L'Association française pour la recherche sur l'Asie du Sud-Est (AFRASE), qui ne vit que des cotisations de ses membres, se veut un trait d'union entre tous ceux qu'intéressent, à des titres divers, l'établissement, le développement et la diffusion des connaissances sur cette partie du monde. Elle rassemble ainsi des chercheurs et des enseignants de toutes disciplines qui ont en commun ce "terrain", historiens ou ethnologues, géographes ou juristes, économistes ou musicologues. Mais elle est aussi ouverte à toutes les professions intéressées et aux étudiants.

Actualités de l’AFRASE

La Lettre 92 hiver 2016/2017 est disponible par mot de passe à la rubrique La Lettre en cours.

Pensez à renouveler votre abonnement.

Bonne lecture!

Actualités

AFRASE
Fév
12

La lettre n°92 est parue, pour la recevoir, pensez à adhérer ou renouveler votre adhésion

image AFRASESOMMAIRE

(suite…)

AFRASE
Nov
07

Rencontres et AG de l’AFRASE 2016 Mardi 13 décembre 14h-18h Maison de l’Asie

Corpus et langues d’Asie du Sud-Est : traitement et exploitation numériques

Accueil à partir de 13h30

14h00

Louise Pichard-Bertaux et Alice Vittrant : Introduction et présentation de la thématique

14h15-15h00

Les données sonores de Michel Ferlus (ASE continentale)

Alexis Michaud : Le projet de numérisation DO-RE- MI-FA : Données des Recherches de Michel Ferlus en Asie du Sud-Est (projet financé par la Bibliothèque Scientifique Numérique)

Michel Ferlus : Des enregistrements sans expérience à la numérisation : les insouciances du terrain.

15h00-15h45

Les données sonores et textuelles de Denise Bernot (Birmanie)

Alice Vittrant : Documenter les données sonores de Denise Bernot dans Pangloss/Cocoon : travail sur les métadonnées

Louise Pichard-Bertaux : Les carnets de terrain de Denise Bernot dans Odsas : description et annotation

15h45-16h00 Pause-café

16h00-16h30

François Lagirarde : Manuscrits du LanNa : numérisation, diffusion et exploitation (EFEO)

16h030-17h00

Made Windu Antara Kesiman : Analyse de manuscrits sur feuilles de palmier numérisés de l'Asie du Sud-Est (Projet Amadi, Université de La Rochelle)

17h00

Projection : « Denise Bernot : langues, savoirs et savoir-faire de Birmanie » film de Alice Vittrant et Alexandra de Mersan, réalisé par Céline Ferlita et Maryline Leducq qui a reçu le Grand prix du festival du film de chercheur à Nancy en juin 2016.

17h30-18h00

Discussion finale

18h00 Assemblée générale de l’Afrase suivie d’un apéritif.

Les rencontres sont ouvertes à tous. Accès libre et gratuit mais l’inscription est recommandée : afrasebureau@gmail.com

Maison de l’Asie 22 avenue du Président Wilson 75016 Paris

AFRASE
Juin
28

La lettre 90-91 est parue

Couverture Afrase 90 91

 

Sommaire

(suite…)

Appels à contributions
Fév
16

Religion in Southeast Asia, call for papers, American Academy of Religion

Statement of Purpose:

Situated at the nexus of several civilizational influences — including Indian, Chinese, and Middle Eastern — Southeast Asia, as a region, remains understudied in terms of its relevance to the theoretical and methodological study of religion.

(suite…)

Appels à contributions
Fév
12

Appel à participation, journées doctorales du LESC : Anthropologie critique et critique politique, 22-23 juin 2017

Appel à participation : Journées doctorales du LESC – UMR 7186 22-23 juin 2017 Nanterre – Maison Archéologie et Ethnologie René Ginouvès – 308 F Anthropologie critique et critique politique

Résumé

“Identité”, “rapport à la nature”, “relativisme des cultures”, “théorie du genre”, “filiation”, “inégalités sociales”… si nombre de débats politiques contemporains manipulent des concepts au coeur des questions anthropologiques, peu d’anthropologues y participent sur la scène publique. La question de l’engagement et du rôle du chercheur ne font d’ailleurs pas consensus dans les cercles académiques. Partant de ce constat, ces journées doctorales ont pour but d’engager une réflexion autour des finalités de l’anthropologie, de la praxis du jeune chercheur sur les différents lieux de la production du savoir, et des liens entre connaissance anthropologique et engagement politique. Ces journées se veulent être un espace de discussion et de réflexion sur les potentialités critiques des recherches anthropologiques émergentes. « En se transformant en autocritique d’où tout souci pratique a disparu, la critique n’a plus alors de politique que le nom » : Cette remarque de J. Copans souligne la nécessaire interrogation politique que posent les liens entre réflexivité et pratique dans 1 la discipline. Comment, dès lors, intégrer à la critique réflexive une critique politique positive des mondes sociaux, sans perdre de vue la production de savoirs scientifiques ? Quelles formes peuvent prendre l’engagement du chercheur, sur son terrain comme dans sa propre société ? Dans quelle mesure un dialogue interdisciplinaire permettrait de nourrir ce débat au sein de la discipline anthropologique ? Plus largement, doit-on postuler que le projet anthropologique est intrinsèquement critique, ou tenter de construire une anthropologie proposant une critique sociale originale ?

Modalités de soumission des contributions :

  • Ces journées se voulant avant tout un espace ouvert aux questionnements de tout jeune chercheur, même non “spécialiste” des questions proposées, différentes possibilités de contributions sont proposées : exemple de cas fournissant une forme de critique politique ou ayant occasionné une prise de position (issu d’une recherche personnelle ou autre) ; examen “exploratoire” de sa propre recherche, ou d’une situation rencontrée, à l’aune des questions proposées ; présentation d’ordre bibliographique, d’ouvrages ou d’auteurs ayant marqué une réflexion personnelle ou pouvant nourrir le débat.
  • Les interventions pourront en outre prendre la forme d’un exposé classique, ou de participation à des tables rondes permettant de nourrir le débat. L’organisation précise du programme dépendra des réponses à cet appel.
  • Cet appel est ouvert à tous les doctorants, post-doctorants ou jeunes docteurs en SHS travaillant sur des questions anthropologiques ou donnant une visée critique à leur travail, et en particulier à ceux du LESC.
  • Les propositions sont à envoyer à l’adresse doctoraleslesc2017@gmail.com pour le 15 mars 2017 (résumé de 500 mots). Une réponse sera fournie durant la 1ère semaine d’avril. Les journées auront lieu à la Maison Archéologie & Ethnologie de Nanterre les 22-23 juin.
  • Sur la base des communications et des échanges qu’elles auront occasionnés, une publication de ces rencontres est envisageable, sous la forme d’un numéro thématique de revue par exemple.

Comité scientifique : Julie Cayla, doctorante Paris Nanterre, LESC (organisatrice) Arnaud Esquerre, CR, LESC Monica Heintz, MCF Paris Nanterre, LESC Violaine Héritier-Salama, doctorante Paris Nanterre, LESC (organisatrice) Carolina Kobelinsky, CR, LESC Brett Le Saint, doctorant Paris Nanterre, LESC (organisateur)

Appels à contributions
Fév
11

Call for papers, ‘Reframing the Archive: The Reuse of Film and Photographic Images in Postcolonial Southeast Asia’, 22-23 June 2017, SOAS University, London

We are inviting submissions for  ‘Reframing the Archive: The Reuse of Film and Photographic Images in Postcolonial Southeast Asia’, 22-23 June 2017, SOAS University, London.

Deadline for abstracts: 17th February 2017

In recent years, the decision to engage with colonial and postcolonial archives has become increasingly commonplace within Southeast Asian film, photography and visual culture. Whilst this renewed interest in archival materials has resulted in an increased awareness of the complexities of lens-based media, it has also allowed practitioners to challenge both the dominant narratives of colonialism and their neo- and postcolonial legacies. In the case of Cambodia and its diasporas, this archival impulse – and its accompanying modes of (re-) appropriation – is exemplified by films such as Rithy Panh’s La France est notre patrie [‘France is our Homeland’] and Davy Chou’s Golden Slumbers. Whereas the former offers an insight into the hypocrisies of French colonial rule, the latter takes its lead from the development of twentieth century Cambodian cinema. Yet despite differing in their aims and emphases, these projects share a number of common characteristics – namely, a desire to foreground the importance of preserving and revisiting archival materials: two imperatives which have acquired a particular significance in the aftermath of the Khmer Rouge regime.

Taking its lead from these recent developments, this symposium will explore the ways in which colonial and postcolonial film and photographic archives have been rearticulated within a range of Southeast Asian political and aesthetic contexts. How have artists and filmmakers sought to subvert existing power relations through the use of colonial images? To what extent have archival materials and technologies allowed for an investigation into the emancipatory potential of the lens? How have these techniques been utilised by diasporic populations? Though preference will be given to submissions which focus on Southeast Asia, we also welcome papers that draw comparisons with other postcolonial contexts. Possible lines of enquiry include:

  • The political and aesthetic implications of re-situating images
  • Hindu-Buddhist aesthetic conventions and their use/subversion in colonial and postcolonial lens-based practices
  • The ethics, politics and artistic innovations of documentary work
  • Contemporary artistic practices which explore the themes of space, place and home
  • The return of European filmmakers and photographers to the postcolony

The symposium will be accompanied by screenings of two feature-length films by Cambodian filmmakers and a series of short films by emerging filmmakers from Southeast Asia. This programme, we believe, will provide a further opportunity to address the themes raised by the symposium.

The conference and screening programme are organised by Dr Joanna Wolfarth, Dr Fiona Allen, and Annie Jael Kwan, independent curator, The Asia Projector.

To submit a paper, please send paper titles, abstracts of c. 500 words and a 2-page CV to reframingthearchive@gmail.com

Further information: https://www.soas.ac.uk/cseas/events/22jun2017-reframing-the-archive-the-reuse-of-film-and-photographic-images-in-postcolonial-southeast-.html

 

Bourses d'études et recrutements
Fév
06

Appel à candidatures bourses d’études 2017 – 2018 du musée du quai Branly – Jacques Chirac / Research Fellowships Academic year 2017-2018

APPEL A CANDIDATURES

ANNEE UNIVERSITAIRE 2017 – 2018

Bourses d’études du musée du quai Branly – Jacques Chirac

Le musée du quai Branly – Jacques Chirac propose chaque année des bourses doctorales et postdoctorales destinées à aider des doctorants et de jeunes docteurs à mener à bien des projets de recherche originaux et innovants.

Les disciplines concernées sont : l’anthropologie, l’ethnomusicologie, l’histoire de l’art, l’histoire, l’archéologie (à partir du néolithique), la sociologie, les arts du spectacle.

Les domaines de recherche privilégiés sont : les arts occidentaux et extra-occidentaux, les patrimoines matériels et immatériels, les institutions muséales et leurs collections, la performance rituelle, la technologie et la culture matérielle.

Les projets particulièrement susceptibles de tirer parti de l’environnement du musée du quai Branly – Jacques Chirac seront examinés avec la plus grande attention.

Au cours de l’année, les candidats sélectionnés présenteront un article destiné à être soumis à publication scientifique dans le cadre du séminaire interne du département de la Recherche et de l’Enseignement du musée du quai Branly – Jacques Chirac. Ils devront fournir au département de la Recherche et de l’Enseignement un rapport d’activité détaillé de leurs recherches au terme de la bourse.

Les bourses doctorales

Trois bourses doctorales sont destinées à soutenir des doctorants en fin de thèse inscrits au moins en troisième année pour l’année universitaire 2017-2018 (dans une université française ou étrangère). Ces bourses sont une aide à la rédaction et excluent les recherches de terrain et d’archive. Elles concernent uniquement des thèses portant sur des sociétés extra-européennes.

Ces bourses doctorales sont attribuées pour une durée de 12 mois non reconductible, du 1er octobre au 30 septembre. Elles seront en 2017 d’un montant mensuel de 1300 euros net.

Elles sont allouées après évaluation et sélection des dossiers par le Comité d’évaluation scientifique du musée du quai Branly – Jacques Chirac. Aucune condition de nationalité n’est exigée.

Les bourses postdoctorales

Le musée du quai Branly – Jacques Chirac propose cinq bourses postdoctorales à de jeunes docteurs pour élaborer collectivement un programme de recherche d’un an sur la thématique « valeur et matérialités ». Chacun de ces termes doit être entendu dans son sens le plus large pour examiner toutes leurs relations possibles, dont la collection muséale est l’une des modalités. Ainsi, les dimensions économique, esthétique, religieuse ou politique de la valeur seront envisagées. Elles seront mises en lien avec différentes formes de matérialité, allant des objets jusqu’aux lieux, en passant par les corps. Les étapes de la valorisation pourront être prises séparément ou ensemble, depuis la création/production, la circulation, l’échange, jusqu’à à l’authentification, la consommation, la conservation ou la mise au rebut. On portera également l’éclairage sur les formes institutionnelles de mise en valeur, comme le marché, le patrimoine, le rituel ou la performance. Au-delà des disciplines concernées par les bourses du musée, on pourra mobiliser des approches juridiques et économiques.

Ces bourses postdoctorales sont attribuées pour une durée de 12 mois non reconductible du 1er octobre au 30 septembre, et seront en 2017 d’un montant mensuel de 2 111,09 € brut (sous forme d’un CDD).

Elles sont allouées après évaluation des dossiers et audition de 10 candidats sélectionnés par le Comité d’évaluation scientifique du musée du quai Branly – Jacques Chirac. Ces auditions auront lieu à la fin du mois de juin (date précisée ultérieurement) au musée du quai Branly ou par visioconférence.

Aucune condition de nationalité n’est exigée. Les candidat(e)s peuvent solliciter cette bourse jusqu’à cinq ans après la soutenance de leur thèse, c’est-à-dire pour des thèses soutenues depuis le 1er janvier 2012. Ils/elles ne pourront prendre leurs fonctions au musée que sur présentation de leur attestation de doctorat, ou le cas échéant, de leur pré-rapport de soutenance.

MODALITÉS D’ENREGISTREMENT DES CANDIDATURES

Les demandes de bourses doctorales ou postdoctorales doivent être établies suivant un formulaire à télécharger, durant la période de l’appel à candidatures.

Les formulaires de candidature peuvent être téléchargés depuis notre site internet  (http://www.quaibranly.fr/fr/recherche-scientifique/activites/bourses-et-prix-de-these/bourses-de-recherche/).

Pour être enregistré, le dossier de candidature complet doit obligatoirement faire l’objet d’un double envoi[1] avant le lundi 3 avril 2017 à minuit :

– par voie électronique, à l’adresse suivante bourses@quaibranly.fr : il est demandé aux candidat(e)s de procéder au regroupement des différents documents du dossier de candidature en un seul fichier au format pdf, ne dépassant pas 5Mo. Le fichier devra être nommé sur le modèle suivant : NOM_candidatureDOC_2017.pdf ou NOM_candidaturePOST-DOC_2017.pdf

– par courrier postal (avec mention ‘Candidature Bourse doctorale/postdoctorale’ portée sur l’enveloppe), avec le formulaire de candidature daté et signé, à l’adresse suivante :

Département de la recherche et de l’enseignement

musée du quai Branly – Jacques Chirac

222, rue de l’Université

75343 Paris Cedex 07

 

La liste de l’ensemble des candidat(e)s admis à concourir sera affichée sur le site web du musée le 10 avril 2017.

Les candidat(e)s aux bourses post-doctorales sélectionnés pour l’audition seront contactés à la mi-juin pour une audition fin juin.

La liste des lauréats sera affichée sur le site web du musée du quai Branly – Jacques Chirac et diffusée durant la première semaine du mois de juillet.

 

Bourses d'études et recrutements
Fév
06

Summer Junior Resident Fellowship Program, Center for Khmer Studies, 26th March 2017

Introduction

The Center for Khmer Studies (CKS), the American Research Center in Cambodia, is offering 5 American, 5 Cambodian and 5 French undergraduate students an exciting opportunity to join a 6 weeks (from Saturday July 01st, 2017 to Thursday August 10th, 2017) Summer Junior Resident Fellowship Program in Cambodia. The program provides a unique experience allowing students to live and study alongside others from different backgrounds and cultures while learning about the history and society of today’s Cambodia. During their residency students will be based at the CKS campus in Siem Reap, which is situated in the beautiful grounds of Wat Damnak, one of the town’s largest Buddhist pagodas, only minutes away from the famous Angkor World Heritage Site with its enigmatic temples. It has a full range of study and research facilities, including the largest publicly accessible research library outside of Phnom Penh with over 12,000 books, journals and other reading materials in English French and Khmer, study carrels for up to twenty fellows, a spacious seminar room and conference hall. Resident fellows will also spend time studying in Cambodia’s capital city Phnom Penh.

What to Expect?

CKS has been running a Summer Junior Resident Fellowship Programs in Cambodia since 2004. The program is intended for those individuals who have a genuine interest in Cambodia and Southeast Asia, and who may be considering graduate studies or careers in the region. With this in mind the focus is on striking a balance between academic rigor and extra curricula activities and field visits designed to give students a better understanding of contemporary Cambodian society. Cambodian history and culture cannot be fully understood without considering the influence of powerful regional neighbours such and Thailand, Vietnam and China, and international powers, like France, the United States, and more recently the United Nations. The program, therefore, will also focus on Cambodia’s past and present relationships with its neighbours and its place within the region.

How is the Program Structured?

The program is led by a qualified instructor who has extensive teaching and research experience in Cambodian and Southeast Asian Studies. It is structured around interactive classroom sessions from Monday-Friday (2 hours in length) held in the CKS conference and seminar facilities in Siem Reap, and classroom in Phnom Penh. Select field trips will include visits to historical and cultural sites in and around Siem Reap and Phnom Penh, and interactions with national and international NGOs. Classroom sessions will begin by briefly covering Cambodia’s ancient past before examining major social, political, economic and cultural change since the country gained independence from France in the early 1950s. Particular attention will be paid to how Cambodia has come to terms with the horrors of its more recent past after the Khmer Rouge, and the ways it is re-engaging with regional and international communities. Outside of the classroom, in Siem Reap and Phnom Penh fellows will have the opportunity to go on field trips and interact with organizations working in the areas of development, education, democracy promotion, human rights and journalism. Total contact time is 45 hours; this does not include time spent on field trips.

Language

The language of instruction is English. All fellows are expected to have sufficient English language skills to be able to participate in classroom discussions. The American and French fellows will also receive instruction in the Khmer Language, and the Cambodian fellows will be required, if necessary, to attend English language reading writing and speaking skills seminars.

Program Requirements

Fellows are required to attend all classes, including language, all field trips and participate in classroom discussions. They will also work on a small project (10 – 15 pages) on a related topic of their choice, which they will present at the end of the program (15 mins max). This could be from the fields of archaeology, anthropology, economics, linguistics, politics, art history or sociology.

Application and Eligibility and Requirements:

Candidates must be registered as undergraduate students at the time of application and must hold United States, French or Cambodian citizenship (Cambodian applicants see below). Graduating seniors are eligible. US and French applicants should provide the following, preferably electronically:

  1. Application form: US Applications Download French Applications Download
  2. A two page statement outlining why they want to join the program, how they think the program will help them in their future careers, as well as a summary of their topic of interest to be presented at the end of the course.
  3. Scanned university transcripts with cumulative GPA (scale 1- 4) (Because of limited internet service please ensure your transcripts are sent using the smallest files available).
  4. Two (2) recommendations from professors (these can be submitted electronically directly from professor from university/professional email address)

Costs

CKS covers the costs of tuition, accommodation (bed and breakfast), local transportation whilst taking part in program activities, books and study materials, and some field trip expenses such as entrance fees to historical and cultural sites. CKS has also made available small program grants, worth up to $800, to help with international air fares, visas, and medical insurance. All other living and personal expenses will be incurred by the individual fellows. For further information or to submit an application, please email The Center for Khmer Studies Summer Fellowship Program, Tith Srey Pich, at juniorfellowships@khmerstudies.org or write to PO Box 9380 – Wat Damnak Siem Reap, Cambodia. For Frequently asked questions on the Summer Junior Fellowship Program CLICK HERE

Bourses d'études et recrutements, Offre d'emploi
Fév
02

Recrutement de 10 post-doctorants à l’EHESS en 2017

Recrutement de 10 post-doctorants à l’EHESS en 2017

Dix contrats de chercheurs post-doctorants sont ouverts à l’EHESS à compter du 1er septembre 2017 pour une durée d’un an, éventuellement renouvelable.

Dans le cadre d’un partenariat avec le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM), une candidature sélectionnée s’inscrivant dans le champ d’activité de cet établissement (les dynamiques des sociétés contemporaines du bassin méditerranéen) pourra être soumise au MuCEM pour un co-financement éventuel et une intégration du candidat au département recherche et enseignement du MuCEM.

Ces emplois concernent les différents domaines des sciences humaines et sociales.

Ils sont proposés aux jeunes chercheurs ayant soutenu entre le 1er janvier 2014 et le 31 janvier 2017, une thèse de doctorat dans un autre établissement que l’EHESS, en France ou à l’étranger.

Les candidats ne doivent jamais avoir été bénéficiaires d’un contrat de travail géré par l’EHESS.

Chaque candidat indiquera (jusqu’à 3 maximum) le(s) laboratoire(s) ou centre(s) de recherche de l’EHESS (ou auquel l’EHESS est associée) au sein desquels il souhaiterait être accueilli pour y inscrire son projet de recherche dans l’un des programmes d’activités du laboratoire/centre (la liste des centres est consultable sur le site de l’EHESS : http://www.ehess.fr/fr/recherche/centres/

Cette annonce ne concerne pas les post-doctorants EHESS déjà en poste.

La sélection favorisera les dossiers comportant une forte dimension interdisciplinaire, une ouverture internationale et une capacité de dialogue avec plusieurs laboratoires ou domaines de l’EHESS.

Pour candidater, les candidats doivent impérativement se connecter sur l’interface emploi de l’EHESS

du mercredi 1er février 2016 jusqu’au mercredi 1er mars 2017 inclus : http://recrutement.ehess.fr/front-offres.html?direct

et insérer les documents suivants dans le formulaire de candidature au format pdf:

  • un curriculum vitae avec la liste des publications
  • la copie du diplôme de doctorat ou attestation faisant foi
  • le rapport de soutenance de la thèse de doctorat le cas échéant
  • une lettre de candidature, adressée à l’attention du président de l’EHESS
  • le(s) nom(s) du/des laboratoire(s) ou centre(s) de recherche de l’EHESS
  • un projet de recherche et d’activités post-doctorales (en cinq pages maximum) rédigé dans le cadre d’une année et s’insérant précisément dans le programme du/des laboratoire(s) ou centre(s) de recherche de l’EHESS ou lié(s) à l’EHESS, à Paris, Marseille, Toulouse ou Lyon

La rédaction du projet de recherche et d’activités post-doctorales en anglais est autorisée.

Toutefois, un bon niveau de compréhension et d’expression orale en français est requis.

Les candidatures se font uniquement en ligne, à partir du mercredi 1er février 2017 jusqu’au mercredi 1er mars 2017 inclus.

Une confirmation de réception du formulaire, sous réserve de recevabilité de la candidature à un emploi de post-doctorant à l’EHESS, sera envoyée automatiquement par mail à l’adresse email inscrite dans le formulaire par le candidat.

Les résultats seront disponibles à partir du mercredi 7 juin 2016 sur le site de l’EHESS – rubrique « Recrutements/chercheurs ».

Les lauréats seront contactés directement par le service des ressources humaines.

Pour toute information complémentaire, merci de nous contacter, exclusivement par mail, à l’adresse: recrutement-admin@ehess.fr

Cinéma, Colloques et séminaires
Fév
17

Colloque « Cinémas d’insurrection » à l’INHA et Séance de Projection du film WAKE (SUBIC) au Centre Pompidou – du 22 au 24 février 2017

Cinémas d’insurrection
Expériences et images singulières en situation de conflits et post-conflits

(suite…)

Cinéma
Jan
31

Projection Denise Bernot – Langues, savoirs, savoir-faire de Birmanie, 23 février, Paris

unnamed

Appels à contributions, Cinéma
Jan
31

Call for submissions, « Framing Asia », Leiden University

Framing Asia

Deadline
Submissions are possible throughout 2017

Venue
Leiden University. Lipsius building, Cleveringaplaats 1, Leiden

Framing Asia
Framing Asia will be a monthly film screening during the Leiden Asia Year, organised by KITLV (Royal Netherlands Institute of Southeast Asian and Caribbean), IIAS (International Institute for Asian Studies) and the department CA-DS (Cultural Anthropology and Development Sociology) of University Leiden.

Filmmakers, both students and professionals, are encouraged to submit. Please send an email with the title, a description (max. 300 words), a still and a link with the trailer to: steijlen@kitlv.nl and lisezurne@gmail.com.

From February onward, the screenings are planned to be held at Leiden University. Our program for the coming sessions will be distributed at the end of this month. Feel free to join us!

The first screening of Framing Asia will be held on Tuesday February 7. Our first meeting will focus on Transgender issues in Indonesia.

Information and contact
For enquires, please contact Dr Fridus Steijlen (steijlen@kitlv.nl) or Lise Zurné (lisezurne@gmail.com)

Colloques et séminaires
Fév
23

From Dept Bonded Slaves to Vagrants: Poor Cambodian Farmers under French Rule, SOAS seminar, 28 February 2017

Dr Mathieu Guérin (Institut National des Langues et Civilisations Orientales)

(suite…)

Colloques et séminaires
Fév
23

Séminaire EHESS, « Autorité et culte des images », Lundi 27 fév. 2017

unnamed

Colloques et séminaires
Fév
21

De l’utilisation de croquis birmans par les britanniques FRONTIERES BIRMANIE/CHINE/VIETNAM, séminaire ENS, 21 fevrier 2017

LE MONDE VU D’ASIE : HISTOIRE ET PRATIQUES CARTOGRAPHIQUES DANS LES MONDES ASIATIQUES
PROCHAINE SEANCE  – FRONTIERES (BIRMANIE / VIETNAM / CHINE)

(suite…)

Enseignement
Jan
19

Produire et vivre la ville au Vietnam d’hier à aujourd’hui, séminaire UFR LCAO

Vendredi de 10 h à 12 h – Bât. Halle aux farines – salle 377 F – (12 séances réparties du 27/01 au 05/05).
Enseignement
Déc
06

Beyond Nature and Culture of Modern Thai Water Engineering. The Ontology of Infrastructure, Friday, December 16, 2016

 

Jakkrit Sangkhamanee (CSDS, Faculty of Political Science, Department of Sociology and Anthropology, Chulalongkorn University)

The talk will explore Thailand’s Royal Irrigation Department Museum for Heavy Engineering where the works and lives of engineers are displayed and narrated and their machines exhibited. Through the museum walk-through, Jakkrit Sangkhamanee will analyze the mutual constitution and historical transformation of the amphibious assemblage that makes up Thai water engineering. In some ways, the  human and non-human hybridity depicted in the museum exceeds the binary of nature and culture proposed by Philippe Descola is his critical work Beyond Nature and Culture. Tracing the complex interrelation of engineers, landscapes, bureaucracy, statecraft and myth depicted in the exhibits, the analysis elicits the museum as a particular, and peculiar, parliament of things that articulates the amodern characteristics of the Thai water engineering assemblage.

Friday, December 16, 2016 – 14h30 / 16h30
Alumni Meeting Room, 12th Floor,
Faculty of Political Science, Chulalongkorn University
Enseignement, Uncategorized
Nov
20

Romain Bertrand « Premiers contacts, énièmes rencontres. Ecrire l’histoire des situations de contact entre l’Europe et l’Insulinde (16e-17e siècles) » Lundi 21 novembre 2016 à l’EFEO

Séminaire mensuel de l’EFEO Paris
Romain Bertrand
(CERI-Sciences Po)
présente

Premiers contacts, énièmes rencontres. Ecrire l’histoire des
situations de contact entre l’Europe et l’Insulinde
(16e-17e siècles)

Lundi 21 novembre 2016 de 11h à 12h30
Maison de l’Asie

Evénements culturels
Fév
23

Rencontre avec le poète indonésien Acep Zamzam Noor, 28 février 2017, INALCO

Une parole en son lieu
Rencontre avec le poète indonésien Acep Zamzam Noor

(suite…)

Evénements culturels
Déc
23

EUROPALIA INDONESIA, 2017-2018 – Open call EUROPALIA Curator’s Award Indonesia / Concours photo

Le festival EUROPALIA INDONESIA aura lieu du 10/10/2017 au 21/01/2018 à Bruxelles et autour, en Belgique et dans un certain nombre de grandes institutions culturelles d’autres pays européens : http://europalia.eu/fr/texte/fonctionnement_84.html
Europalia Arts Festival organise des biennales artistiques en invitant un pays différent à chaque fois depuis 1969. Le dernier pays invité était la Turquie : http://europalia.eu/archives/turkey-25-45/fr/home/home_82.html
Le prochain est l’Indonésie dont voici une préfiguration du programme : http://europalia.eu/fr/texte/premiere-impression-du-programme_263.html
Evénements culturels
Nov
19

Artist Spends Her Days On Bridges To Photograph Street Vendors In Vietnam

Vietnam-based photographer Loes Heerink was fascinated by the lives of local street vendors in the country’s capital city of Hanoi. But she was struggling to find the right angle that portrays her subjects in the way she sees them – vibrant and constantly on the move. Surprisingly, the answer to that question was waiting for her on the many bridges of Hanoi.

Voir portfolio : http://www.demilked.com/vietnamese-street-vendors-overhead-photos-hanoi-loes-heerink/

Bourses d'études et recrutements, Offre d'emploi
Fév
02

Recrutement de 10 post-doctorants à l’EHESS en 2017

Recrutement de 10 post-doctorants à l’EHESS en 2017

Dix contrats de chercheurs post-doctorants sont ouverts à l’EHESS à compter du 1er septembre 2017 pour une durée d’un an, éventuellement renouvelable.

Dans le cadre d’un partenariat avec le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM), une candidature sélectionnée s’inscrivant dans le champ d’activité de cet établissement (les dynamiques des sociétés contemporaines du bassin méditerranéen) pourra être soumise au MuCEM pour un co-financement éventuel et une intégration du candidat au département recherche et enseignement du MuCEM.

Ces emplois concernent les différents domaines des sciences humaines et sociales.

Ils sont proposés aux jeunes chercheurs ayant soutenu entre le 1er janvier 2014 et le 31 janvier 2017, une thèse de doctorat dans un autre établissement que l’EHESS, en France ou à l’étranger.

Les candidats ne doivent jamais avoir été bénéficiaires d’un contrat de travail géré par l’EHESS.

Chaque candidat indiquera (jusqu’à 3 maximum) le(s) laboratoire(s) ou centre(s) de recherche de l’EHESS (ou auquel l’EHESS est associée) au sein desquels il souhaiterait être accueilli pour y inscrire son projet de recherche dans l’un des programmes d’activités du laboratoire/centre (la liste des centres est consultable sur le site de l’EHESS : http://www.ehess.fr/fr/recherche/centres/

Cette annonce ne concerne pas les post-doctorants EHESS déjà en poste.

La sélection favorisera les dossiers comportant une forte dimension interdisciplinaire, une ouverture internationale et une capacité de dialogue avec plusieurs laboratoires ou domaines de l’EHESS.

Pour candidater, les candidats doivent impérativement se connecter sur l’interface emploi de l’EHESS

du mercredi 1er février 2016 jusqu’au mercredi 1er mars 2017 inclus : http://recrutement.ehess.fr/front-offres.html?direct

et insérer les documents suivants dans le formulaire de candidature au format pdf:

  • un curriculum vitae avec la liste des publications
  • la copie du diplôme de doctorat ou attestation faisant foi
  • le rapport de soutenance de la thèse de doctorat le cas échéant
  • une lettre de candidature, adressée à l’attention du président de l’EHESS
  • le(s) nom(s) du/des laboratoire(s) ou centre(s) de recherche de l’EHESS
  • un projet de recherche et d’activités post-doctorales (en cinq pages maximum) rédigé dans le cadre d’une année et s’insérant précisément dans le programme du/des laboratoire(s) ou centre(s) de recherche de l’EHESS ou lié(s) à l’EHESS, à Paris, Marseille, Toulouse ou Lyon

La rédaction du projet de recherche et d’activités post-doctorales en anglais est autorisée.

Toutefois, un bon niveau de compréhension et d’expression orale en français est requis.

Les candidatures se font uniquement en ligne, à partir du mercredi 1er février 2017 jusqu’au mercredi 1er mars 2017 inclus.

Une confirmation de réception du formulaire, sous réserve de recevabilité de la candidature à un emploi de post-doctorant à l’EHESS, sera envoyée automatiquement par mail à l’adresse email inscrite dans le formulaire par le candidat.

Les résultats seront disponibles à partir du mercredi 7 juin 2016 sur le site de l’EHESS – rubrique « Recrutements/chercheurs ».

Les lauréats seront contactés directement par le service des ressources humaines.

Pour toute information complémentaire, merci de nous contacter, exclusivement par mail, à l’adresse: recrutement-admin@ehess.fr

Offre d'emploi
Jan
15

Contrats doctoraux et post-doctoraux – Bremen International Graduate School of Social Sciences (BIGSSS), Germany, 31 janvier

Up to 3 Postdoctoral & 2 PhD Positions

The Bremen International Graduate School of Social Sciences (BIGSSS) invites applications to its Postdoctoral and Ph.D. program. BIGSSS is an inter-university institute of the University of Bremen and Jacobs University Bremen and is funded by the German Excellence Initiative.

BIGSSS is part of an international network of highly acknowledged graduate programs. It supports its doctoral and postdoctoral fellows in achieving early scientific independence and provides funds for the conduct, presentation, and publishing of their research. The language of instruction is English. Fellows are expected to choose Bremen as their place of residence.

Up to three Postdoctoral Positions

BIGSSS offers up to three postdoctoral positions. The BIGSSS Postdoc Program provides Postdocs with the opportunity, resources, and support to present their research at international conferences and build up international networks, disseminate their research finding in scientific publication outlets write grant proposals, organize a conference or workshop, teach and supervise, participate in transferable skills training (e.g., didactics, media, career) and establish a mentoring relationship with senior faculty.
BIGSSS expects their Postdocs to engage with the BIGSSS PhD-fellows (discussion, mentoring, supervision), actively participate in BIGSSS courses (doctoral colloquium, lecture series) as well as academic and social events, produce a significant scientific output (e.g. to publish a journal article or book, write a grant proposal, organize a conference or workshop).
Postdoctoral positions are paid in line with TV-L E13 and may be taken up for a period up to 24 months. We expect our candidates to conduct English-language research projects and to have full professional proficiency. Competition is open to candidates who have received a doctorate in political science, sociology, psychology, or related social science disciplines within the last three years. Applicants need to have graduated prior to commencing their postdoctoral stay and have to apply to one of BIGSSS’ three Thematic Fields:

A. Global Governance and Regional Integration
B. Welfare State, Inequality, and Quality of Life
C. Changing Lives in Changing Socio-Cultural Contexts

Two Ph.D. Stipends/Fellowships

BIGSSS offers two fellow positions in its Ph.D. program. Successful applicants will pursue a topic in BIGSSS’ Thematic Field:

C. Changing Lives in Changing Socio-Cultural Contexts

We seek candidates with innovative, interdisciplinary research topics who are interested in the interplay of individual attitudes, capabilities, and behavior with changing demographics, cultures, and institutions. BIGSSS seeks candidates with strong academic abilities and a Master’s degree (or equivalent) in psychology, sociology, political science, or a related social science discipline. We offer Ph.D. stipends of € 1300/month for 36 months, contingent on successful completion of each year.

Application

More information and lists of required application materials can be found at www.bigsss-bremen.de. For additional inquiries, please check the online FAQ and feel free to contact our Admissions Officer at admissions-officer@bigsss- bremen.de.

Postdoctoral positions and Ph.D. fellowships will start on September 1, 2017. Non-German students are strongly encouraged to apply. As an equal opportunity employer, BIGSSS particularly encourages applications from women and persons with disabilities.

Applications must be submitted online at https://admissions.bigsss- bremen.de until January 31, 2017.

Bourses d'études et recrutements, Offre d'emploi
Déc
06

Post Doctoral Research Associate, Durham University, date limite: 2 Janvier 2017

 

Please note that the position closes for applications at 23.30pm on 02 January 2017.

The School of Government and International Affairs at Durham University wishes to appoint a full time Postdoctoral Research Associate for 18 months to work on a research project entitled ‘Reframing centuries of Cham forced displacement: Connections, interactions and networks across the South China Sea’. This post is to assist Dr Claire Sutherland (Durham University) and Dr Edyta Roszko (Copenhagen University) in investigating Cham Muslims who live across Southeast Asia, speak a Malayo-Polynesian language and exemplify the global and protracted nature of forced displacement.

Drawing on ethnographic fieldwork and museum representations across three countries – China, Vietnam and Malaysia – the project will offer first hand insights into the multiple social and economic inequalities arising from the lasting repercussions of repeated historical displacements that continue to mark the Cham out as marginal, even centuries on. Focusing on the historically fluid cultural and political identities of those engaged in the South China Sea (SCS) region, the project seeks to illuminate how perceived ethnic and religious commonalities and differences are interwoven with legislation and domestic discourses in ‘host’ countries, and how this might facilitate or constrain the integration of vulnerable and displaced groups like the Cham.

The research includes ethnographic fieldwork in villages in Malaysia in order to enhance knowledge of the Cham and the legacy of past forced displacement for a regionally mobile people, to include political, religious and trade activities and integration in their ‘host’ countries. The PDRA will be required to undertake multi-site fieldwork in Malaysia, contribute to research outputs and capacity-building with museum partners in Malaysia, and attend international conferences to present the project findings.

Interviews for this position are expected to take place in late January 2017 and the successful candidate should begin work in April 2017 or as soon as possible thereafter.

For further details of this position including person specification and success indicators, please read the full applicant brief situated at the bottom of this page.

Close Date : 02-Jan-2017
Publications
Déc
06

Présentation: Chrétiens évangéliques en Asie du Sud-Est, par Pascal Bourdeaux et Jérémy Jammes, 8 décembre 2016

Présentation du livre Chrétiens évangéliques en Asie du Sud-Est, par Pascal Bourdeaux et Jérémy Jammes. Ce livre est le fruit d’une recherche soutenue par l’Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine, co-édité avec les Presses universitaires de Rennes.

La présentation aura lieu le jeudi 8 décembre 2016 à 19h, à la médiathèque de l’Alliance française de Bangkok. L’entrée est libre et les échanges se feront en français.

La rencontre sera animée par Claire Tran, directrice de l’Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine et la journaliste Carole Isoux participera au débat.

Vous trouverez ci-joint l’affiche de l’évènement et la couverture de l’ouvrage.

Vous pouvez consulter la fiche de l’ouvrage au lien suivant :
http://www.irasec.com/ouvrage133

Le flyer est téléchargeable au lien suivant :
http://www.irasec.com/document150

Publications
Nov
19

Architecture du Vietnam colonial: Repenser le métissage de Caroline Herbelin 12 december 2016

Lancement: 16h)17h30 Université Paris Diderot

Entrée libre Affiche-séminaire-12déc

Publications
Nov
13

Nouveau site web sur les études cam: chamstudies.net

Billy and his comrade-in-scholarship Isvan Champa have created an incredible website on Cham studies and now are developing it. https://chamstudies.net/
Below Billy introduces to you Isvanthe website they created, and other people who also study Cham. Actually, Billy and Isvan collaborated on the piece:
cid:image002.png@01D23999.8E88DF80

« Dear All,

(suite…)

Reportage
Avr
03

« J’ai marché sur la terre » : Cambodge, Laos, Vietnam

Dans le cadre d’une série documentaire sur France 2, « J’ai marché sur la terre », avec Mathieu Vidard, journaliste scientifique qui anime notamment une émission sur France Inter (« La tête au carré »), nous recherchons des expéditions ou recherches scientifiques qui auraient lieu dans les prochains mois au Laos, Vietnam ou Cambodge.
L’idée de ce documentaire est de suivre pendant quelques jours quelques chercheurs, chacun de leur côté, qui présentent à Mathieu Vidard sur le terrain leur travail et échangent avec lui.
Si vous êtes intéressé pour participer, n’hésitez pas à contacter Martin Courcier, soit par mail, martin@bonnecompagnie.fr, soit par téléphone au 06 64 23 63 47.
Plus de renseignements sur la série sur le site internet : programmes.france2.fr/j-aimarche-sur-la-terre/

Thèses
Jan
04

« La question de l’hygiène aux Indes-Néerlandaises: les enjeux médicaux, culturels et sociaux » – Avis de soutenance de thèse, Gani A. Jaelani – 6 janvier 2017 – EHESS

Date de soutenance : le 6 janvier 2017
Thèse dirigée par : M. Gérard Jorland

Jury:

M. Romain Bertrand, directeur de recherche au CERI, Institut d’études
politiques Paris
M. Patrice Bourdelais, directeur d'études à l'EHESS
M. Charles Illouz, professeur à l'Université de la Rochelle (rapporteur)
M. Gérard Jorland, directeur d'études à l'EHESS (directeur de thèse)
Mme Annick Opinel, chercheuse à l'INSERM (rapporteur)
M. Patrick Zylberman, professeur d'histoire de la santé à Ecole des hautes
études en santé publique (EHESP)

*Résumé*

Cette étude est destinée à la question de l’hygiène aux
Indes-Néerlandaises, (Indonésie après l’époque coloniale). Aux périodes
étudiées (XIXe-milieu du XXe siècle) ce pays étant administré par les
Pays-Bas, cette question sera donc examinée dans son rapport avec le
colonialisme. L’hygiène était en effet liée à la politique coloniale qui
mettait en avant l’exploitation des ressources naturelles pour l’intérêt
économique des colonisateurs. Le médecin joue un rôle important dans la
construction de l’impérialisme. D’abord, il assure la santé des Européens –
des soldats, des planteurs et des administrateurs coloniaux – sous les
tropiques. La santé des Indigènes – qui constituent la main-d’œuvre, et au
sein desquels parfois éclate une épidémie qui menace le territoire – attire
également son attention. Enfin, en élargissant le sens du mot « santé » à
la santé mentale et sociale, le médecin ne traite plus seulement de
l’hygiène médicale, voire de l’hygiène corporelle, mais aussi de l’hygiène
sociale et culturelle ; il ne s’occupe plus seulement de préserver et
d’améliorer la santé du corps, mais aussi de préserver et de protéger la
moralité de la société. La lutte contre des facteurs destructeurs sociaux
comme l’abus d’alcool, la criminalité, la prostitution, la pornographie et
l’homosexualité est menée, car ces fléaux sociaux sont considérés comme un
obstacle pour une société qui est en train de construire sa modernité.

*Mots-clés *: Indes-Néerlandaises, colonialisme, Tropiques, hygiène, santé
publique, médecin.


*Abstract*

This research seeks to elaborate the question of hygiene in the Dutch
Indies, former name of Indonesia. The fact that during the period studied
this country was a colony of the Netherlands, the subject will be
investigated in its relation to colonialism. In the colonial world, hygiene
is inevitably related to the colonial politic which emphasizes on the
exploitation of natural resources for the economic interest of the
colonizer. The well-being of the population and the good health of the
workers must then be assured, hence public health programs become
significant. Questioning the health issue, this activity could not be
dissociated from medicines. The role of physicians as the main actors
became important in the construction of colonial state. This is due to
several reasons. First, they assured the health of the Europeans – the
military members, the planters, and the colonial administrators – in the
Tropics. The health of Indigenous people – regarded as the manpower – also
drew physicians’ attention, especially when there was an epidemic that
threatened the population. Finally, by extending the sense of the word
“health” to mental and social health, physicians no longer dealt only with
the hygiene of the body, but also the social and cultural hygiene; they do
not only engage in the improvement of health, but they also had to preserve
and protect the morality of the society. The struggle against the
unfavorable elements in the social life like alcohol abuse, criminality,
prostitution, pornography and homosexuality  was deployed because these
 elements are considered as a major barrier against  the process to
construct a modernity society.


Keywords: Dutch Indies, colonialism, the Tropics, hygiene, public health,
physician.


*Ringkasan*


Penelitian ini bertujuan untuk mengkaji persoalan higienitas di
Hindia-Belanda, negara yang kini bernama Indonesia. Mengingat penelitian
ini membahas periode kolonial Belanda, maka persoalan higienitas akan
dianalisis dalam hubungannya dengan kolonialisme. Dalam sebuah negara
kolonial, persoalan ini tentu saja erat terkait dengan politik kolonial
yang selalu mengedepankan praktik eksploitasi sumber alam untuk kepentingan
ekonomi penjajah. Itu sebabnya kesehatan penduduk dan tenaga kerja harus
dijamin, dan dari situlah program kesehatan masyarakat kemudian muncul.
Pembahasan mengenai hal ini tentu saja tidak bisa dilepaskan dari dunia
kedokteran, dan oleh karena itu peran dokter menjadi sangat penting dalam
pembentukan imperialisme. Terdapat beberapa alasan untuk ini. Pertama, para
dokter ini berperan dalam memberi jaminan kesehatan untuk orang-orang Eropa
seperti tentara, tuan kebun dan pegawai administrasi kolonial selama mereka
tinggal di daerah tropis. Kondisi kesehatan penduduk pribumi juga kemudian
menarik perhatian mereka, terutama ketika wabah epidemi menyerang. Ini
karena, bagaimana pun, orang pribumi dianggap sebagai sumber tenaga kerja
yang sangat penting. Terakhir, dengan memperluas makna “kesehatan” ke ranah
kesehatan mental dan sosial, para dokter ini tidak lagi hanya mengurusi
soal kesehatan tubuh, tetapi juga sibuk dalam urusan higienitas sosial dan
budaya; artinya mereka tidak hanya sibuk mengurusi orang sakit dan
meningkatkan kualitas kesehatan masyarakat, tetapi juga memberi perhatian
serius terhadap persoalan moral di dalam masyarakat. Perang terhadap
penyalahgunaan alkohol, kriminalitas, pelacuran, pornografi, dan
homoseksualitas dicanangkan, sebab “penyakit-penyakit” sosial ini dianggap
sebagai penghambat sebuah masyarakat modern.



Kata kunci : Hindia-Belanda, kolonialisme, negara tropis, higienitas,
kesehatan masyarakat, dokter.
Thèses
Oct
28

Soutenance de thèse Marie de Rugy, Cartes et constructions de territoires impériaux dans le nord de la péninsule indochinoise, 1885-1914 – 18 novembre 2016

Marie de Rugy, Cartes et constructions de territoires impériaux dans le nord de la péninsule indochinoise, 1885-1914, Univ. Paris 1 / UMR Sirice-CHAC / ED 113, thèse d’histoire, dir. Hugues Tertrais, co-dir. Hélène Blais, soutenance le 18 novembre 2016 (mderugy@gmail.com)

Le jury sera composé de :

  1. Mme Hélène Blais, Professeur, ENS Ulm,
  2. William Gervase Clarence-Smith, Professeur, SOAS,
  3. Philippe Papin, Directeur d’études, EPHE,
  4. Philippe Pelletier, Professeur, Université Lyon 2,
  5. Pierre Singaravélou, Professeur, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne,
  6. Hugues Tertrais, Professeur émérite, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Résumé : Les cartes apparaissent d’ordinaire comme des outils de pouvoir et de domination. Ces liens entre savoirs et pouvoirs, entre carte et territoire, sont-ils aussi serrés ? Ma thèse porte sur les savoirs cartographiques en situation coloniale, au nord de la péninsule indochinoise. J’y envisage la manière dont des espaces frontaliers, disputés par des Etats coloniaux et nationaux, ont été représentés et construits, entre 1885 et 1914, par les différents acteurs en présence : empires britannique, français et chinois, royaume de Siam, populations locales. L’enjeu est de dépasser les histoires nationales afin de proposer une étude croisée des politiques géographiques britannique et française dans des marges impériales et de lire les relations entre politiques géographiques impériales et pratiques de terrain.

The making of imperial territoires in Northern Indochinese Peninsula

Geography and cartography very often appear as sciences of imperialism, as maps are seen as instruments of domination. Are these links between maps and territories so tight? I will discuss the link between cartography and empire and will question the construction of the imperial territories through maps in Northern Indochinese Peninsula. I see how the border areas that were disputed by the colonial and national States were represented and constructed, between 1885 and 1914, by the different actors: British, French and Chinese empires, Siam realm, local peoples. The challenge is to  go beyond national approaches to offer a connected history of the British and French geographical policies in imperial margins and observe the relations between imperial geographical politics and science on the ground.

Thèses
Oct
27

Soutenance de thèse Kunthea CHHOM, Le rôle du sanskrit dans le développement de la langue khmère : Une étude épigraphique du VIe au XIVe siècle – 16 décembre 2016

Kunthea CHHOM, Le rôle du sanskrit dans le développement de la langue khmère : Une étude épigraphique du VIe au XIVe siècle, EPHE, thèse de linguistique, dir. Dominic Goodall, co-dir. Michel Antelme, soutenue le 16 décembre 2016 (kchhom@yahoo.com).

Le Cambodge ancien (VIe – XIVe siècle) est riche en inscriptions, composées principalement en sanskrit, en vieux khmer et en deux langues (sanskrit et khmer). L’impact du vocabulaire sanskrit dans l’enrichissement linguistique du khmer n’avait pas encore étudié jusque-là en détail. Le présent travail propose d’examiner les inscriptions khmères et sanskrites comme un ensemble. Il traite des sujets et des domaines dans lesquels les éléments sanskrits apparaissent dans les inscriptions khmères ; à savoir : les donations, la datation, les bénédictions-malédictions, les noms propres, l’orthographe, le vocabulaire de l’administration royale, les fonctions des serviteurs dans les temples, la prosodie, la dérivation, les objets offerts aux dieux et les objets cultuels. Les emprunts sanskrits dans chaque domaine présentent différentes caractéristiques dans leur interaction avec les mots khmers ; certains d’entre eux prennent des connotations locales, d’autres deviennent des modèles de « calques » du sanskrit vers le khmer. Si les premières inscriptions semblent favoriser le sanskrit (dans certains cas, sous des formes prākritisées), celles du xe siècle sont en khmer et se distinguent par l’abondance de nouveaux emprunts au sanskrit. Le xe siècle est aussi marqué par l’apparition de textes qui contiennent des passages équivalents dans leurs versions sanskrite et khmère ; et au xiie et xive siècle nous trouvons deux inscriptions comprenant des passages équivalents en khmer et en pāli. Ces passages montrent que les textes sanskrits jouent non seulement le rôle « rhétorique » qui était réservé au sanskrit mais aussi le rôle « documentaire » considéré comme propre aux textes khmers.

The role of Sanskrit in the development of the Khmer language: An epigraphic study from the 6th to the 14th century

Ancient Cambodia (6th –14th century A.D.) is relatively rich in inscriptions, composed mainly in Sanskrit, in Old Khmer and in both languages (Sanskrit and Khmer). The impact of Sanskrit on the linguistic enrichment of the Khmer language has not been studied in detail. The present study proposes to examine the Sanskrit and Khmer parts together. It deals with the domains where Sanskrit elements appear densely clustered in the Khmer inscriptions, such as descriptions of donations, formulations of dating, boons and curses, proper names, orthography, royal administration, accounts of the functions of servants in temples and of objects offered to gods and cult objects. It also touches on areas where there appears to have been less palpable influence, such as prosody and morphological derivation. The Sanskrit loanwords in each domain show different features of interaction with Khmer terms: some of them acquire local connotations; some may be “calques” from Sanskrit into Khmer. (Calques of Khmer expressions in Sanskrit are also considered.) If the early inscriptions seem to favour Sanskrit (in some cases, in Prākritised forms), those from the 10th century A.D. onwards are increasingly in a form of Khmer characterized by an abundance of new Sanskrit loanwords. The 10th century is also marked by the appearance of some texts containing “equivalent” passages in their Khmer and Sanskrit portions; later on, in the 12th and the 14th century we find two inscriptions with equivalent passages in Khmer and Pāli. These passages prove that Sanskrit texts play not only the “rhetorical” role for which they are famous, but also the “documentative” role associated with the Khmer texts.

Uncategorized
Fév
17

ANTHROPOLOGIE ET HISTOIRE Chine et Asie du Sud–Est Des cultures maritimes, des Voyages et leurs conséquences – MUSÉE DU QUAI BRANLY – Mardi 28 Janvier 2017

unnamed (2)

Uncategorized
Fév
12

Table ronde internationale « Approches ethno-anthropologiques de la frontière », 27 mars 2017, Strasbourg

AfficheTable Ronde Approches ethno-anthropologiques de la frontière

Uncategorized
Fév
11

« Bouddhisme et engagement social dans le Laos contemporain », Jeudi 23 février 2017, INALCO

Jeudi 23 février 2017 de 18h30 à 20h30 à INALCO,

65, rue des Grands Moulins, 75013 Paris, métro « François Mitterrand »

Au Laos, au début des années 2000, dans un contexte de transformations plurielles et rapides, des moines affiliés au mouvement du bouddhisme dit « socialement engagé » ont lancé des projets pour favoriser un développement positif de la société lao. Parmi leurs initiatives, certaines les amènent à travailler autour d’objets d’engagement qui leur sont inédits, à l’instar du VIH/sida, de la toxicomanie et du handicap. Pour apporter une réponse religieuse aux problématiques associées à ces trois faits de santé, aussi appréhendés comme des « problèmes sociaux », les moines renouvellent leurs activités et enseignements pour assurer un soutien aux souffrants et un travail de prévention auprès de la population.

À partir de l’ethnographie de ces projets, Anne Eon présentera les objectifs et modalités de cette action sociale par laquelle les moines investissent le domaine de la santé publique.

Anne Eon, doctorante au Centre d’anthropologie culturelle (Canthel) de l’Université Paris V Descartes, réalise une thèse sur le bouddhisme engagé et ses initiatives dans le domaine de la santé au Laos, sous la direction du Pr. Erwan Dianteill.

Inscription souhaitée par mail à l’adresse : cclparis@club-internet.fr

Prochaine Conférence : 30/03/2017 : Les Khmou par Olivier Evrard

laos

 

 

Pour toute modification, ajout, ou suggestion, contactez : Administrateur AFRASE.