L'Association française pour la recherche sur l'Asie du Sud-Est (AFRASE), qui ne vit que des cotisations de ses membres, se veut un trait d'union entre tous ceux qu'intéressent, à des titres divers, l'établissement, le développement et la diffusion des connaissances sur cette partie du monde. Elle rassemble ainsi des chercheurs et des enseignants de toutes disciplines qui ont en commun ce "terrain", historiens ou ethnologues, géographes ou juristes, économistes ou musicologues. Mais elle est aussi ouverte à toutes les professions intéressées et aux étudiants.

Actualités de l’AFRASE

Rencontres de l’AFRASE 2016
Mardi 13 décembre 14h-18h
Maison de l’Asie 22 avenue du Président Wilson 75016 Paris

Corpus et langues d’Asie du Sud-Est : traitement et exploitation numériques

Actualités

AFRASE
Nov
07

Rencontres et AG de l’AFRASE 2016 Mardi 13 décembre 14h-18h Maison de l’Asie

Corpus et langues d’Asie du Sud-Est : traitement et exploitation numériques

Accueil à partir de 13h30

14h00

Louise Pichard-Bertaux et Alice Vittrant : Introduction et présentation de la thématique

14h15-15h00

Les données sonores de Michel Ferlus (ASE continentale)

Alexis Michaud : Le projet de numérisation DO-RE- MI-FA : Données des Recherches de Michel Ferlus en Asie du Sud-Est (projet financé par la Bibliothèque Scientifique Numérique)

Michel Ferlus : Des enregistrements sans expérience à la numérisation : les insouciances du terrain.

15h00-15h45

Les données sonores et textuelles de Denise Bernot (Birmanie)

Alice Vittrant : Documenter les données sonores de Denise Bernot dans Pangloss/Cocoon : travail sur les métadonnées

Louise Pichard-Bertaux : Les carnets de terrain de Denise Bernot dans Odsas : description et annotation

15h45-16h00 Pause-café

16h00-16h30

François Lagirarde : Manuscrits du LanNa : numérisation, diffusion et exploitation (EFEO)

16h030-17h00

Made Windu Antara Kesiman : Analyse de manuscrits sur feuilles de palmier numérisés de l'Asie du Sud-Est (Projet Amadi, Université de La Rochelle)

17h00

Projection : « Denise Bernot : langues, savoirs et savoir-faire de Birmanie » film de Alice Vittrant et Alexandra de Mersan, réalisé par Céline Ferlita et Maryline Leducq qui a reçu le Grand prix du festival du film de chercheur à Nancy en juin 2016.

17h30-18h00

Discussion finale

18h00 Assemblée générale de l’Afrase suivie d’un apéritif.

Les rencontres sont ouvertes à tous. Accès libre et gratuit mais l’inscription est recommandée : afrasebureau@gmail.com

Maison de l’Asie 22 avenue du Président Wilson 75016 Paris

AFRASE
Juin
28

La lettre 90-91 est parue

Couverture Afrase 90 91

 

Sommaire

(suite…)

AFRASE
Nov
23

A vos agendas : assemblée générale de l’AFRASE le 11 décembre

Assemblée générale de l’AFRASE le 11 décembre à 18h30 dans le Grand Salon de la Maison de l’Asie

Elle sera suivie d’un pot dînatoire.

Votre présence est indispensable pour la vie de l’association, le renouvellement des responsabilités, les interactions entre générations, l’échange d’informations et le paiement des cotisations.

A bientôt !

 

Appels à contributions
Déc
06

“Crossings in Southeast Asia” Cornell Southeast Asia Program’s 19th Annual Graduate Student Conference March 10-12, 2017

Kahin Center for Advanced Research on Southeast Asia

Cornell University in Ithaca, New York

Crossings evoke the process of traversing and negotiating terrains, waters, temporalities, identities and paradigms. How do crossings challenge the boundaries of these concepts in the studies of Southeast Asia? In thinking about intersections of old and new ideas, what crossings have scholars attempted and what obstacles have they faced? Cornell Southeast Asia Program’s 19th Annual Southeast Asian Studies Graduate Student Conference is inviting submissions that engage these questions. The conference will be held March 10-12, 2017 at the Kahin Center for Advanced Research on Southeast Asia at Cornell University in Ithaca, New York. Professor Anne Blackburn from the Department of Asian Studies at Cornell will be joining us as our keynote speaker.

We welcome submissions of abstracts by December 15, 2016 from graduate students who have completed original research related to Southeast Asia. There is no specific theme for this conference, as we hope to attract a wide range of submissions. Our intention is to reflect the dynamic research currently undertaken by graduate students. The Cornell Southeast Asia Program’s Graduate Committee will review the abstracts, select presenters, and organize panels by theme. In order to aid this process of thematic organization, we ask that you please include a few keywords summarizing your presentation along with your abstract.

Selected contributors will present their work as part of a panel, and paper abstracts will be included in the conference program. All the panels will have discussants, therefore presenters should be prepared to submit full papers of 5000-8000 words by February 15, 2017.

A very limited number of modest travel allowances may be available for those traveling longer distances. We encourage applicants to seek funding from their home institutions first. Please indicate along with your abstract whether you expect to receive travel funding from your home institution and if you would like to be considered for a travel allowance from the Cornell Southeast Asia Program Graduate Student Committee. We will be in touch in February to coordinate graduate student host lodging for confirmed presenters. In the spirit of collegiate engagement, all presenters are requested to attend the entire conference.

Please submit abstracts to the following email address: seapgradconf@gmail.com

All abstracts should be limited to 250 words and sent in MS Word format.  Do not send a .pdf. Please name your abstract using your first and last name together (for example, janedoe.doc for Jane Doe’s abstract). The subject of the message should specify “Abstract” and the body should include the following information:
·         Author name(s), institutional affiliation(s), and a primary email address

·         Title of paper

·         Paper topic or keywords

·         The abstract

Abstract Submission Deadline:  December 15, 2016

Notification of Acceptance: January 15, 2017

Confirmation of Attendance Deadline:  February 1, 2017

Full Papers Due:  February 15, 2017

Appels à contributions
Nov
28

The 27th annual Southeast Asian Linguistics Society meeting at Hotel Bumiminang (Padang, Sumatra) 11-13 May 2017.

A simple website has is now up at http://jakarta.shh.mpg.de/seals27

More details concerning accommodation, travel, and meeting plans will be posted to the website soon.

For general information on SEALS meetings see: http://jseals.org

Appels à contributions
Nov
28

« Science & Impacts » : coopération scientifique avec l’Indonésie.

Lancement d’un nouvel appel à projets au fil de l’eau intitulé « Science & Impacts » et spécifiquement orienté vers la coopération scientifique avec l’Indonésie.

Il vise à supporter les acteurs français dans leurs travaux de coopération avec l’Indonésie lorsqu’un besoin ponctuel apparaît (e.g. conférence, soutenance de thèse, stage, séminaire, étude scientifique ponctuelle, traduction,…).

Une réalisation visible est attendue de chaque action qui sera financée par ce programme afin d’illustrer les Impacts de la Science, en particulier dans le cadre de la coopération entre la France et l’Indonésie.

Aucune restriction de thématique scientifique ne s’applique (pareillement à celles du Nusantara).

Le montant attribué par subvention à chaque dossier ne pourra pas dépasser la somme de 25 000 € (vingt cinq mille euros).

Vous retrouverez toutes les informations et les PJ sur le site web : http://www.ifi-id.com/fr/sains_teknologi/aap_sciences_impact

Exceptionnellement cette année en raison d’un lancement tardif, les soumissions pour le 1er appel 2016 sont ouvertes du 28/11/16 au 18/12/2016 pour un financement attendu vers janvier-février 2017.

Bourses d'études et recrutements, Offre d'emploi
Déc
06

Post Doctoral Research Associate, Durham University, date limite: 2 Janvier 2017

 

Please note that the position closes for applications at 23.30pm on 02 January 2017.

The School of Government and International Affairs at Durham University wishes to appoint a full time Postdoctoral Research Associate for 18 months to work on a research project entitled ‘Reframing centuries of Cham forced displacement: Connections, interactions and networks across the South China Sea’. This post is to assist Dr Claire Sutherland (Durham University) and Dr Edyta Roszko (Copenhagen University) in investigating Cham Muslims who live across Southeast Asia, speak a Malayo-Polynesian language and exemplify the global and protracted nature of forced displacement.

Drawing on ethnographic fieldwork and museum representations across three countries – China, Vietnam and Malaysia – the project will offer first hand insights into the multiple social and economic inequalities arising from the lasting repercussions of repeated historical displacements that continue to mark the Cham out as marginal, even centuries on. Focusing on the historically fluid cultural and political identities of those engaged in the South China Sea (SCS) region, the project seeks to illuminate how perceived ethnic and religious commonalities and differences are interwoven with legislation and domestic discourses in ‘host’ countries, and how this might facilitate or constrain the integration of vulnerable and displaced groups like the Cham.

The research includes ethnographic fieldwork in villages in Malaysia in order to enhance knowledge of the Cham and the legacy of past forced displacement for a regionally mobile people, to include political, religious and trade activities and integration in their ‘host’ countries. The PDRA will be required to undertake multi-site fieldwork in Malaysia, contribute to research outputs and capacity-building with museum partners in Malaysia, and attend international conferences to present the project findings.

Interviews for this position are expected to take place in late January 2017 and the successful candidate should begin work in April 2017 or as soon as possible thereafter.

For further details of this position including person specification and success indicators, please read the full applicant brief situated at the bottom of this page.

Close Date : 02-Jan-2017
Bourses d'études et recrutements
Nov
28

Université d’Heidelberg – Poste en ethnologie de l’Asie du Sud-es ou Océanie ou Islam, pour 3 ans – Poste en allemand

Akademische/r Mitarbeiter/in

Am Institut für Ethnologie an der Universität Heidelberg ist eine befristete Vollzeitstelle alsAkademische/r Mitarbeiter/in

für drei Jahre ab dem 01.03.2017 zu besetzen.

Die Aufgaben sind schwerpunktmäßig Lehre (insbesondere grundständige Lehre sowie forschendes Lehren) und die Betreuung von Studierenden im BA Studiengang Ethnologie. Des Weiteren umfasst das Aufgabengebiet eigene wissenschaftliche Tätigkeiten, wie die Erarbeitung eines Projektantrags, und Mitarbeit bei administrativen Aufgaben.

Erwünschte Qualifikation ist eine abgeschlossene Promotion im Fach Ethnologie. Bevorzugte Schwerpunkte in Lehre und Forschung sollten sein:

  • Südostasien
  • Ozeanien
  • Mensch-Umwelt-Beziehungen, Ökologie
  • Islam

Die Vergütung erfolgt nach TV-L. Die Stelle ist grundsätzlich teilbar.

Bewerbungen mit den üblichen Unterlagen (CV, Publikationsliste, Liste der Lehrveranstaltungen, Auswahl von 3 Publikationen) richten Sie bitte per Mail (ein pdf-Dokument) bis spätestens 20.12.2016 an Ethnologie@urz.uni-heidelberg.de oder an untenstehende Postadresse. Bei Rückfragen wenden Sie sich bitte an Frau Gabriele Schenk: Institut für Ethnologie der Universität Heidelberg, Albert-Ueberle-Str. 3-5, 69120 Heidelberg. Tel.: 06221 – 542236.

Wir bitten um Verständnis, dass eingegangene Bewerbungsunterlagen nicht zurückgesandt werden.

Schwerbehinderte werden bei gleicher Eignung vorrangig eingestellt. Site de l’annonce

Bourses d'études et recrutements
Nov
20

Le prix du livre ICAS-GIS Asie. Soumission avant le 15 décembre 2016

Ce prix du livre international, crée par l’International Convention of Asia Scholars (ICAS), est remis tous les deux ans depuis 2004. Il constitue une actualité dans le domaine des publications sur l’Asie et leur offre ainsi plus de visibilité. Il récompense des travaux remarquables dans le domaine des études asiatiques (sciences humaines et sociales).

(suite…)

Cinéma
Nov
28

Projection de deux films: vendredi 2 décembre de 14h à 17h (Amphithéâtre Charve – Campus Saint-Charles – Marseille) par Jean Baffie (IrAsia), Alice Vittrant (DDL/AMU/IrAsia) et Alexandra de Mersan (CASE/Inalco)

Dans le cadre du Séminaire de l’IrAsia (Institut de recherches asiatiques),deux films (30’) consacrés à deux grands chercheurs en Sciences Humaines en Asie du Sud-Est, Denise Bernot (linguiste) et Georges Condominas (ethnologue) seront présentés le vendredi 2 décembre de 14h à 17h (Amphithéâtre Charve – Campus Saint-Charles – Marseille) par Jean Baffie (IrAsia), Alice Vittrant (DDL/AMU/IrAsia) et Alexandra de Mersan (CASE/Inalco)
• « Georges Condominas, conversations », film de Jean Baffie, réalisé par Rosemarie Cano
Il s’agit d’un hommage à Georges Condominas, l’ethnologue français de l’Asie du Sud-Est qui a le plus influencé la 2ème moitié du XX siècle. Ce film a été réalisé à l’occasion de la commémoration du 1er anniversaire de sa disparition. A travers le montage d’archives d’entretiens filmé et la mise en croquis de son œuvre majeure ce documentaire traite de la meilleurs façon pour mener une enquête de terrain et révèle une personnalité hors du commun mais infiniment attachante.
• « Denise Bernot : langues, savoirs et savoir-faire de Birmanie » film de Alice Vittrant et Alexandra de Mersan, réalisé par Céline Ferlita et Maryline Leduc (Grand prix du festival du film de chercheur à Nancy, juin 2016)
Fondatrice de la chaire de birman aux « Langues’ O » (INALCO-Paris) au début des années 1960, elle y assura l’enseignement de la langue et la civilisation birmanes jusqu’en 1990. De ses premiers séjours chez les Marmas, dans les Chittagong HillTracks où elle séjourna avec son mari Lucien Bernot (Ethnologue au Collège de France), elle garda le goût du terrain, du travail en immersion.  C’était au temps où l’on parlait encore de Pakistan oriental…
Auteur d’une thèse sur ‘Le Prédicat en birman parlé’ publiée en 1985, de nombreux articles sur la phonologie de cette langue, mais aussi sur des dialectes proches, Denise Bernot est surtout connue en Birmanie, et dans le petit monde de la birmanologie, pour son extraordinaire dictionnaire bilingue (Birman-Français) en quinze volumes, trésor de terminologie botanique parsemé de ses croquis exquis.
Linguiste, Denise l’était incontestablement. Mais elle était aussi traductrice, ethnologue, anthropologue, s’intéressant autant à la langue qu’aux savoirs et aux savoir-faire. Forte de cette pluridisciplinarité, elle a su créer, avec son mari, une réelle communauté de chercheurs, de birmanologues en France.

 

Cinéma
Oct
29

LE SOMMEIL D’OR: documentaire Davy Chou, Mercredi 2 novembre à 18h – Amphi Buffon

Entrée gratuite sur réservation

Le Sommeil d’or relate une histoire inconnue : la naissance et la destruction du cinéma cambodgien, depuis le premier film réalisé en 1960 jusqu’à l’arrivée des Khmers Rouges en 1975.
Durant 15 ans, le cinéma cambodgien a connu une ascension considérable : il a produit environ 400 films. Lorsque les Khmers Rouges prennent le pouvoir, le cinéma est interdit, les salles sont fermées et les bobines de films laissées à l’abandon. Comptant parmi les nombreux « ennemis du peuple », la plupart des cinéastes et des acteurs sont tués. Aujourd’hui, il ne reste plus de cette histoire qu’une poignée de films, quelques survivants et de nombreux souvenirs.
À travers le témoignage de ces survivants et l’exploration des anciens lieux de cinéma, Davy Chou tente de faire revivre la mythologie de cette cinématographie engloutie.



Prélude : LE DOUDOU de Nicolas Yoeurp (20’)
Film réalisé dans le cadre de l’atelier « Objets d’histoires, histoires d’objets » dirigé par Vladimir Léon (L3 2013-2014), avec le concours de Julie Fayant, Élisa Levassort et Mégane Verdier
Le trouble que suscite chez le réalisateur le fait d’être encore attaché à son doudou l’engage à questionner ses parents, immigrés sino-cambodgiens dont l’histoire lui est restée jusqu’ici inconnue…
(suite…)

Cinéma
Juin
10

Mardi 14 JUIN 2016 Force et poésie du documentaire philippin à 20h30 au Forum des Images

LES ATELIERS VARAN AUX PHILIPPINES

(suite…)

Colloques et séminaires
Déc
06

« Qu’est-ce qu’un patrimoine au Sud ? », mercredi 14 décembre, au CAK

Le prochain débat du Centre Alexandre-Koyré (CAK) se déroulera le mercredi 14 décembre, de 10h00 à 12h00, au CAK (27 rue Damesme, 75013 Paris, salle de séminaire du 5ème étage).

 

Intitulé « Qu’est-ce qu’un patrimoine au Sud ? », ce débat se déroulera avec Dominique GUILLAUD (MNHN, PALOC – IRD) et Dominique JUHE-BEAULATON (CNRS, Eco-anthropologie et ethnobiologie) autour de la sortie de l’ouvrage Ambivalences patrimoniales au Sud : mises en scène et jeux d’acteurs (D. Guillaud, D. Juhé-Beaulaton, M.-C. Cormier-Salem et Y. Girault, IRD Editions/Karthala, 2016).

 

Discutants : Guillaume Blanc (LabEx Sites, CAK), Marie-Laure Poulot (Université de Cergy-Pontoise).

 

Contact : Murielle HONORE

Colloques et séminaires
Déc
06

Colloque «Les Vietnamiens de France : Identité, Intégration et Education », Samedi 10 décembre 2016 à l’Institut COCHIN

Colloque «Les Vietnamiens de France : Identité, Intégration et Education » organisé par l’association MCFV (Mouvement des Citoyens Français d’origine Vietnamienne) en coopération avec le CRAFV (Conseil Représentatif des Associations Franco-Vietnamiennes de France) et l’AVSE (Association of Vietnamese Scientists and Experts).
Samedi 10 décembre 2016 de 9h à 18h à l’Institut COCHIN, amphithéâtre ABOULKER, Pavillon Gustave Roussy, Paris 75014.

Objectifs : Analyse sociologique de la communauté vietnamienne de France et analyse comparée des modèles éducatifs Asie – Europe.
Avant-propos :
Les Vietnamiens (citoyens d’origine vietnamienne) de France, estimés à plus de 300.000 individus, sont dans leur ensemble bien intégrés. Ils sont attachés à leur origine et cultivent une identité propre au travers d’associations diverses. Ces clichés ne cachent-ils pas une réalité plus complexe ? C’est ce dont nous proposons de débattre en première partie avec des invités et le public après l’exposé du Professeur LE Huu Khoa, connu pour ses travaux sur l’immigration vietnamienne et asiatique en France.
En deuxième partie, nous souhaitons mieux comprendre le système d’éducation de certains pays en Asie qui affiche des performances impressionnantes, contribuant à la réussite de l’économie de ces pays. Quelle serait la contrepartie de cette réussite ? En quoi se différencie-t-il du système français ou européen existant ? Les conférenciers spécialistes du sujet, M. Roger-François GAUTHIER et Mme Marie-José SANSELME, nous apporteront leur analyse critique sur le sujet.
Les conférenciers échangeront avec les invités et l’auditoire autour de tables rondes
Conférenciers :
LE Huu Khoa: Professeur d’anthropologie et de sociologie et directeur du Master Asie Pacifique de l’Université Charles-de-Gaulle – Lille 3. Il est également président-fondateur du GRISEA (Groupe de recherche sur l’immigration du sud-est asiatique) et expert à l’Unesco.
Roger-François GAUTHIER: Inspecteur général du Ministère français de l’Education nationale, professeur associé des universités à l’Université Paris-Descartes, expert international spécialisé dans la politique éducative et l’éducation comparée.
Marie-José SANSELME: Rédactrice en chef adjointe – Revue internationale d’éducation de Sèvres.

Colloques et séminaires
Nov
28

Modes d’autorité et conduites esthétiques de l’Asie du Sud à l’Insulinde: Lundi 12 décembre 2016

Modes d’autorité et conduites esthétiques de l’Asie du Sud à l’Insulinde

Lundi de 14 h à 17 h (salle 662, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris), les 21 novembre, 12 décembre 2016, 23 janvier, 27 février, 20 mars, 24 avril, 22 mai et 12 juin 2017

L’art, dans ses manifestations matérielles et immatérielles, est souvent associé à des modes d’autorité variés, d’ordre politique, religieux ou autres. De l’Asie du Sud à l’Insulinde, les formes et les conduites esthétiques, qu’elles soient graphiques, plastiques, musicales, chorégraphiques, théâtrales, narratives ou le plus souvent combinées, contribuent à établir différents types de légitimité. Au cours du temps, elles ont fait l’objet de nombreux processus de circulation, valorisation, dévalorisation, interdiction, invention, réinvention, réappropriation, émulation. Quelquefois censurées, elles ont aussi suscité résistances et contrepouvoirs. Le séminaire convoque plusieurs disciplines des sciences sociales pour penser la relation entre le fait esthétique et l’autorité de l’Asie du Sud à l’Insulinde.

Lundi 12 décembre 2016 (ATTENTION, cette séance aura lieu exceptionnellement à la Maison de l’Asie, 22 avenue du Président Wilson, au Grand Salon du 1er étage) : Autorité et Tantrisme

  • Dominic Goodall (EFEO), « La prouesse et la retenue sexuelles des figures royales khmères et indiennes dans les inscriptions et les épopées sanskrites »
  • Catherine Basset (CASE), « Insulinde (Bali, Java) : science tantrique et initiés dans les représentations scéniques, quelle autorité des détenteurs de (super)-pouvoirs ? »

Lundi 23 janvier 2017 : Autorité politique et formes esthétiques

  • Paul Sorrentino (Institute for cultural and social Anthropology, Göttingen), « Bureaucratie chinoise et autochtonie vietnamienne dans le culte des Quatre Palais »
  • Gabriel Facal (postdoctorant Autoritas), « Façonnement du ressenti et construction de l’autorité des danseurs dans les initiations martiales à Banten en Indonésie »

Lundi 27 février 2017 : Autorité et cultes des images

  • Pascal Bourdeaux (GSRL/EPHE), « Le culte de Nguyen Trung Truc et sa célébration au sur du Viêt Nam : entre survivance de croyances populaires et insertion dans le panthéon nationale des héros patriotiques »
  • Michel Boivin (CEIAS), « Les images et l’exercice de l’autorité dans les traidtions sindhies liées à Jhule Lal (Pakistan, Inde) »

 

Enseignement
Déc
06

Beyond Nature and Culture of Modern Thai Water Engineering. The Ontology of Infrastructure, Friday, December 16, 2016

 

Jakkrit Sangkhamanee (CSDS, Faculty of Political Science, Department of Sociology and Anthropology, Chulalongkorn University)

The talk will explore Thailand’s Royal Irrigation Department Museum for Heavy Engineering where the works and lives of engineers are displayed and narrated and their machines exhibited. Through the museum walk-through, Jakkrit Sangkhamanee will analyze the mutual constitution and historical transformation of the amphibious assemblage that makes up Thai water engineering. In some ways, the  human and non-human hybridity depicted in the museum exceeds the binary of nature and culture proposed by Philippe Descola is his critical work Beyond Nature and Culture. Tracing the complex interrelation of engineers, landscapes, bureaucracy, statecraft and myth depicted in the exhibits, the analysis elicits the museum as a particular, and peculiar, parliament of things that articulates the amodern characteristics of the Thai water engineering assemblage.

Friday, December 16, 2016 – 14h30 / 16h30
Alumni Meeting Room, 12th Floor,
Faculty of Political Science, Chulalongkorn University
Enseignement, Uncategorized
Nov
20

Romain Bertrand « Premiers contacts, énièmes rencontres. Ecrire l’histoire des situations de contact entre l’Europe et l’Insulinde (16e-17e siècles) » Lundi 21 novembre 2016 à l’EFEO

Séminaire mensuel de l’EFEO Paris
Romain Bertrand
(CERI-Sciences Po)
présente

Premiers contacts, énièmes rencontres. Ecrire l’histoire des
situations de contact entre l’Europe et l’Insulinde
(16e-17e siècles)

Lundi 21 novembre 2016 de 11h à 12h30
Maison de l’Asie

Enseignement
Nov
06

« Nourrir les esprits, honorer le Bouddha », par Grégoire Schlemmer 17 novembre 2016 de 18h30 à 20h30 INALCO

Jeudi 17 novembre 2016 de 18h30 à 20h30 INALCO (Amphi 3) 65, rue des Grands Moulins, 75013 Paris, métro « François Mitterrand »
Nourrir les esprits, honorer le Bouddha.
Différences et articulations entre le bouddhisme et l’animisme par Grégoire Schlemmer

(suite…)

Evénements culturels
Nov
19

Artist Spends Her Days On Bridges To Photograph Street Vendors In Vietnam

Vietnam-based photographer Loes Heerink was fascinated by the lives of local street vendors in the country’s capital city of Hanoi. But she was struggling to find the right angle that portrays her subjects in the way she sees them – vibrant and constantly on the move. Surprisingly, the answer to that question was waiting for her on the many bridges of Hanoi.

Voir portfolio : http://www.demilked.com/vietnamese-street-vendors-overhead-photos-hanoi-loes-heerink/

Evénements culturels
Nov
19

Online Catalogue of Southeast Asia Collection at the USC Pacific Asia Museum

Free ONLINE catalogue of materials held by the Pacific Asia Museum at www.pacificasiamuseum.org/cgi-bin/mwebcgi/mweb.exe?request=hier.

Sections include art of Cambodia, Indonesia, Myanmar, Thailand and Vietnam.

Evénements culturels
Nov
19

Exposition photographique : Remembering Yolanda: SIGNOS, by Veejay Villafranca

On the 3rd  Anniversary of Typhoon Haiyan, also known as Super Typhoon Yolanda, disaster in the Philippines, we catch up with photojournalist Veejay Villafranca on his long-term project SIGNOS and the urgent issue of Climate Change.

Photographs & Text: Veejay Villafranca | Website: www.veejayvillafranca.com
Bourses d'études et recrutements, Offre d'emploi
Déc
06

Post Doctoral Research Associate, Durham University, date limite: 2 Janvier 2017

 

Please note that the position closes for applications at 23.30pm on 02 January 2017.

The School of Government and International Affairs at Durham University wishes to appoint a full time Postdoctoral Research Associate for 18 months to work on a research project entitled ‘Reframing centuries of Cham forced displacement: Connections, interactions and networks across the South China Sea’. This post is to assist Dr Claire Sutherland (Durham University) and Dr Edyta Roszko (Copenhagen University) in investigating Cham Muslims who live across Southeast Asia, speak a Malayo-Polynesian language and exemplify the global and protracted nature of forced displacement.

Drawing on ethnographic fieldwork and museum representations across three countries – China, Vietnam and Malaysia – the project will offer first hand insights into the multiple social and economic inequalities arising from the lasting repercussions of repeated historical displacements that continue to mark the Cham out as marginal, even centuries on. Focusing on the historically fluid cultural and political identities of those engaged in the South China Sea (SCS) region, the project seeks to illuminate how perceived ethnic and religious commonalities and differences are interwoven with legislation and domestic discourses in ‘host’ countries, and how this might facilitate or constrain the integration of vulnerable and displaced groups like the Cham.

The research includes ethnographic fieldwork in villages in Malaysia in order to enhance knowledge of the Cham and the legacy of past forced displacement for a regionally mobile people, to include political, religious and trade activities and integration in their ‘host’ countries. The PDRA will be required to undertake multi-site fieldwork in Malaysia, contribute to research outputs and capacity-building with museum partners in Malaysia, and attend international conferences to present the project findings.

Interviews for this position are expected to take place in late January 2017 and the successful candidate should begin work in April 2017 or as soon as possible thereafter.

For further details of this position including person specification and success indicators, please read the full applicant brief situated at the bottom of this page.

Close Date : 02-Jan-2017
Offre d'emploi
Nov
13

Open 3 positions: The Institute of Asian Studies – Universiti Brunei Darussalam

The Institute of Asian Studies – Universiti Brunei Darussalam (http://ias.ubd.edu.bn) opens 3 positions

[UBD/IAS/001] Political Geography / International Relations
Associate Professor | Senior Assistant Professor | Assistant Professor

The Institute of Asian Studies (IAS) at the Universiti Brunei Darussalam is in a phase of active expansion. This has created an opening for a Political Geography/International Relation position. The successful candidate will have a PhD in Political Geography and a demonstrable record of excellence in research internationally and a proven capacity to initiate, lead and collaborate on research projects. Candidates with knowledge and interest in South China Sea and/or Asian regional integration are particularly welcome. The successful candidate will contribute to both the Institute and Faculty Arts and Social Sciences in terms of research, supervision and some limited teaching responsibilities at both undergraduate and graduate level. Candidates will have a PhD related to the field, as Political Sciences, International Relations, Geo-Politics. Candidates will have to demonstrable record of excellence in research internationally and a proven capacity to initiate, lead and collaborate on research projects. The Institute has established ties with a number of universities and other key bodies globally alongside funding for research and graduate students. The aim is to establish IAS as a major knowledge hub in a growing network of Asian-based research establishments. For details about IAS, please visit http://ias.ubd.edu.bn Successful applicants will be eligible for UBD’s new internationally competitive and tax-free salary scheme.

[UBD/IASFASS/002] Environmental Studies
Associate Professor | Senior Assistant Professor | Assistant Professor

The Institute of Asian Studies (IAS) at the Universiti Brunei Darussalam is in a phase of active expansion. This has created an opening for an Environmental Studies Scholar with a research and teaching focus on mainland and/or archipelagic Southeast Asia. The area of specialization is open but broadly trained interdisciplinary candidates within the environmental humanities/social sciences are particularly welcome. This may include a focus on human-cultural-environment interactions; societal impact on eco-systems and/or changing patterns of climate and land use. An ability to situate research especially on Borneo in the wider context of sustainable development is also welcome. The successful candidate will contribute to both the Institute and Faculty Arts and Social Sciences in terms of research, supervision and some limited teaching responsibilities at both undergraduate and graduate level. Candidates must have a PhD in a relevant discipline from a reputable university, a demonstrable track-record of excellence in research and a proven capacity to initiate, lead and collaborate on interdisciplinary research. The Institute has established ties with a number of universities and other key bodies globally alongside funding provision for research projects and graduate student scholarships. The aim is to establish IAS as a major knowledge hub in a growing network of Asian-based research establishments. For details about IAS, please visit http://ias.ubd.edu.bn Successful applicants will be eligible for UBD’s new internationally competitive and tax-free salary scheme. The successful candidate will hold a joint appointment position with IAS and Faculty of Arts and Social Sciences.

[UBD/IAS/003] Sociology
Associate Professor | Senior Assistant Professor | Assistant Professor

The Institute of Asian Studies (IAS) at the Universiti Brunei Darussalam is in a phase of active expansion. This has created an opening for a Sociologist with an interest in teaching social theory and methodology. Candidates with knowledge and interest in Southeast Asia and/or Asia are particularly welcome. The ability to situate research in a regional perspective is also desirable. The successful candidate will contribute to both the Institute and Faculty Arts and Social Sciences in research, supervision and some teaching responsibilities at both undergraduate and graduate level. Candidates must possess a PhD in Sociology and a demonstrable record of excellence in research internationally and a proven capacity to initiate, lead and collaborate on research projects. The Institute has established ties with a number of universities and other key bodies globally alongside funding for research and graduate students. The aim is to establish IAS as a major knowledge hub in a growing network of Asian-based research establishments. Successful applicants will be eligible for UBD’s new internationally competitive and tax-free salary scheme. For details about IAS, please visit http://ias.ubd.edu.bn
Application forms and more information can be downloaded from our website at http://www.ubd.edu.bn/career-opportunities. Completed applications with three referees must reach us by 29th December 2016.

Only shortlisted candidates will be contacted and called for interview.

Offre d'emploi
Oct
01

Scientific employee (post‐doc). Début du contrat: 1 Decembre 2016

At the Institute for Social Anthropology (ISA) of the Austrian Academy of Sciences (ÖAW) the following vacancy has to be filled by 1 December 2016: Scientific employee (post‐doc) for social‐anthropological research on mainland Southeast Asia (contemporary and/or historical perspective).

The full announcement can be found here: Announcement [PDF].

 

Publications
Déc
06

Présentation: Chrétiens évangéliques en Asie du Sud-Est, par Pascal Bourdeaux et Jérémy Jammes, 8 décembre 2016

Présentation du livre Chrétiens évangéliques en Asie du Sud-Est, par Pascal Bourdeaux et Jérémy Jammes. Ce livre est le fruit d’une recherche soutenue par l’Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, co-édité avec les Presses universitaires de Rennes.

La présentation aura lieu le jeudi 8 décembre 2016 à 19h, à la médiathèque de l’Alliance française de Bangkok. L’entrée est libre et les échanges se feront en français.

La rencontre sera animée par Claire Tran, directrice de l’Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine et la journaliste Carole Isoux participera au débat.

Vous trouverez ci-joint l’affiche de l’évènement et la couverture de l’ouvrage.

Vous pouvez consulter la fiche de l’ouvrage au lien suivant :
http://www.irasec.com/ouvrage133

Le flyer est téléchargeable au lien suivant :
http://www.irasec.com/document150

Publications
Nov
19

Architecture du Vietnam colonial: Repenser le métissage de Caroline Herbelin 12 december 2016

Lancement: 16h)17h30 Université Paris Diderot

Entrée libre Affiche-séminaire-12déc

Publications
Nov
13

Nouveau site web sur les études cam: chamstudies.net

Billy and his comrade-in-scholarship Isvan Champa have created an incredible website on Cham studies and now are developing it. https://chamstudies.net/
Below Billy introduces to you Isvanthe website they created, and other people who also study Cham. Actually, Billy and Isvan collaborated on the piece:
cid:image002.png@01D23999.8E88DF80

« Dear All,

(suite…)

Reportage
Avr
03

« J’ai marché sur la terre » : Cambodge, Laos, Vietnam

Dans le cadre d’une série documentaire sur France 2, « J’ai marché sur la terre », avec Mathieu Vidard, journaliste scientifique qui anime notamment une émission sur France Inter (« La tête au carré »), nous recherchons des expéditions ou recherches scientifiques qui auraient lieu dans les prochains mois au Laos, Vietnam ou Cambodge.
L’idée de ce documentaire est de suivre pendant quelques jours quelques chercheurs, chacun de leur côté, qui présentent à Mathieu Vidard sur le terrain leur travail et échangent avec lui.
Si vous êtes intéressé pour participer, n’hésitez pas à contacter Martin Courcier, soit par mail, martin@bonnecompagnie.fr, soit par téléphone au 06 64 23 63 47.
Plus de renseignements sur la série sur le site internet : programmes.france2.fr/j-aimarche-sur-la-terre/

Thèses
Oct
28

Soutenance de thèse Marie de Rugy, Cartes et constructions de territoires impériaux dans le nord de la péninsule indochinoise, 1885-1914 – 18 novembre 2016

Marie de Rugy, Cartes et constructions de territoires impériaux dans le nord de la péninsule indochinoise, 1885-1914, Univ. Paris 1 / UMR Sirice-CHAC / ED 113, thèse d’histoire, dir. Hugues Tertrais, co-dir. Hélène Blais, soutenance le 18 novembre 2016 (mderugy@gmail.com)

Le jury sera composé de :

  1. Mme Hélène Blais, Professeur, ENS Ulm,
  2. William Gervase Clarence-Smith, Professeur, SOAS,
  3. Philippe Papin, Directeur d’études, EPHE,
  4. Philippe Pelletier, Professeur, Université Lyon 2,
  5. Pierre Singaravélou, Professeur, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne,
  6. Hugues Tertrais, Professeur émérite, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Résumé : Les cartes apparaissent d’ordinaire comme des outils de pouvoir et de domination. Ces liens entre savoirs et pouvoirs, entre carte et territoire, sont-ils aussi serrés ? Ma thèse porte sur les savoirs cartographiques en situation coloniale, au nord de la péninsule indochinoise. J’y envisage la manière dont des espaces frontaliers, disputés par des Etats coloniaux et nationaux, ont été représentés et construits, entre 1885 et 1914, par les différents acteurs en présence : empires britannique, français et chinois, royaume de Siam, populations locales. L’enjeu est de dépasser les histoires nationales afin de proposer une étude croisée des politiques géographiques britannique et française dans des marges impériales et de lire les relations entre politiques géographiques impériales et pratiques de terrain.

The making of imperial territoires in Northern Indochinese Peninsula

Geography and cartography very often appear as sciences of imperialism, as maps are seen as instruments of domination. Are these links between maps and territories so tight? I will discuss the link between cartography and empire and will question the construction of the imperial territories through maps in Northern Indochinese Peninsula. I see how the border areas that were disputed by the colonial and national States were represented and constructed, between 1885 and 1914, by the different actors: British, French and Chinese empires, Siam realm, local peoples. The challenge is to  go beyond national approaches to offer a connected history of the British and French geographical policies in imperial margins and observe the relations between imperial geographical politics and science on the ground.

Thèses
Oct
27

Soutenance de thèse Kunthea CHHOM, Le rôle du sanskrit dans le développement de la langue khmère : Une étude épigraphique du VIe au XIVe siècle – 16 décembre 2016

Kunthea CHHOM, Le rôle du sanskrit dans le développement de la langue khmère : Une étude épigraphique du VIe au XIVe siècle, EPHE, thèse de linguistique, dir. Dominic Goodall, co-dir. Michel Antelme, soutenue le 16 décembre 2016 (kchhom@yahoo.com).

Le Cambodge ancien (VIe – XIVe siècle) est riche en inscriptions, composées principalement en sanskrit, en vieux khmer et en deux langues (sanskrit et khmer). L’impact du vocabulaire sanskrit dans l’enrichissement linguistique du khmer n’avait pas encore étudié jusque-là en détail. Le présent travail propose d’examiner les inscriptions khmères et sanskrites comme un ensemble. Il traite des sujets et des domaines dans lesquels les éléments sanskrits apparaissent dans les inscriptions khmères ; à savoir : les donations, la datation, les bénédictions-malédictions, les noms propres, l’orthographe, le vocabulaire de l’administration royale, les fonctions des serviteurs dans les temples, la prosodie, la dérivation, les objets offerts aux dieux et les objets cultuels. Les emprunts sanskrits dans chaque domaine présentent différentes caractéristiques dans leur interaction avec les mots khmers ; certains d’entre eux prennent des connotations locales, d’autres deviennent des modèles de « calques » du sanskrit vers le khmer. Si les premières inscriptions semblent favoriser le sanskrit (dans certains cas, sous des formes prākritisées), celles du xe siècle sont en khmer et se distinguent par l’abondance de nouveaux emprunts au sanskrit. Le xe siècle est aussi marqué par l’apparition de textes qui contiennent des passages équivalents dans leurs versions sanskrite et khmère ; et au xiie et xive siècle nous trouvons deux inscriptions comprenant des passages équivalents en khmer et en pāli. Ces passages montrent que les textes sanskrits jouent non seulement le rôle « rhétorique » qui était réservé au sanskrit mais aussi le rôle « documentaire » considéré comme propre aux textes khmers.

The role of Sanskrit in the development of the Khmer language: An epigraphic study from the 6th to the 14th century

Ancient Cambodia (6th –14th century A.D.) is relatively rich in inscriptions, composed mainly in Sanskrit, in Old Khmer and in both languages (Sanskrit and Khmer). The impact of Sanskrit on the linguistic enrichment of the Khmer language has not been studied in detail. The present study proposes to examine the Sanskrit and Khmer parts together. It deals with the domains where Sanskrit elements appear densely clustered in the Khmer inscriptions, such as descriptions of donations, formulations of dating, boons and curses, proper names, orthography, royal administration, accounts of the functions of servants in temples and of objects offered to gods and cult objects. It also touches on areas where there appears to have been less palpable influence, such as prosody and morphological derivation. The Sanskrit loanwords in each domain show different features of interaction with Khmer terms: some of them acquire local connotations; some may be “calques” from Sanskrit into Khmer. (Calques of Khmer expressions in Sanskrit are also considered.) If the early inscriptions seem to favour Sanskrit (in some cases, in Prākritised forms), those from the 10th century A.D. onwards are increasingly in a form of Khmer characterized by an abundance of new Sanskrit loanwords. The 10th century is also marked by the appearance of some texts containing “equivalent” passages in their Khmer and Sanskrit portions; later on, in the 12th and the 14th century we find two inscriptions with equivalent passages in Khmer and Pāli. These passages prove that Sanskrit texts play not only the “rhetorical” role for which they are famous, but also the “documentative” role associated with the Khmer texts.

Thèses
Oct
27

Soutenance de thèse Clémence SCHANTZ, Construire le corps féminin à travers les pratiques obstétricales à Phnom Penh, Cambodge – 16 décembre 2016

Clémence SCHANTZ, Construire le corps féminin à travers les pratiques obstétricales à Phnom Penh, Cambodge, Univ. Paris Descartes, CEPED UMR 196, thèse de sociodémographie, dir. Véronique Petit, soutenance le 16 décembre 2016 (clemschantz@hotmail.com)

Jury :

Alexandre DUMONT, épidémiologiste, santé des femmes et santé périnatale, directeur de recherche, IRD, Ceped.

Anne Yvonne GUILLOU, anthropologue, chargée de recherche CNRS, IRASEC.

Patrick HEUVELINE, démographe, professeur à l’Université de Californie, Los Angeles (UCLA), rapporteur.

Yannick JAFFRE, anthropologue de la santé, directeur de recherche, CNRS UMI 3189 & EHESS, rapporteur.

Véronique PETIT, démographe, professeure à l’Université Paris Descartes, Ceped, directrice de thèse.

Résumé : Le Cambodge est l’un des neuf pays au monde à avoir atteint l’OMD 5 des Nations Unies, c’est-à-dire à avoir diminué de trois quarts le taux de mortalité maternelle au niveau national entre 1990 et 2015. Ce taux est ainsi passé de 1020 à 161 décès maternels pour 100 000 naissances au cours de ces 25 années. Ce succès est le résultat de politiques publiques volontaristes : une politique de planification familiale, la mise en place de systèmes de financements de la santé, la formation puis le déploiement de milliers de sages-femmes sur le territoire. Cette réussite s’explique également par une mutation sociologique de premier plan : l’accouchement, qui était historiquement un événement avant tout social et qui se déroulait dans l’intimité de la maison, est devenu un événement public pour la femme et sa famille. Alors qu’en 2000 moins de 10% des femmes accouchaient dans une structure médicalisée, elles étaient plus de 80% dans cette situation en 2014, traduisant ainsi la biomédicalisation massive et soudaine de l’accouchement dans tout le pays.

Cette recherche sociodémographique remet en question la vision idéalisée des Nations Unies concernant la santé maternelle au Cambodge en rendant visibles et en observant les pratiques obstétricales « par le bas » à partir d’une enquête empirique sur plusieurs terrains à Phnom Penh et en Kandal (milieu rural). La méthodologie développée conjugue une observation participante, à des entretiens semi-directifs auprès de soignants et de non soignants (hommes et femmes), des questionnaires auprès de femmes enceintes puis accouchées (cohorte), ainsi qu’une collecte de données médicales dans quatre maternités de Phnom Penh. Les résultats montrent que certains hôpitaux et cliniques pratiquent des épisiotomies systématiques, ce qui est contraire aux recommandations internationales, et que le taux de césariennes dans la capitale a presque triplé en quinze ans, dépassant depuis le début des années 2000 le seuil de 10% recommandé par l’OMS. Enfin, une pratique répandue de périnéorraphies visant à resserrer fortement le vagin de femmes jeunes et en bonne santé après des accouchements par voie basse, sans indication médicale, est courante dans la capitale. Ces pratiques obstétricales, historiquement construites, vont alors fréquemment être détournées de leur usage médical pour répondre à une demande sociale.

Le corps des femmes a été appréhendé dans cette recherche comme un corps social et politique, révélateur des rapports sociaux, sur lequel se jouent de nombreux enjeux de pouvoirs. La thèse a révélé que ces trois pratiques obstétricales faisaient système en se renforçant les unes les autres. A l’intersection entre corps, genre et biomédecine, la recherche a montré que ces différentes pratiques obstétricales pouvaient être conçues comme des instruments de domination. Le genre, tel qu’il est pensé dans la société, va contribuer à fabriquer un sexe féminin, mais aussi à construire un corps féminin de façon plus générale. Mais la thèse a dévoilé également que certaines de ces pratiques vont être saisies par les femmes, afin d’accroître leur attractivité sexuelle, leur permettant de renégocier les rapports de genre, et de maintenir l’harmonie et la stabilité du couple.

Contrusting female body through obstetrical practices in Phnom Penh, Cambodia

Cambodia is one of the nine countries worldwide to have reached the United Nations’ MDG 5. A reflection of this achievement is a 75% drop in the national maternal mortality ratio from 1020 to 161 deaths for 100 000 live births between 1990 and 2015. This success is the result of voluntary public policies i.e. a family planning policy; the set-up of health care financing systems; and the training of thousands of midwives across the country.

A deep sociological transformation can also help to explain this success. While childbirth in Cambodia used to be a private event, which took place at home, it has now become a public event for women and their families. In 2000, less than 10% of women were giving birth in a medicalized structure. By 2014, this number rose to over 80%, showing the sudden and massive biomedicalization of childbirth across the country.

This socio-demographic research challenges the idealized vision of the United Nations regarding maternal health in Cambodia by showing and observing obstetrical practices on the ground, from an empirical study led in several setups in Phnom Penh and in Kandal province (rural sector). This mixed method research draws from participant observation, semi-structured interviews with healthcare professionals and patients (men and women), questionnaires with pregnant women (pre- and post- childbirth), as well as examination of medical records from four Phnom Penh maternity wards.

The results show that episiotomies are systematically performed in some hospitals and clinics, in contradiction with international recommendations. Furthermore, the number of caesarean sections in Phnom Penh has almost tripled in fifteen years, and since the beginning of the 2000s it is above the 10% threshold recommended by the WHO. Finally, in the capital city, a common practice is observed: perineorraphy, which aims at tightening the vagina of young and healthy women shortly after a vaginal delivery without any medical indication. These three obstetrical practices have historical roots and are now frequently used outside of their medical purpose, as a response to a rising social demand.

In this research, women’ body has been considered as a social and political object that reveals social relationships, where many power negotiations occur. The thesis shows that these three obstetrical practices are interconnected and form a system. At the intersection between body, gender and biomedicine, these different obstetrical practices can be understood as tool of domination that seeks to shape the female body according to social expectations. In this way, the perception of gender in a society shapes the female body, and more precisely, the female sexual organs. Nevertheless, some of these practices are nowadays consciously chosen by women to increase their erotic capital, in an attempt to renegotiate gender relationships and preserve marital harmony.

Uncategorized
Nov
28

Hommes et forêts en Asie du Sud-Est : pratiques et représentations d’une relation privilégiée: Jeudi 1er décembre

Histoire sociale de l’Asie du Sud-Est à l’époque moderne
et jusque dans ses développements contemporains
(Université de Paris-Diderot / INALCO / CASE)
 
 
Mathieu Guérin, Grégory Mikaelian et Emmanuel Poisson
 
 
Hommes et forêts en Asie du Sud-Est :
pratiques et représentations d’une relation privilégiée
 
 
Jeudi 1er décembre de 14 h à 17 h 
Salle 221, INaLCO, 2 rue de Lille, 75007. Code d’accès : 1918
(RER C Musée d’Orsay / métro Rue du Bac ou Saint-Germain-des-Prés)
 
 
Mathieu Guérin (Institut National des Langues et Civilisations Orientales / CASE) : « Protéger la forêt contre les indigènes en Malaya Britannique (1895-1957) »
 
Frédéric Durand (Université de Toulouse II Jean Jaurès / LISST-CIEU) : « Exploitations forestières et pouvoirs en Insulinde, XVIe-XXIe siècles ».
 
Enseignement, Uncategorized
Nov
20

Romain Bertrand « Premiers contacts, énièmes rencontres. Ecrire l’histoire des situations de contact entre l’Europe et l’Insulinde (16e-17e siècles) » Lundi 21 novembre 2016 à l’EFEO

Séminaire mensuel de l’EFEO Paris
Romain Bertrand
(CERI-Sciences Po)
présente

Premiers contacts, énièmes rencontres. Ecrire l’histoire des
situations de contact entre l’Europe et l’Insulinde
(16e-17e siècles)

Lundi 21 novembre 2016 de 11h à 12h30
Maison de l’Asie

Colloques et séminaires, Uncategorized
Oct
06

Calendrier du prochain cycle de conférences 2016-2017 organisé par le Comité de Coopération avec le Laos

Nous avons le plaisir de vous communiquer le calendrier du prochain cycle de conférences 2016-2017 organisé par le CCL avec le soutien de l’INALCO à Paris.

Vous trouverez en pièce jointe l’affiche de la première conférence :
« les migrations des peuples de langue Taï-Kadaï »
qui se tiendra à l’Inalco 65, rue des Grands Moulins, 75013 Paris, métro François Mitterrand  le 24 octobre à 18h30
à l’Inalco (Amphi 5 au 2ème étage)
Toutes les informations utiles sont sur le site web de l’association : www.ccl-laos.org

(suite…)

Pour toute modification, ajout, ou suggestion, contactez : Administrateur AFRASE.