

Inscription souhaitée par courriel à l’adresse paris@ccl-laos.org             
Plus d’informations sur nos activités : http://www.ccl-laos.org

Enseignement, Evénements culturels
Déc
09

Projection du film : « Untold Memories of Cambodia », le 16 décembre 2019 à 18h30

Une information de Michel Antelme :


Chers tous,

Je vous recommande, en particulier aux étudiants de la section de khmer
de l’Inalco, de venir assister à cette projection afin de comprendre
comment les Khmers, dans le cadre de leur univers religieux animiste et
bouddhiste, gèrent leurs relations avec les défunts et la mort, ici en
particulier dans le cas des victimes des Khmers rouges.

La réalisatrice, Anne Guillou, qui parle couramment khmer, sera présente
pour répondre aux questions. Nous avons la chance de disposer du grand
auditorium au rez-de-chaussée et l’entrée est libre :
http://www.inalco.fr/evenement/inalco-cinema-untold-memories-cambodia

Enseignement
Avr
26

Première annonce : programme du Séminaire ethnologie et archéologies 2019-20, université de Strasbourg : « L’écho de l’autre. Approche interdisciplinaire et de sciences participatives » (dédié à Henri Maitre)

Enseignement
Avr
26

Master « Etudes Asiatiques » (Paris) – Inscriptions 2019-2020

Les candidatures pour la mention du Master en sciences humaines et sociales, Etudes Asiatiques (EA), sont ouvertes. Vous trouverez les informations détaillées sur le site de la mention et, en pièce jointe, la plaquette du master.

 

Le Master EA est une formation pluridisciplinaire de niveau M1-M2, organisée autour de deux parcours de formation au choix:

Parcours 1 : « Histoire et sciences sociales : terrains, textes et images » (EHESS-EFEO)

(Candidatez sur le site de l’EHESS à partir du 15 mai 2019)

Parcours 2 : « Histoire, philologie et religions » (EPHE-EFEO)

(Candidatez dès maintenant sur le site de PSL)

A finalité recherche dans le domaine des sciences humaines et sociales, ce dispositif de l’enseignement supérieur est unique en France, donnant la possibilité d’une formation intégrée où chaque aire culturelle identifiée s’aborde par le biais d’une méthode et d’une construction propre à chaque discipline. Fort de cette offre, la formation incite les étudiants à ne pas limiter leur réflexion à une seule aire culturelle ou linguistique et à s’ouvrir à une approche pluridisciplinaire et comparative de leur objet d’étude. La formation accorde également une importance particulière aux séjours de formation et de recherche en Asie ; des financements sont réservés par les établissements partenaires (EHESS, EPHE, EFEO) à la mobilité des étudiants sur le terrain dans la perspective de la préparation du mémoire en M2.

 

Pour tous les candidats (M1 et M2), le master est ouvert en priorité aux étudiants ayant suivi un cursus en sciences humaines et sociales (SHS) ; il peut toutefois concerner des professionnels (journalistes, documentalistes, consultants, etc.) souhaitant élargir leur connaissance des sociétés asiatiques. En sus de la connaissance obligatoire du français et de l’anglais, la maîtrise partielle ou totale d’une langue vernaculaire asiatique est souhaitable, voire indispensable pour certains projets de recherche. L’acquisition de cette compétence linguistique peut se faire en cours de Master, par exemple au travers d’un double cursus.

Evénements culturels, Uncategorized
Mar
04

Setan Jawa : ciné-concert symphonique, les 20, 21 et 22 mars 2020 au musée du Quai Branly. Avec l’ensemble de gamelan Garasi Seni Benawa et l’orchestre Le Balcon

Le cinéaste et plasticien Garin Nugroho repousse les frontières du cinéma dans un spectacle confrontant film muet, orchestre symphonique et ensemble de gamelan javanais.
Mariage envoûtant entre un film muet noir et blanc, un ensemble de gamelan et un orchestre symphonique, Setan Jawa est un spectacle total. Prenant pour décor l’Indonésie coloniale, le réalisateur indonésien d’avant-garde Garin Nugroho raconte l’histoire de Setio, pauvre villageois qui scelle un pacte avec le diable afin de gagner l’amour de la riche Asih.
Sublimées par les partitions des compositeurs Rahayu Supanggah et Iain Grandage, les images déploient délicatesse et puissance mystique dans un dialogue musical palpitant incarné par 28 musiciens de premier ordre. Pour réserver vos places, rendez-vous ici.

Evénements culturels, Uncategorized
Mar
04

Une petite histoire illustrée du comics aux Philippines En ce moment au salon de lecture J. Kerchache. Jusqu’au 10 mars 2020

Une nouvelle vitrine à découvrir dans le cadre de #Bd2020 D’un chef-d’œuvre de la littérature à l’industrie du Comics US : une petite histoire illustrée du comics aux Philippines. Héros national philippin, touche-à-tout de génie, le docteur José P. Rizal (1861-1896) est aussi le plus illustre des écrivains de son pays. Pour son ouvrage « Noli me tángere » qui met en cause le colonialisme et la tyrannie exercée dans son pays, il sera fusillé par les Espagnols à trente-cinq ans. Il est également considéré comme le premier des auteurs de bandes dessinées de l’archipel. Folkloriste reconnu, il illustre en 1885 le conte philippin « The Monkey and the turtle ». Dès les années trente, de nombreuses bandes dessinée paraissent aux Philippines où le format comics sera très populaire. Rapidement, le talent des auteurs de l’archipel est reconnu mondialement. De nombreux thèmes sont abordés dans les comics ; la science-fiction et l’horreur ont une place de choix mais on trouve certains titres comme « Love life komiks », série de petites romances. La couverture de ce dernier titre est signée par Cal Sobrepeña (1940-…). Nombreux sont les auteurs philippins de bandes dessinées à avoir travaillé pour les géants américains de l’industrie des comics : DC, Marvel ou encore la Western publishing. Le super-héros des marais, Swamp Thing, est dessiné dans ce numéro de 1976 par le célèbre Nestor Redondo (1926-1995) qui a rencontré le succès dès 1950 avec la super-héroïne philippine « Darna ». On retrouve Nestor au crayon dans le tout premier numéro de » Tales of Ghost Castle ». Son frère Frank, lui aussi illustrateur, a également travaillé pour les séries « Unexpected » ou « Ghosts ». Dans le comics « Ghosts », recueil de nouvelles horrifiques, on retrouve un autre Philippin, Alfredo Alcala (1925-2000), qui travailla également sur la série Swamp Thing. L’épisode « The mad planet » publié dans le magazine de science-fiction 1994 est signé Vic Catan (1948-2004) qui a commencé à travailler dans le studio de Nestor Redondo et qui, comme lui, a travaillé pour les séries « Ghosts » ou « The house of secrets ». Jesse Santos (1928-2013) est le créateur du héros « Dagar l’invincible ». Cette série publiée dans la collection Gold key de l’éditeur Western publishing s’inspire de Conan le Barbare sorti deux ans plus tôt chez Marvel. « Conan » est lui aussi illustré par un célèbre artiste d’origine philippine, Ernie Chan (1940-2012). Voir : http://www.quaibranly.fr/fr/collections/vie-des-collections/actualites/nouvelles-vitrines/une-petite-histoire-illustree-du-comics-aux-philippines/

Enseignement, Evénements culturels
Déc
09

Projection du film : « Untold Memories of Cambodia », le 16 décembre 2019 à 18h30

Une information de Michel Antelme :


Chers tous,

Je vous recommande, en particulier aux étudiants de la section de khmer
de l’Inalco, de venir assister à cette projection afin de comprendre
comment les Khmers, dans le cadre de leur univers religieux animiste et
bouddhiste, gèrent leurs relations avec les défunts et la mort, ici en
particulier dans le cas des victimes des Khmers rouges.

La réalisatrice, Anne Guillou, qui parle couramment khmer, sera présente
pour répondre aux questions. Nous avons la chance de disposer du grand
auditorium au rez-de-chaussée et l’entrée est libre :
http://www.inalco.fr/evenement/inalco-cinema-untold-memories-cambodia

Bourses d'études et recrutements, Offre d'emploi
Oct
14

Offre de stages à l’IRASEC, Bangkok, pour l’année 2021

L’Institut de Recherche sur l’Asie du Sud-Est Contemporaine (IRASEC) accueille chaque année des stagiaires pour une durée de 4 mois à son siège à Bangkok (Thaïlande). Ce stage est ouvert aux étudiants inscrits dans une université française en master Recherche dans le domaine des sciences humaines et sociales sur l’Asie du Sud-Est. Il offre l’opportunité exceptionnelle de travailler au sein d’une équipe de chercheurs dans un laboratoire basé à Bangkok et en liaison avec des chercheurs établis dans plusieurs pays de la région (voir conditions : http://www.irasec.com/page68).

L’Irasec propose 3 stages pour les périodes suivantes : début janvier à fin avril, début mai à fin août et début septembre à fin décembre. Exceptionnellement pour 2021, seuls 2 stages seront ouverts, ceux de janvier-avril et septembre-décembre. En effet, le stage de mai-août 2021 est déjà pourvu par un stagiaire initialement retenu pour 2020 mais qui, mobilisé pour la gestion de la crise épidémique en France, a dû différer son stage à 2021.

Date limite 4 novembre 2020, merci d’envoyer vos candidatures dès maintenant !

Bourses d'études et recrutements, Offre d'emploi
Mar
16

Poste ouvert au concours : Maître de conférences de l’EFEO en ethnologie ou en anthropologie historique (Asie du Sud, Asie du Sud-Est ou Asie orientale)

Poste ouvert au concours :
Maître de conférences de l’EFEO en ethnologie ou en anthropologie historique (Asie du Sud, Asie du Sud-Est ou Asie orientale)
Profil du poste :
Le candidat doit avoir une expérience de séjour de recherche en Asie. Il est attendu qu’il ait une bonne connaissance des langues et des écritures (quand il y en a) des sociétés sur lesquelles portent ses recherches. Qu’il puisse avoir recours à des archives textuelles en langue vernaculaire dans les pays où il travaille constitue un atout.
Date de la prise de fonctions : 1er septembre 2018
Offre d'emploi
Déc
08

post-doc position. URGENT ! Sociologie du développement sur l’agriculture bio et la sécurité alimentaire en Indonésie (terrains à Bogor et Yogyakarta)

Offre de post-doc à pourvoir aussi rapidement que possible suite à désistement : la deadline est fixée au 15 décembre 2017.
Il s’agit d’un poste en sociologie du développement sur l’agriculture bio et la sécurité alimentaire en Indonésie (terrains à Bogor et Yogyakarta), dans le cadre d’une équipe pluridisciplinaire basée entre Indonésie et Allemagne (Passau).
Les demandes d’information doivent être adressées à  Martina Padmanabhan <Martina.Padmanabhan@uni-passau.de>
Publications
Mar
04

Lettre du Gis Asie. Mars 2020

https://madmimi.com/p/4704201?pact=205565-156592116-9768544854-a93cd70d516821d484b93a829ed9734cfb13626e

Publications
Jan
14

Revue « Terrain », no. 72 : Deux articles sur l’Asie du Sud-Est

Le numéro 72 de Terrain, Censures, accessible en ligne, contient un article de Dana Rappoport, « Le silence des rizières : musique et censure chez les Toraja de Mamasa en Indonésie » et un article de Susan Bayly, « The voice of propaganda : citizenship and moral silence in late-socialist Vietnam ».Ils sont à télécharger sur : https://journals.openedition.org/terrain/18643

Publications
Déc
09

Parution de Péninsule 78

Le numéro 78 de la revue Péninsule. Etudes interdisciplinaires sur l’Asie du Sud-Est péninsulaire vient de paraître.

Reportage, Ressources documentaires
Mai
17

The Gecko Project : Indonesia for sale

The Gecko Project (Investigative reporting on land deals, corruption, rights and rainforests) est une initiative montée par des journalistes d’investigation pour dévoiler les rouages de la corruption à l’origine de la déforestation en Indonésie. Ces journalistes ont choisi de mettre en images les résultats de leur enquête en adoptant le format de la vidéo pour toucher le public le plus large possible. Ils ont toutefois publié ces résultats dans un ouvrage paru en 2009 sous le titre Indonesia for Sale. Un film documentaire portant le même titre est sorti en 2018 et a fait grand bruit en Indonésie.
« The Gecko Project is an investigative journalism initiative established to shine a light on the corruption driving land grabs and the destruction of tropical rainforests. It seeks to create and maintain a sense of urgency over the role of large land deals, predominantly for food production, in some of the most pressing global challenges: climate change, the collapse of biodiversity, food security, and the rights of indigenous peoples and other rural communities. We aim to achieve this through the production and promotion of in-depth, high-quality and accessible journalism.The Gecko Project was established at Earthsight in 2017 and became an independent organisation in 2019. »
Vous trouverez sur leur site la série des vidéos qu’ils ont tournées dans le cadre des différentes enquêtes qu’ils ont menées et qui permettent d’entendre les voix des activistes et des paysans spoliés de leurs terres au profit d’entreprises multinationales. Des articles viennent compléter ce dispositif.
Enquêtes :
– Ghosts in the machine : The land deals behind the downfall of Indonesia’s top judge
– The making of a palm oil fiefdom : the story of money, power and politics behind the devastation of a forest-rich district in Indonesia Borneo
– The secret deal to destroy paradise : sur le projet Tanah Merah à Boven Digoel en Papua qui pourrait devenir la plus grande plantation de palmiers à huile du monde
Vous pouvez suivre l’activité du Gecko Project sur Facebook.
Un autre film documentaire sur les liens entre les risques environnementaux et la corruption a connu un succès équivalent en Indonésie, Sexy Killers, qui analyse les liens entre l’élite politique et l’industrie du charbon mettant en cause notamment le ministre de la coordination maritime, Luhut Binsar Panjaitan.
Reportage
Jan
30

Podcast : Elsa Lafaye de Micheaux (Université de Rennes 2, Centre Asie du Sud-Est) sur BFM radio (Malaisie) : Wither Malaysia’s three growth engines ?

Elsa Lafaye de Micheaux (Université de Rennes 2, Centre Asie du Sud-Est), auteur de The Development of Malaysian Capitalism : From British Rule to the Present Day, a donné le 24 janvier 2018 un entretien à BFM Radio (Malaisie) sur le thème « Wither Malaysia’s three growth engines ? »
« Today we speak to the author of “The Development of Malaysian Capitalism, From British Rule to the Present Day” whose book is credited with responding to “naysayers” who have had a hard time explaining the success of our particular model of capitalist growth. We also explore her recent work on the “precious” relationship between Malaysia and the People’s Republic of China, especially as it has rapidly evolved over less than a decade. »

 

Vous trouverez le podcast de cet entretien ici.
Ressources documentaires
Avr
15

Exposition Asie-Pacifique : Itinéraire de recherche. La visite virtuelle

Pendant le confinement, voici une occasion de vous (re)plonger dans le beau travail réalisé par les personnels de l’UMS Maison Asie-Pacifique à partir des travaux des chercheur-e-s et enseignant-e-s chercheur-e-s du Credo et de l’IrAsia. http://asie-oceanie.cnrs.fr/ Vous trouverez sur la page d’accueil une liseuse vous permettant de suivre le parcours que nous avions imaginé dans la salle d’expo. Vous pouvez aussi naviguer via les onglets de pays en pays, de thématique en thématique, dans l’ordre que vous choisirez. Bonne visite et portez-vous bien !

Ressources documentaires, Uncategorized
Mar
04

Des archives des guerres coloniales ont été récemment déclarées « classifiées » et sont actuellement rendues inaccessibles aux chercheurs dans les archives publiques

La section LDH de l’EHESS s’inquiète de cette situation , alerte les collègues, et signe la pétition ci dessous , voir le site :   histoirecoloniale.net
Emmanuel Terray, président de la section LDH EHESS

C’est une décision extrêmement grave qui provoque cette alerte exceptionnelle pour les abonnés de notre Lettre d’information.

Des archives des guerres coloniales ont été récemment déclarées « classifiées » et sont actuellement rendues inaccessibles aux chercheurs dans les archives publiques, en particulier au Service historique de la Défense (SHD), bien que les délais prévus par la loi les rendent communicables.
L’association Histoire coloniale et postcoloniale et son site se devaient de participer à une riposte contre cette initiative.
C’est pourquoi une page du site histoirecoloniale.net est consacrée aux articles parus à ce sujet, le jeudi 13 février, dans les quotidiens Le Monde et Mediapart, avec aussi la lettre écrite par dix-sept revues d’histoire et associations d’historiens qui protestent contre cette fermeture :

https://histoirecoloniale.net/Des-historiens-protestent-contre-la-fermeture-de-l-acces-aux-archives.html

Elle comporte une adresse internet pour la signature individuelle d’une pétition, qui peut être diffusée vers différentes listes ou personnes intéressées en invitant à la signer. https://www.change.org/p/emmanuel-macron-nous-d%C3%A9non%C3%A7ons-une-restriction-sans-pr%C3%A9c%C3%A9dent-de-l-acc%C3%A8s-aux-archives-contemporaines?recruiter=837091055&recruited_by_id=60788210-d09e-11e7-9916-0b83ea3d8160&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink&utm_campaign=petition_dashboard%5D

Autres articles  de notre site en rapport avec ce sujet : https://histoirecoloniale.net/Gilles-Morin-Pour-l-ouverture-des-archives-de-la-guerre-d-Algerie.html
https://histoirecoloniale.net/Publication-des-Actes-de-la-journee-d-etude-sur-les-disparus-de-la-guerre-d.html
https://histoirecoloniale.net/Les-video-de-la-journee-du-20-septembre-2019-sur-les-disparus-de-la-guerre-d.html

Le site histoirecoloniale.net.

Ressources documentaires
Nov
15

Création de l’Institut de recherche France-Asie (IRFA)

Les Missions étrangères de Paris ont l’honneur de vous annoncer la création en leur sein d’un Institut de recherche France-Asie (IRFA).
Notre site internet www.irfa.paris vous fournira toutes les informations complémentaires. 
 
Installé au 28 rue de Babylone 75007 Paris, l’IRFA regroupe les archives, bibliothèques, iconothèque et cartothèque des Missions étrangères de Paris (MEP) et en ouvre les collections au public. 
Chercheurs en toutes spécialités, l’IRFA est à votre service. Nos fonds sont issus des travaux missiologiques, théologiques, linguistiques, ethnographiques, cartographiques et scientifiques des prêtres et communautés des MEP, de 1658 au XXIe siècle, dans 15 pays s’étendant de l’Inde au Japon. 
L’équipe de l’IRFA et moi-même sommes à votre disposition pour toute demande de recherche et vous adressons nos meilleures salutations, 
Marie-Alpais Dumoulin, directrice
Thèses
Jan
14

Soutenance de thèse de Martin Michalon jeudi 16 janvier 2020 à l’EHESS

Martin Michalon soutiendra sa thèse de géographie le jeudi 16 janvier 2020 à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS), 54 boulevard Raspail, à Paris, en salle AS1-08 (sous-sol), de 14 à 18 heures environ.

Sa thèse s’intitule « Tourisme, politique et appropriation de l’espace dans la Birmanie en transition : le cas de la région du lac Inlé ».

Résumé :

Cette thèse analyse les relations de pouvoir qui sous-tendent le développement du tourisme dans la région du lac Inlé, sur le plateau shan (Birmanie). Cet espace périphérique est principalement peuplé par l’ethnie intha, qui déploie sur ses eaux un mode de vie original, et par les Pa-O, qui occupent les collines. Depuis les années 1990, cet espace est l’une des principales destinations touristiques de Birmanie. Nous montrons que dans un pays marqué par cinquante ans de dictature militaire et une transition démocratique heurtée depuis 2011, et dans une région périphérique structurée par des rivalités anciennes entre minorités, le tourisme fait figure d’outil stratégique pour faire valoir des revendications politiques et territoriales.

Dans une dialectique centre/périphérie, nous mettons en évidence le parallèle entre mise en tourisme volontariste du lac Inlé et intégration autoritaire de la marge rebelle. Cette capture de l’espace passe notamment par les infrastructures de transport, les réseaux migratoires, le tourisme domestique, le jeu entre régulation étatique du secteur touristique et laisser-faire clientéliste, la formulation d’un récit simplificateur et dépolitisé sur l’espace et les sociétés qui l’occupent. Par ailleurs, le développement local du tourisme est largement porté par les cronies, hommes d’affaires proches des élites politico-militaires d’hier et d’aujourd’hui.En insérant la région dans les réseaux du capitalisme de connivence birman, en accaparant les ressource selon des mécanismes néocoloniaux, en saisissant de manière autoritaire de vastes emprises foncières sous couvert de développement touristique et en déployant des formes architecturales birmanes en territoire shan, ils ramènent la périphérie dans l’orbite politique et symbolique du centre.

Par ailleurs, l’intégration de la Birmanie et du lac Inlé dans la mondialisation touristique se traduit depuis 2011 par l’intervention de nouveaux acteurs économiques, aux moyens financiers et aux compétences techniques importantes : les pionniers locaux sont donc évincés des marchés touristiques les plus lucratifs. Dans le même temps, l’ouverture économique à marche forcée du pays et les stratégies de blanchiment d’argent ont généré une intense spéculation foncière, menant à une dualisation de l’espace touristique, désormais dominé par des acteurs extérieurs à la région.

Toutes ces dynamiques croisées participent de la birmanisation de la marge shan. Au sein même de la périphérie, le tourisme constitue un enjeu politique et territorial majeur entre les minorités ethniques locales. Dans les années 1990-2000, lorsque le régime de Rangoun a sous-traité le contrôle du territoire local à la milice pro-gouvernementale de la Pa-O National Organization (PNO), cette dernière a utilisé le zonage touristique et les infrastructures hôtelières pour affirmer son autorité sur l’espace.Les Intha ne disposaient pas de cette force militaire, mais certains meneurs charismatiques ont su tirer profit des bénéfices économiques du tourisme pour construire une influence politique locale et retravailler la contrainte politique depuis l’intérieur.

Depuis la transition politique de 2011, les rapports de force et les enjeux ont changé : la PNO, territorialement fragilisée, mobilise le tourisme communautaire pour maintenir son ancienne aire d’influence dans les collines, tandis que les Intha l’exploitent pour réinvestir cet espace hégémonique désormais vacant. Dans le même temps, ils s’appuient sur les représentations, les discours et l’iconographie touristique pour reformuler leur identité collective : culturellement très proches de l’ethnie majoritaire bamar, ils mettent désormais en scène leur altérité, leur « inthaïté » pour tirer profit de l’ethnicisation de la vie politique dans la Birmanie post-dictatoriale et ainsi réaffirmer leur hégémonie régionale.

L’analyse spatialisée du tourisme sert donc de révélateur efficace des changements et des tensions de la Birmanie contemporaine.

Thèses
Nov
18

Soutenance de Mme Aberdam, 23 novembre 2019

Chers professeurs, chers collègues, chers amis,
C’est avec un grand plaisir que je vous invite à la soutenance de ma thèse de doctorat en histoire contemporaine,
« Élites cambodgiennes en situation coloniale, essai d’histoire sociale des réseaux de pouvoir dans l’administration cambodgienne sous le protectorat français (1860-1953) »,
sous la direction de M. Pierre Singaravélou,
qui aura lieu le Samedi 23 Novembre 2019 à 9h30 à la Sorbonne, Salle Jean-Baptiste Duroselle, Galerie Jean-Baptiste Dumas, entrée 14 rue Cujas, 75005, Paris.
Merci de prévenir de votre présence : marie.aberdam@hotmail.fr
Bien Cordialement
Marie Aberdam
Thèses
Nov
09

Soutenance de thèse de Clotilde Riotor – 10 novembre 2017 – “Une réconciliation contestée : l’affaire de la répression de Tanjung Priok : violence, justice et fabrique de l’après-violence en Indonésie (1984-2005)”

Une réconciliation contestée


L’affaire de la répression de Tanjung Priok

Violence, justice et fabrique de l’après-violence 
en Indonésie (1984 – 2005)




Le vendredi 10 novembre 2017 à partir de 14h
 en salle 13, à l’EHESS, 105 boulevard Raspail,
 75006 Paris


Le jury sera composé de

Mme Élisabeth CLAVERIE, Directrice de Recherche Émérite au CNRS, directrice de thèse

M. John BOWEN Professeur Washington University, Saint Louis, rapporteur

M. Jérôme TOURNADRE Chargé de recherche CNRS, rapporteur

M. Alban BENSA Directeur d’études EHESS

M. Nicolas DODIER Directeur d’études EHESS

Mme Sandrine LEFRANC Chargée de recherche CNRS

M. Jean-Louis MARGOLIN Maître de conférence Université Aix-Marseille
 1, examinateurs

Résumé :

Pourquoi certains crimes d’État ou de masse sont-ils jugés au sortir d’un régime autoritaire ou d’une guerre civile, tandis que d’autres épisodes de violence voient leur traitement judiciaire en suspens ? Pourquoi passe-t-on parfois par des procédures ou institutions dites de « réconciliation » ? Ces dernières constituent-elles des formes de contournement de la justice ? La thèse tente de répondre à ces questions à l’aune d’un cas de violence survenu en 1984 en Indonésie. Tranchant avec un climat national souvent qualifié d’impunité des auteurs suspectés de violations graves passées, la « tragédie de Tanjung Priok » n’est pas restée sans suites. En 2003, cinq années après la démission de Suharto, quelque quinze militaires qui avaient été déployés sur les lieux lors du massacre furent jugés pour « crimes contre l’humanité » devant un tribunal national ad hoc des droits de l’homme. Or, une charte de «réconciliation», dite charte d’ishlah, se référant au droit islamique, signée avant le procès par les accusés et une partie des victimes, a déclenché une controverse et suscité l’embarras des acteurs institutionnels. Pour comprendre les enjeux de cette « réconciliation », ce travail fait dialoguer une revue comparative des mécanismes de justice transitionnelle à l’échelle internationale, avec un portrait de l’Indonésie en transition et une reconstitution historique des scènes-clés et polémiques ayant marqué l’ensemble d’une l’affaire qui s’étend sur plus de vingt ans. La thèse se démarque des descriptions surplombantes des lendemains de violence en insistant sur les dynamiques locales à l’œuvre sur une temporalité longue, à partir de sources variées (entretiens, tracts, procès, presse), depuis la contestation souterraine de la violence sous Suharto jusqu’aux années 2000. L’approche ici développée se distingue néanmoins des analyses centrées sur le déterminisme des structures pour mettre en lumière les effets de concaténation générés par la mondialisation des pratiques de justice transitionnelle.

Mots-clés : justice transitionnelle, Indonésie, islam, réconciliation, contestation, autoritarisme, démocratisation, règlements alternatifs des conflits.

La soutenance sera suivie d’un pot de convivialité auquel vous êtes cordialement invités.

Clotilde Riotor

Doctorante en sociologie

IMM / EHESS

Uncategorized
Mai
22

Comment Taïwan fait-il coexister science, politique et religion ? Par Fiorella Allio, Anthropologue

https://lejournal.cnrs.fr/nos-blogs/covid-19-la-parole-a-la-science/comment-taiwan-fait-il-coexister-science-politique-et?fbclid=IwAR1ZVKhU4M4EzGu2b3quyAprgor4Xb5JeOst6eVdHI1ufqVF–0GsGrNOOc

Uncategorized
Avr
21

Appel à communications : colloque  » Documenter et décrire les langues d’Asie : histoire et épistémologie »

Ce colloque se déroulera à Paris du 20 au 22 janvier 2021, co-organisé par la SHESL, HTL, ICT et Pays germaniques.
Toutes les informations sont disponibles ici : http://shesl.org/index.php/colloque-shesl-2021/
Les propositions de communication sont à envoyer au plus tard le 15 juillet 2020 à l’adresse shesl@shesl.org

Uncategorized
Avr
16

Appel à contribution. N°38 de la Revue Moussons : L’appropriation de la biomédecine en Asie du Sud-Est.

Les propositions sont attendues pour le 15 juin 2020 au plus tard. Elles devront comporter un titre, un résumé et une brève présentation de l’auteur·e (750 à 1000 mots) et sont à envoyer par courriel à meriem.mzoughi@univ-lyon2.fr. En cas de réponse favorable, les articles complets seront attendus pour le 1er novembre 2020.

Appel à contribution
Moussons n°38 – parution prévue en décembre 2021
« L’appropriation de la biomédecine en Asie du Sud-Est »
sous la direction de Meriem M’zoughi (EVS, UMR5600)


Ce numéro de Moussons propose d’analyser les pratiques biomédicales – issues de la médecine scientifique d’origine occidentale – en Asie du Sud-Est, en s’intéressant à leur diversité de formes et d’usages. Il s’agit d’étudier les manières dont la biomédecine s’inscrit dans des contextes singuliers, comment elle est exercée, adaptée, appropriée, réinventée… Des traitements et des soins afférents à une pathologie, aux conditions d’exercice des praticiens, en passant par les usages des savoirs biomédicaux : quelles sont les spécificités et les réalités locales de la biomédecine ? Il s’agit d’interroger les dimensions du « soin » lorsque celui-ci est produit par des acteurs mobilisant, en se les appropriant, les outils (conceptuels et/ou empiriques) de la biomédecine. Parfois, ces pratiques s’inscrivent au sein d’espaces sociaux où coexistent plusieurs types de savoirs thérapeutiques, nous chercherons donc à comprendre comment ces savoirs s’interpénètrent et se nourrissent mutuellement.
Les travaux pourront porter, par exemple, sur les manières dont les guérisseurs utilisent la biomédecine (imageries et analyses médicales, techniques de consultation, médicaments industriels etc.) dans leur pratique (diagnostic, traitement), ainsi que sur les manières dont les biomédecins font dialoguer, résonner, leurs connaissances scientifiques avec les savoirs dits profanes. Il s’agira aussi de documenter et de décrire les implications et les héritages de la période coloniale, des politiques de santé globale, des activités humanitaires, etc. Comment ces influences diverses ont-elles, concrètement, un effet sur les pratiques de santé et la biomédecine du Sud-Est asiatique ? Dans cette perspective, les propositions pourront s’attarder sur une maladie en particulier ou sur la manière dont les soins sont dispensés dans et hors de l’hôpital. On s’intéressera par exemple à la manière dont les professionnels de santé soignent le cancer, le diabète ou les maladies cardiovasculaires en Thaïlande, en Birmanie ou ailleurs. Les articles pourront également aborder les spécificités locales – en termes de prises en charge, de traitements et de soins – des maladies dites transmissibles (tuberculose, VIH-Sida, etc.) qui, étant au coeur d’enjeux globaux, sont souvent considérées comme une priorité de santé publique. Les contributions pourront traiter de la pandémie de covid-19, d’autres épidémies ou
pathologies, en s’intéressant par exemple à l’articulation entre les recommandations internationales et les pratiques locales, ou en comparant plusieurs pays. L’objectif étant d’étudier les processus d’adaptation et d’appropriation de la biomédecine en décrivant notamment comment les praticiens exercent au quotidien.
Les articles pourront analyser les manières dont les soins sont dispensés à l’hôpital, dans les cliniques privées et dans les centres de santé afin de questionner, plus largement, ce qu’est un « hôpital » et ce que signifie être « médecin » en Asie du Sud-Est. Loin d’être exhaustifs, ces questionnements entendent contribuer à comprendre comment la biomédecine s’immisce dans le quotidien des malades et des familles, ou à l’inverse, comment elle relève de l’exceptionnel. Par l’analyse de ses formes actuelles, quels imaginaires et valeurs charrie-t-elle aujourd’hui dans cette région du monde ?
Ce numéro thématique de Moussons est ouvert à toutes propositions en lien avec les pratiques de santé biomédicales en Asie du Sud-Est. En tant que revue comparative et interdisciplinaire, Moussons accueille l’ensemble des sciences humaines et sociales, parmi lesquelles l’anthropologie, la sociologie et l’histoire.
Les propositions de contribution se feront sous la forme d’un texte de 750 à 1000 mots. Elles devront comporter un titre, un résumé et une brève présentation de l’auteur-e.
Elles sont à envoyer par courriel avant le 15 juin 2020 à meriem.mzoughi@univ-lyon2.fr
En cas de réponse favorable (avant le 1er juillet), les articles complets seront à envoyer pour le 1er novembre 2020. Le format attendu est de 35 000 à 75 000 signes maximum (notes de bas de page et espaces comprises). Les contributions en anglais sont les bienvenues. Pour plus d’informations, merci de consulter la rubrique des conseils aux auteurs de la revue Moussons : https://journals.openedition.org/moussons/1363
Les articles seront relus par le responsable scientifique et un membre du comité éditorial avant d’être évalués selon le processus habituel de double évaluation externe et anonyme. La parution du numéro est prévue en décembre 2021.

Pour toute modification, ajout, ou suggestion, contactez : Administrateur AFRASE.