L'Association française pour la recherche sur l'Asie du Sud-Est (AFRASE), qui ne vit que des cotisations de ses membres, se veut un trait d'union entre tous ceux qu'intéressent, à des titres divers, l'établissement, le développement et la diffusion des connaissances sur cette partie du monde. Elle rassemble ainsi des chercheurs et des enseignants de toutes disciplines qui ont en commun ce "terrain", historiens ou ethnologues, géographes ou juristes, économistes ou musicologues. Mais elle est aussi ouverte à toutes les professions intéressées et aux étudiants.

Actualités de l’AFRASE

La Lettre 93-94 est parue.

Pensez à renouveler votre abonnement.

Bonne lecture!

Actualités

AFRASE
Jan
18

RAPPEL !!! Rencontres de l’AFRASE – Cycles paroles de créateurs, CERLOM : Cinémas d’Asie du Sud-Est, 19 janvier 2018 à l’INALCO

AFRASE
Déc
21

Rencontres de l’AFRASE – Cycles paroles de créateurs, CERLOM : Cinémas d’Asie du Sud-Est, 19 janvier 2018 à l’INALCO

 

Les rencontres de l’AFRASE organisées en collaboration avec le CERLOM sont dédiées cette année aux cinémas d’Asie du Sud-Est.
Venez nous rejoindre nombreux pour une journée exceptionnelle le 19 janvier 2018, à l’auditorium de l’Inalco (65 rue des Grands Moulins, Paris 13e).

NB l’Assemblée générale et les Rencontres auront toutes les deux lieu à l’auditorium 

Le programme avec les horaires est ci-dessous

Ces dernières années, le cinéma d’Asie du Sud-Est a plusieurs fois été mis en avant par les récompenses décernées à des films issus de la région, dont l’un des plus visibles fut « Oncle Boonmee » d’Apichatpong Weerasethakul, Palme d’or du Festival de Cannes 2010. Les écrans européens accueillent régulièrement des oeuvres de réalisateurs et réalisatrices sud-est asiatiques ou originaires de la région, tels que Garin Nugroho, Davy Chou, Phan Dang Di, Brillante Mendoza, ou Nguyen Hoang Diep. Mais l’histoire du cinéma d’Asie du Sud-Est est plus ancienne que cette seule émergence d’un cinéma d’auteur primé sur les festivals internationaux. C’est à cette production cinématographique dans toute sa diversité que sont consacrées les prochaines Rencontres de l’Afrase. Dans quels répertoires – traditionnels ou non – puisent les réalisateurs sud-est asiatiques pour construire leurs récits ? Y a-t-il une manière sud-est asiatique de raconter des histoires par l’image ? Quelles sont les conditions de production spécifiques des cinémas d’Asie du Sud-Est ? Comment les publics se constituent et se transforment-ils ? La censure peut-elle être contournée ? Faces aux contraintes climatiques, institutionnelles, financières, comment un patrimoine des cinémas d’Asie du Sud-Est peut-il être construit et conservé ? Ces questions seront abordées à travers la projection de deux films et une table ronde rassemblant, conformément à la tradition des Rencontres de l’Afrase, chercheurs et acteurs engagés, ceux qui étudient le cinéma en Asie du Sud-Est et ceux qui le font.

Au programme :

  • Projection du film Garuda Power (2014), en présence de son réalisateur, Bastian Meiresonne. Ce documentaire passionnant est le fruit de plusieurs années de recherches. Il retrace l’histoire du cinéma populaire indonésien depuis le début des années 1930 jusqu’à aujourd’hui.
  • Projection du film Les larmes du tigre noir (2002)  de Wisit Sasanatieng. Pastiche amoureux des anciens western thailandais et film remarqué au festival de Cannes 2012.
  • Table ronde qui réunira : Alyosha Herrera (historienne du cinéma thaïlandais), Claire Lajoumard (productrice, Acrobates Films), Bastian Meiresonne (réalisateur, programmateur), Jérôme Samuel (Inalco)

Les rencontres sont organisées par Paul Sorrentino (Afrase) et Theeraphong Inthano (Inalco et Cerlom).

L’entrée est libre mais l’inscription est fortement recommandée. Nous écrire à afrasebureau@gmail.com


Horaires 

12:00 Assemblée générale de l’Afrase

13:00 Pot convivial (ne pouvant prévoir la quantité exacte de nourriture, pour ceux qui restent pour la suite de la journée, nous recommandons de prévoir votre en-cas !)

13:30 – 15:30  Introduction des Rencontres et projection du documentaire : Garuda Power (77′) en présence du réalisateur, Bastian Meiresonne. 

15:30 Table ronde 

17:30 Projection du film Les Larmes du tigre (110′) 


 

 

AFRASE
Fév
12

La lettre n°92 est parue, pour la recevoir, pensez à adhérer ou renouveler votre adhésion

image AFRASESOMMAIRE

(suite…)

Appels à contributions
Jan
30

FAP-Appel à contributions

La Francophonie en Asie-Pacifique (FAP-ISSN: 2525-2488/ISBN: 978-604-62-9252-4) est une revue de recherche interdisciplinaire publiée par l’Institut Francophone International – Université Nationale du Vietnam, Hanoi, en partenariat avec les Presses Universitaires de Provence – PUP (service commun de l’Université d’Aix- Marseille, France). Conçue comme un forum scientifique, cette publication unique a pour but d’assurer la publication d’articles scientifiques de qualité portant sur tous les aspects de la Francophonie dans la région.
         
FAP a  différentes rubriques: Espace francophone, Économie et développement, Sciences sociales, Science et Technologie, Histoire, Culture et arts, Idées, Recension et Trésors retrouvés – publication de textes rares du passé. La rubrique Espace francophone de chaque numéro a un thème spécifique.
         Le premier numéro de la FAP a paru avec succès. Il est bien accueilli et apprécié par un pubic nombreux. En partenariat avec PUP, ce numéro est largement diffusé dans le monde. Suite au succès du 1er numéro, nous lancons l’appel à contributions pour le numéro 2 dont la rubrique Espace Francophone porte sur l’architecture francaise en Asie-Pacifique.
CALENDRIER:
* 30 janvier 2018  : date limite d’envoi des contributions 
*  Mars 2018         :   parution du 2e numéro
Vous trouverez ci-joint le texte de cadrage et la couverture du 2e numéro.
Tout écrit sera envoyé à l’adresse électronique ci-dessous:
Nous vous remercions de diffuser cette information à votre entourage.

Pour l’abonnement, merci de remplir la Fiche d’abonnement ci-joint et de nous la retourner.
Pour tous les détails de la revue, merci de visiter le site de la FAP dans le lien suivant:
Appels à contributions
Jan
18

IDEO 9 – appel à contributions : les relations entre les humains et les animaux dans les littératures d’Asie

La revue ‘Impressions d’Extrême-Orient » lance un appel à contributions pour le numéro 9 à paraitre en ligne en 2019.
Ce numéro s’intéressera aux relations entre les humains et les autres espèces vivantes, et plus précisément entre les humains et les animaux dans les littératures d’Asie. Il serait ainsi possible, à travers les traductions d’œuvres philosophiques, historiques, spirituelles, religieuses et littéraires, de dresser un panorama le plus complet possible des liens complexes unissant les êtres humains et les animaux en Asie.

Lire la suite

Appels à contributions
Jan
09

Southeast of Now : Directions in Contemporary and Modern Art in Asia : appel à thèses en histoire de l’art, culture visuelle, théories de l’art … en Asie du Sud-Est

A note from the “SOUTHEAST OF NOW: Directions in Contemporary and Modern Art in Asia” editorial collective :
If you have recently completed a PhD research thesis in art history, visual culture, cultural studies, art theory, film history, architecture history or related studies, we would like to share your work with our readers in the Editorial. We are keen to promote research that demonstrates sustained historical critical inquiry on Southeast Asia and to grow a collegial network. Write to us at southeastofnow@gmail.com with your name, institution and 200 word abstract in English (your thesis does not need to be in English to be included in the editorial). Thank you!
Bourses d'études et recrutements
Fév
09

Job announcement: Research position, Social Anthropology (3-Year, TV-L E13 65%)

La Faculté de Sociologie (Working Group « Social Anthropology » dirigé par le Prof. Dr. Minh Nguyen) de l’Université de Bielefeld offre une position de chercheur et enseignant à pourvoir dès que possible.
Les candidats doivent être titulaires d’un mastère en anthropologie, sociologie ou disciplines connexes.
Qualifications souhaitées :
– maîtrise d’un langage d’Asie du Sud-Est, vietnamien, laotien ou khmer
– une expérience de l’enseignement en anthropologie sociale et une bonne connaissance des méthodes de recherche ethnographiques
– une bonne maîtrise de l’allemand
Date limite de réception des candidatures : 2 mars 2018
Bourses d'études et recrutements
Fév
09

Bourses doc et postdoc Musée du quai Branly

 

 

Bourses d'études et recrutements
Fév
09

Bourse Eugène Fleischmann 2018 : Appel à candidatures

La Société d’ethnologie offre chaque année une « Bourse Eugène Fleischmann » destinée à soutenir un doctorant en fin de thèse ou un jeune docteur* pour mener à bien une recherche post-doctorale originale et innovante qui soit réalisable en une année. Les disciplines concernées sont l’épistémologie, l’ethnologie, la sociologie comparative, l’ethnomusicologie et l’ethnologie préhistorique.

Le montant de la dotation est de huit mille euros.

Les candidats doivent adresser au secrétariat de la Société d’ethnologie un dossier comprenant un curriculum vitæ (incluant une liste des publications), le formulaire d’inscription, le projet de recherche post-dostorale pour lequel la bourse est sollicitée (incluant le délai d’exécution et l’utilité financière de la subvention), une sélection des publications antérieures (deux articles maximum) et, le cas échéant, le rapport de soutenance. L’ensemble du dossier doit être envoyé, au format pdf impérativement (8 mo maximum), à : bourse.fleischmann@mae.u- paris10.fr

Aucune condition de nationalité ou d’âge n’est exigée. Les candidats doivent toutefois avoir rédigé leurs travaux dans une langue européenne de grande diffusion.

Un jury européen constitué de cinq membres délibérera au cours du deuxième trimestre de l’année ; il pourra faire appel à des experts extérieurs et se réserve la possibilité de susciter un entretien avec certains candidats. Après les délibérations, le Conseil de la Société d’ethnologie désignera le bénéficiaire de la bourse.

Date limite d’envoi des dossiers : 28 mars 2018 à midi

* Sont admis à soumettre leur candidature pour l’année 2018 les docteurs ayant soutenu après le 1er janvier 2016 ainsi que les doctorants comptant soutenir en 2018.

Précédents lauréats :

J.-Y. Durand, doctorant en ethnologie, Université d’Aix-en-Provence | I. Riaboff, doctorante en ethnologie, Université Paris X-Nanterre | O. Weller, doctorant en préhistoire, Université Paris I | S. Vignato, docteur en ethnologie, lasema (CNRS) | J. Walczak, doctorant en ethnopréhistoire, Université Paris I | A. Pesses, doctorante en ethnologie, Université Paris X-Nanterre | E. David, docteur en préhistoire, UMR Préhistoire et technologie (CNRS – Paris X) | A. Névot, doctorante en ethnologie, Université Paris X-Nanterre | N.. Teyssandier, docteur en préhistoire, UMR Préhistoire et technologie (CNRS – Paris X) | V. Stoichita, doctorant en ethnomusicologie, Musée de l’Homme | G. Chicharro, doctorante en ethnologie, Université Paris X-Nanterre | V. Leblan, doctorant en anthropologie sociale et ethnologie, EHESS | F. Martin, docteur en ethnologie, UMR Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative (Paris X – CNRS ) | C.-C. Mitatre, doctorante en ethnologie, Université Paris Ouest Nanterre | F. Bonini Baraldi, doctorant en ethnomusicologie, Université Paris Ouest Nanterre | J. Sakoyan, docteur en ethnologie, Université Paul Cézanne, Aix-Marseille III et Centre Norbert Elias, EHESS Marseille | K. Kerestetzi, docteur en ethnologie, Université Paris Ouest Nanterre | R. Brigand, docteur en ethnopréhistoire, Université de Franche-Comté | J. Cabalion, docteur en sociologie, EHESS, et J.. Jugand, docteur en ethnomusicologie, Université Paris Ouest Nanterre | A. Condevaux (anthropologie sociale), docteur en anthropologie de l’université de Provence | C. Duterme, docteur en anthropologie, Université de Toulouse 2 Le Mirail | C. Clément, docteur en archéologie (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

http://www.mae.u-paris10.fr/ societe-ethnologie/bourse- presentation.php

Cinéma
Août
25

Festival du film de l’ASEAN, du 22 au 25 septembre, à l’auditorium du Musée Guimet

Poursuivant sa politique de promotion de toutes les formes d’art des pays asiatiques que le musée a la chance d’héberger, ce dernier, en étroite collaboration avec les délégations à l’UNESCO et les ambassades, vous propose de partir à la découverte de la création cinématographique récente des dix pays de l’ASEAN.
Un film par pays, et pour le spectateur, un regard nouveau sur un ensemble géographique fascinant.

(suite…)

Cinéma
Juin
03

Diffusion ARTE – Birmanie, le pouvoir des moines / Ausstrahlung ARTE – Myanmar, die Macht der Mönche, 20 juin 2017

Birmanie, le pouvoir des moines
un film de Joël Curtz et Benoît Grimont
 
Myanmar, die Macht der Mönche
ein film von Joël Curtz und Benoît Grimont
sera diffusé sur ARTE
auf ARTE ausgestrahlt wird

(suite…)

Cinéma
Mar
25

Dans le cadre du Festival des Civilisations – CINEMA A L’INALCO – Emma (Indonésie, 2016, vostf) de Riri Riza, Jeudi 30 mars 2017

Dans le cadre du Festival des Civilisations

(suite…)

Colloques et séminaires
Fév
09

Conférence de Hugues Tertrais et Benoît de Tréglodé le 13 Février: « 50 ans après l’offensive du Têt, le Vietnam entre Chine et Etats-Unis »

https://www.eventbrite.fr/e/billets-50-ans-apres-loffensive-du-tet-le-vietnam-entre-chine-et-etats-unis-42669159605

 

Colloques et séminaires
Fév
09

Séminaire « France-Vietnam : un portail entre les cultures » – séance du vendredi 9 février 2018

Colloques et séminaires
Jan
30

Séminaire Anthropologie comparée du bouddhisme: A. de Mersan, 2 février 2018

La prochaine séance du séminaire « Anthropologie comparée du bouddhisme » sera dédiée à la catégorie des rituels bouddhiques de renouvellement de l’ordre cosmique et social. La séance sera centrée sur une intervention par Alexandra de Mersan (IRASEC) sur le thème :
« Rituels de Nouvel An en Arakan (Birmanie), rituels de renouvellement de l’ordre social et cosmique. »
(Résumé : cf. ci-dessous.)
La séance aura lieu vendredi 2 février, de 9h30 à 12h30, en salle 651, à l’EHESS, 54 bd. Raspail.

Résumé :
La période du Nouvel an (sangrain) en Arakan se caractérise pour les laïcs arakanais par diverses et intenses activités déployées en deux pôles contrastés : jeux d’eau (organisés en cour ritualisée), festivités et réjouissances jusqu’à l’excès, saturation de l’expérience sensible dans l’espace du village d’une part ; méditation, abstinence, contrôle de soi, observance des préceptes, purifications spirituelles dans les monastères d’autre part. Expériences du mondain et de son détachement : comment ces deux pôles s’articulent-ils, se répondent-ils en termes bouddhiques ? Cette période qui mobilise toutes les composantes de la société locale (jati) – distinguées en rôles sexués et différents âges de la vie – est analysée comme la réaffirmation de l’ordre social qui la caractérise.
Bien que cette période à part (de transition ?) de quelques jours ne soit pas fixée par le calendrier lunaire, elle est toutefois encadrée dans une ritualité bouddhique, un espace/temps bouddhique.  Les jeux d’eau ne peuvent commencer avant une visite au monastère (caractérisée par une donation collective et le lavage des statues du Bouddha) et la période est close par la récitation par les moines du kammavaca dans chaque village. Ces rituels eux-mêmes coïncident avec la venue et le départ d’Indra chez les humains dont le moment exact est déterminé par des calculs astrologiques, qui invitent à s’interroger de manière plus générale sur la place qu’occupent la cosmologie et les configurations astrales dans la ritualité et la temporalité bouddhique de l’Arakan contemporain.

Le programme et la bibliographie mis à jour peuvent être consultés, comme toujours, dans le dossier Dropbox du séminaire :
Enseignement
Jan
19

Produire et vivre la ville au Vietnam d’hier à aujourd’hui, séminaire UFR LCAO

Vendredi de 10 h à 12 h – Bât. Halle aux farines – salle 377 F – (12 séances réparties du 27/01 au 05/05).
Enseignement
Déc
06

Beyond Nature and Culture of Modern Thai Water Engineering. The Ontology of Infrastructure, Friday, December 16, 2016

 

Jakkrit Sangkhamanee (CSDS, Faculty of Political Science, Department of Sociology and Anthropology, Chulalongkorn University)

The talk will explore Thailand’s Royal Irrigation Department Museum for Heavy Engineering where the works and lives of engineers are displayed and narrated and their machines exhibited. Through the museum walk-through, Jakkrit Sangkhamanee will analyze the mutual constitution and historical transformation of the amphibious assemblage that makes up Thai water engineering. In some ways, the  human and non-human hybridity depicted in the museum exceeds the binary of nature and culture proposed by Philippe Descola is his critical work Beyond Nature and Culture. Tracing the complex interrelation of engineers, landscapes, bureaucracy, statecraft and myth depicted in the exhibits, the analysis elicits the museum as a particular, and peculiar, parliament of things that articulates the amodern characteristics of the Thai water engineering assemblage.

Friday, December 16, 2016 – 14h30 / 16h30
Alumni Meeting Room, 12th Floor,
Faculty of Political Science, Chulalongkorn University
Enseignement, Uncategorized
Nov
20

Romain Bertrand « Premiers contacts, énièmes rencontres. Ecrire l’histoire des situations de contact entre l’Europe et l’Insulinde (16e-17e siècles) » Lundi 21 novembre 2016 à l’EFEO

Séminaire mensuel de l’EFEO Paris
Romain Bertrand
(CERI-Sciences Po)
présente

Premiers contacts, énièmes rencontres. Ecrire l’histoire des
situations de contact entre l’Europe et l’Insulinde
(16e-17e siècles)

Lundi 21 novembre 2016 de 11h à 12h30
Maison de l’Asie

Evénements culturels
Fév
15

Who Will Bear The News, 28.02.2018, 7pm at Cinema 2, Centre Pompidou

On behalf of the National Gallery Singapore and the National Museum of Modern Art, Centre Pompidou, I cordially invite you to an evening of poetry and discussions titled Who Will Bear The News with Goenawan Mohamad, Idanna Pucci, Terence Ward and Latiff Mohidin on 28 February 2018, 7pm at Cinema 2 (Level 1), Centre Pompidou.

This event is held in conjunction with the exhibition Latiff Mohidin: Pago Pago (1960-1969), which will run from 28/02/2018 – 28/05/2018, In-Focus Gallery (Level 5), Centre Pompidou.

Evénements culturels
Jan
18

PROJECTIONS « LE SOLILOQUE DES MUETS »

Nous avons le plaisir de vous communiquer les dates des PROCHAINES PROJECTIONS du film « LE SOLILOQUE DES MUETS ».
Toutes les projections s’effectueront en présence du réalisateur.
Nous espérons vous y voir nombreux.


LE SOLILOQUE DES MUETS
Réalisé par Stéphane Roland
produit par Pyramide Productions, Obatala et Bip TV  – 70mn – 2017

Synopsis :
En Indonésie, les anciens prisonniers politiques du Nouvel Ordre de Suharto sont muselés depuis 50 ans par un système d’oppression toujours actif malgré la démocratie. A travers un tribunal populaire symbolique organisé à La Haye, ainsi qu’un voyage dans l’archipel à leur rencontre, les victimes du régime s’expriment enfin sur leur terrible vécu. C’est alors l’un des plus importants crimes contre l’humanité du XXème siècle qui se dévoile.


Ce film a obtenu le prix Bernard Landier du jury lycéen au Festival International du Film d’Histoire de Pessac en novembre 2017.

Prochaines diffusions :

Jeudi 25 janvier 2018 – 20h45
Cinéma Le Lalano
Maison de la Communication 65220 Lalanne-Trie

Pique nique partagé pour ceux qui le souhaitent à 19h30

Jeudi 8 février 2018 – 19h00
CINEMATHEQUE DE TOULOUSE
69 rue du Taur 31080 Toulouse

Vendredi 9 mars 2018 – 19h00
SCAM, salle Brabant
5 avenue Vélasquez 75008 Paris

Evénements culturels
Jan
09

 » Les Arts de la Parole des Montagnards Pala’wan. Une Mémoire Vivante en Asie du Sud-Est » & Exposition  » Le Peuple de la Vallée  » de Pierre de Vallombreuse au Musée de Homme

Chers amis,

A l’occasion de l’exposition   » Le Peuple de la Vallée  » de Pierre de Vallombreuse  au Musée de Homme,

 je vous invite à la présentation-projection de mon ouvrage multimédia :

 » Les Arts de la Parole des Montagnards Pala’wan.

Une Mémoire Vivante en Asie du Sud-Est ».

Geuthner

Le samedi 20 janvier à 15h à l’Auditorium Jean Rouch :

http://www.mnhn.fr/fr/visitez/agenda/rendez-vous/conference/arts-parole-montagnards

 

Avec mes meilleurs voeux pour 2018

Nicole Revel

Offre d'emploi
Déc
08

post-doc position. URGENT ! Sociologie du développement sur l’agriculture bio et la sécurité alimentaire en Indonésie (terrains à Bogor et Yogyakarta)

Offre de post-doc à pourvoir aussi rapidement que possible suite à désistement : la deadline est fixée au 15 décembre 2017.
Il s’agit d’un poste en sociologie du développement sur l’agriculture bio et la sécurité alimentaire en Indonésie (terrains à Bogor et Yogyakarta), dans le cadre d’une équipe pluridisciplinaire basée entre Indonésie et Allemagne (Passau).
Les demandes d’information doivent être adressées à  Martina Padmanabhan <Martina.Padmanabhan@uni-passau.de>
Offre d'emploi
Oct
13

Offre de stages à l’Irasec 2018

L’Institut de Recherche sur l’Asie du Sud-Est Contemporaine (Irasec) accueille chaque année des stagiaires pour une durée de 4 mois à son siège à Bangkok (Thaïlande). Ce stage, destiné aux étudiants inscrits dans une université en master Recherche dans le domaine des sciences humaines et sociales sur l’Asie du Sud-Est, offre l’opportunité exceptionnelle de travailler au sein d’une équipe de chercheurs dans un laboratoire basé dans la région.

L’Irasec prépare le recrutement des sessions de stage suivantes :
– de Janvier à Avril 2018
– de Mai à Août 2018
– de Septembre à Décembre 2018

N’hésitez pas à envoyer vos candidatures dès maintenant ! Voir les conditions sur http://www.irasec.com/page68


Claire TRAN
Directrice/Director
Institut de Recherche sur l’Asie du Sud-Est Contemporaine(IRASEC)/
Research Institute on Contemporary Southeast Asian Studies
179 Wireless Road, Lumphini, Phatumwan, Bangkok 10330 THAILAND
claire.tran@irasec.com
Office : +66 (0)2 670 42 95
www.irasec.com

Offre d'emploi
Oct
12

Offre d’emploi : chargé (e) de communication digitale pour l’ Agence nationale de la recherche

La direction de la communication de l’ANR recherche un poste de chargé (e) communication digitale (CDD 1 an avec perspective de CDI) :

http://www.agence-nationale-recherche.fr/missions-et-organisation/l-anr-recrute/

Il / elle aura à gérer le chantier éditorial du site internet notamment dans le cadre de sa refonte et à animer les réseaux sociaux.

CONTACT :

Corinne Le Ny-Gigon, Directrice de l’information et de la communication

Agence nationale de la recherche

50 avenue Daumesnil – 75012 Paris
+33 (0)1 78 09 80 09
+33 (0)6 88 16 17 49

corinne.leny-gigon@anr.fr

www.anr.fr

 

 

 

 

Publications
Jan
30

Vient de paraître : Sarah Anaïs Andrieu, Raga Kayu, Jiwa Manusia : Wayang Golek Sunda

Publications
Déc
12

La lettre du CASE du 8 décembre 2017

Pour prendre connaissance de la dernière lettre du CASE cliquez ici

Publications
Déc
07

Just released: Special issue « Potent Places in Southeast Asia ». The Asia Pacific Journal of Anthropology

The Asia Pacific Journal of Anthropology, Special issue “Potent Places in Southeast Asia ».

Guest eds. Anne Y. Guillou and B. Brac de la Perrière, 2017, Volume 18, Issue 5

http://www.tandfonline.com/toc/rtap20/18/5?nav=tocList

 

INTRODUCTION

Potent Places and Animism in Southeast Asia, Anne Yvonne Guillou

https://doi.org/10.1080/14442213.2017.1401324

 

ARTICLES

Potent Places in Central Vietnam: ‘Everything that Comes Out of the Earth is Cham’, Anne-Valérie Schweyer

https://doi.org/10.1080/14442213.2017.1375553

 

Khmer Potent Places: Pāramī and the Localisation of Buddhism and Monarchy in Cambodia, Anne Yvonne Guillou

https://doi.org/10.1080/14442213.2017.1375553

 

On Periodically Potent Places: The Theatre Stage as a Temporarily Empowered Space for Ritual Performances in Cambodia, Stéphanie Khoury

https://doi.org/10.1080/14442213.2017.1366545

 

Singing in Dangerous Places (Flores, Lamaholot, Indonesia), Dana Rappoport

https://doi.org/10.1080/14442213.2017.1372515

 

From Potent Dead to Potent Places? Reflections on Muslim Saint Shrines in South Asia, Delphine Ortis

https://doi.org/10.1080/14442213.2017.1373845

Reportage
Jan
30

Podcast : Elsa Lafaye de Micheaux (Université de Rennes 2, Centre Asie du Sud-Est) sur BFM radio (Malaisie) : Wither Malaysia’s three growth engines ?

Elsa Lafaye de Micheaux (Université de Rennes 2, Centre Asie du Sud-Est), auteur de The Development of Malaysian Capitalism : From British Rule to the Present Day, a donné le 24 janvier 2018 un entretien à BFM Radio (Malaisie) sur le thème « Wither Malaysia’s three growth engines ? »
« Today we speak to the author of “The Development of Malaysian Capitalism, From British Rule to the Present Day” whose book is credited with responding to “naysayers” who have had a hard time explaining the success of our particular model of capitalist growth. We also explore her recent work on the “precious” relationship between Malaysia and the People’s Republic of China, especially as it has rapidly evolved over less than a decade. »

 

Vous trouverez le podcast de cet entretien ici.
Ressources documentaires
Déc
12

Nouvelles acquisitions « Asie du Sud-Est » du Fonds Asie de la Bibliothèque de la Maison Asie-Pacifique, Marseille

Chères toutes et tous,

vous trouverez au bout des liens proposés,

d’une part les acquisitions 2017 du Fonds Asie de la Bibliothèque de la Maison Asie-Pacifique, Marseille :

http://smultidoc.ish-lyon.cnrs.fr/cgi-bin/koha/opac-shelves.pl?op=view&shelfnumber=100&sortfield=title

d’autre part, les entrées au catalogue du fonds « Arthur Dommen ». Ses thèmes sont : le communisme, la guerre du Vietnam, et la période de la guerre froide :

http://smultidoc.ish-lyon.cnrs.fr/cgi-bin/koha/opac-shelves.pl?op=view&shelfnumber=93&sortfield=title

Pour celles et ceux qui souhaiteraient consulter nos nouvelles acquisitions pour d’autres aires géographiques que l’Asie du Sud-Est, elles sont dans le menu « listes » de notre catalogue :

http://smultidoc.ish-lyon.cnrs.fr/

 

 

Thèses
Nov
09

Soutenance de thèse de Clotilde Riotor – 10 novembre 2017 – “Une réconciliation contestée : l’affaire de la répression de Tanjung Priok : violence, justice et fabrique de l’après-violence en Indonésie (1984-2005)”

Une réconciliation contestée


L’affaire de la répression de Tanjung Priok

Violence, justice et fabrique de l’après-violence 
en Indonésie (1984 – 2005)




Le vendredi 10 novembre 2017 à partir de 14h
 en salle 13, à l’EHESS, 105 boulevard Raspail,
 75006 Paris


Le jury sera composé de

Mme Élisabeth CLAVERIE, Directrice de Recherche Émérite au CNRS, directrice de thèse

M. John BOWEN Professeur Washington University, Saint Louis, rapporteur

M. Jérôme TOURNADRE Chargé de recherche CNRS, rapporteur

M. Alban BENSA Directeur d’études EHESS

M. Nicolas DODIER Directeur d’études EHESS

Mme Sandrine LEFRANC Chargée de recherche CNRS

M. Jean-Louis MARGOLIN Maître de conférence Université Aix-Marseille
 1, examinateurs

Résumé :

Pourquoi certains crimes d’État ou de masse sont-ils jugés au sortir d’un régime autoritaire ou d’une guerre civile, tandis que d’autres épisodes de violence voient leur traitement judiciaire en suspens ? Pourquoi passe-t-on parfois par des procédures ou institutions dites de « réconciliation » ? Ces dernières constituent-elles des formes de contournement de la justice ? La thèse tente de répondre à ces questions à l’aune d’un cas de violence survenu en 1984 en Indonésie. Tranchant avec un climat national souvent qualifié d’impunité des auteurs suspectés de violations graves passées, la « tragédie de Tanjung Priok » n’est pas restée sans suites. En 2003, cinq années après la démission de Suharto, quelque quinze militaires qui avaient été déployés sur les lieux lors du massacre furent jugés pour « crimes contre l’humanité » devant un tribunal national ad hoc des droits de l’homme. Or, une charte de «réconciliation», dite charte d’ishlah, se référant au droit islamique, signée avant le procès par les accusés et une partie des victimes, a déclenché une controverse et suscité l’embarras des acteurs institutionnels. Pour comprendre les enjeux de cette « réconciliation », ce travail fait dialoguer une revue comparative des mécanismes de justice transitionnelle à l’échelle internationale, avec un portrait de l’Indonésie en transition et une reconstitution historique des scènes-clés et polémiques ayant marqué l’ensemble d’une l’affaire qui s’étend sur plus de vingt ans. La thèse se démarque des descriptions surplombantes des lendemains de violence en insistant sur les dynamiques locales à l’œuvre sur une temporalité longue, à partir de sources variées (entretiens, tracts, procès, presse), depuis la contestation souterraine de la violence sous Suharto jusqu’aux années 2000. L’approche ici développée se distingue néanmoins des analyses centrées sur le déterminisme des structures pour mettre en lumière les effets de concaténation générés par la mondialisation des pratiques de justice transitionnelle.

Mots-clés : justice transitionnelle, Indonésie, islam, réconciliation, contestation, autoritarisme, démocratisation, règlements alternatifs des conflits.

La soutenance sera suivie d’un pot de convivialité auquel vous êtes cordialement invités.

Clotilde Riotor

Doctorante en sociologie

IMM / EHESS

Thèses
Avr
10

musée du quai Branly – Jacques Chirac – Prix de thèse 2017 – Doctoral Thesis Award 2017

Prix de thèse 2017

musée du quai Branly – Jacques Chirac

Le département de la Recherche et de l’Enseignement du musée du quai Branly – Jacques Chirac souhaite encourager et soutenir les travaux de recherche dans les domaines des arts occidentaux et extra-occidentaux, des patrimoines matériels et immatériels, des institutions muséales et de leurs collections, de la technologie et de la culture matérielle. Les disciplines concernées sont l’anthropologie, l’ethnomusicologie, l’histoire de l’art, l’histoire, l’archéologie, les arts du spectacle et la sociologie.

(suite…)

Thèses
Jan
04

« La question de l’hygiène aux Indes-Néerlandaises: les enjeux médicaux, culturels et sociaux » – Avis de soutenance de thèse, Gani A. Jaelani – 6 janvier 2017 – EHESS

Date de soutenance : le 6 janvier 2017
Thèse dirigée par : M. Gérard Jorland

Jury:

M. Romain Bertrand, directeur de recherche au CERI, Institut d’études
politiques Paris
M. Patrice Bourdelais, directeur d'études à l'EHESS
M. Charles Illouz, professeur à l'Université de la Rochelle (rapporteur)
M. Gérard Jorland, directeur d'études à l'EHESS (directeur de thèse)
Mme Annick Opinel, chercheuse à l'INSERM (rapporteur)
M. Patrick Zylberman, professeur d'histoire de la santé à Ecole des hautes
études en santé publique (EHESP)

*Résumé*

Cette étude est destinée à la question de l’hygiène aux
Indes-Néerlandaises, (Indonésie après l’époque coloniale). Aux périodes
étudiées (XIXe-milieu du XXe siècle) ce pays étant administré par les
Pays-Bas, cette question sera donc examinée dans son rapport avec le
colonialisme. L’hygiène était en effet liée à la politique coloniale qui
mettait en avant l’exploitation des ressources naturelles pour l’intérêt
économique des colonisateurs. Le médecin joue un rôle important dans la
construction de l’impérialisme. D’abord, il assure la santé des Européens –
des soldats, des planteurs et des administrateurs coloniaux – sous les
tropiques. La santé des Indigènes – qui constituent la main-d’œuvre, et au
sein desquels parfois éclate une épidémie qui menace le territoire – attire
également son attention. Enfin, en élargissant le sens du mot « santé » à
la santé mentale et sociale, le médecin ne traite plus seulement de
l’hygiène médicale, voire de l’hygiène corporelle, mais aussi de l’hygiène
sociale et culturelle ; il ne s’occupe plus seulement de préserver et
d’améliorer la santé du corps, mais aussi de préserver et de protéger la
moralité de la société. La lutte contre des facteurs destructeurs sociaux
comme l’abus d’alcool, la criminalité, la prostitution, la pornographie et
l’homosexualité est menée, car ces fléaux sociaux sont considérés comme un
obstacle pour une société qui est en train de construire sa modernité.

*Mots-clés *: Indes-Néerlandaises, colonialisme, Tropiques, hygiène, santé
publique, médecin.


*Abstract*

This research seeks to elaborate the question of hygiene in the Dutch
Indies, former name of Indonesia. The fact that during the period studied
this country was a colony of the Netherlands, the subject will be
investigated in its relation to colonialism. In the colonial world, hygiene
is inevitably related to the colonial politic which emphasizes on the
exploitation of natural resources for the economic interest of the
colonizer. The well-being of the population and the good health of the
workers must then be assured, hence public health programs become
significant. Questioning the health issue, this activity could not be
dissociated from medicines. The role of physicians as the main actors
became important in the construction of colonial state. This is due to
several reasons. First, they assured the health of the Europeans – the
military members, the planters, and the colonial administrators – in the
Tropics. The health of Indigenous people – regarded as the manpower – also
drew physicians’ attention, especially when there was an epidemic that
threatened the population. Finally, by extending the sense of the word
“health” to mental and social health, physicians no longer dealt only with
the hygiene of the body, but also the social and cultural hygiene; they do
not only engage in the improvement of health, but they also had to preserve
and protect the morality of the society. The struggle against the
unfavorable elements in the social life like alcohol abuse, criminality,
prostitution, pornography and homosexuality  was deployed because these
 elements are considered as a major barrier against  the process to
construct a modernity society.


Keywords: Dutch Indies, colonialism, the Tropics, hygiene, public health,
physician.


*Ringkasan*


Penelitian ini bertujuan untuk mengkaji persoalan higienitas di
Hindia-Belanda, negara yang kini bernama Indonesia. Mengingat penelitian
ini membahas periode kolonial Belanda, maka persoalan higienitas akan
dianalisis dalam hubungannya dengan kolonialisme. Dalam sebuah negara
kolonial, persoalan ini tentu saja erat terkait dengan politik kolonial
yang selalu mengedepankan praktik eksploitasi sumber alam untuk kepentingan
ekonomi penjajah. Itu sebabnya kesehatan penduduk dan tenaga kerja harus
dijamin, dan dari situlah program kesehatan masyarakat kemudian muncul.
Pembahasan mengenai hal ini tentu saja tidak bisa dilepaskan dari dunia
kedokteran, dan oleh karena itu peran dokter menjadi sangat penting dalam
pembentukan imperialisme. Terdapat beberapa alasan untuk ini. Pertama, para
dokter ini berperan dalam memberi jaminan kesehatan untuk orang-orang Eropa
seperti tentara, tuan kebun dan pegawai administrasi kolonial selama mereka
tinggal di daerah tropis. Kondisi kesehatan penduduk pribumi juga kemudian
menarik perhatian mereka, terutama ketika wabah epidemi menyerang. Ini
karena, bagaimana pun, orang pribumi dianggap sebagai sumber tenaga kerja
yang sangat penting. Terakhir, dengan memperluas makna “kesehatan” ke ranah
kesehatan mental dan sosial, para dokter ini tidak lagi hanya mengurusi
soal kesehatan tubuh, tetapi juga sibuk dalam urusan higienitas sosial dan
budaya; artinya mereka tidak hanya sibuk mengurusi orang sakit dan
meningkatkan kualitas kesehatan masyarakat, tetapi juga memberi perhatian
serius terhadap persoalan moral di dalam masyarakat. Perang terhadap
penyalahgunaan alkohol, kriminalitas, pelacuran, pornografi, dan
homoseksualitas dicanangkan, sebab “penyakit-penyakit” sosial ini dianggap
sebagai penghambat sebuah masyarakat modern.



Kata kunci : Hindia-Belanda, kolonialisme, negara tropis, higienitas,
kesehatan masyarakat, dokter.
Uncategorized
Fév
09

Tenure-track professorship in Thai or Indonesian studies advertised at Hamburg

https://www.uni-hamburg.de/en/uhh/stellenangebote/juniorprofessuren/01-03-18-jp-267en.pdf

Uncategorized
Jan
09

L’Institut Pondok Perancis : nouveau venu dans le paysage académique français

L’Institut Pondok Perancis est un centre de recherche franco-malaisien basé en Malaisie. Il a été inauguré en mai 2017 et opère officiellement depuis l’été dernier.

Le centre, dont le bureau est situé dans un hub culturel au centre de Kuala Lumpur, est dédié à la coopération académique entre la France et la Malaisie. Il dispose d’un fonds documentaire et de facilités de travail et d’hébergement, mis à disposition des chercheurs français et malaisiens.

Bénéficiant de nombreux partenariats institutionnels, le centre est un lieu de dialogue, d’accueil et de résidence (étudiants de master, doctorants, post-doctorants et chercheurs confirmés).

La principale mission du centre est d’encourager le développement de projets académiques, de favoriser les échanges scientifiques et de faciliter la circulation des savoirs.

Il aura prochainement un carnet sur la plateforme Hypothèses (en cours d’élaboration), au travers duquel vous pourrez suivre ses activités.

Dès maintenant, vous pouvez soutenir l’action du centre par un don de numéros de revues ou d’ouvrages (Malaisie, Asie du Sud-Est) qui viendra alimenter le fonds documentaire, largement mis à disposition localement.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations ou pour bénéficier des services de ce nouvel outil ouvert à tous (institutpondokperancis@gmail.com)

Très cordialement,

Pour l’équipe de l’Institut Pondok Perancis,

Elsa Lafaye de Micheaux et David Delfolie, co-directeurs.

https://ipp.hypotheses.org/

Uncategorized
Nov
07

[AnthroBouddhisme] bourse pour étudiants en M2 ou début de doctorat

bourse fo

Pour toute modification, ajout, ou suggestion, contactez : Administrateur AFRASE.