L'Association française pour la recherche sur l'Asie du Sud-Est (AFRASE), qui ne vit que des cotisations de ses membres, se veut un trait d'union entre tous ceux qu'intéressent, à des titres divers, l'établissement, le développement et la diffusion des connaissances sur cette partie du monde. Elle rassemble ainsi des chercheurs et des enseignants de toutes disciplines qui ont en commun ce "terrain", historiens ou ethnologues, géographes ou juristes, économistes ou musicologues. Mais elle est aussi ouverte à toutes les professions intéressées et aux étudiants.

Actualités de l’AFRASE

La Lettre 95 est parue.

Pensez à renouveler votre abonnement.

Bonne lecture!

Actualités

AFRASE, Colloques et séminaires
Nov
16

Rencontres de l’AFRASE : mardi 27 novembre 2018

Les Rencontres 2018 de l’Afrase auront lieu le mardi 27 novembre 2018 à partir de 13h30 à la Maison de l’Asie (22 av. du Président Wilson, 75016 Paris).

Cette année, la thématique explorée est :

L’Asie du Sud-Est en voyage : tourisme, espaces et sociétés

Cinq intervenants – Evelyne Gauché, Sarah Coulouma, Martin Michalon, Clotilde Luquiau et Emmanuelle Peyvel – participeront à ces rencontres organisées par Rémi Desmoulière, membre du bureau de l’Afrase.

Les communications seront suivies par la présentation par leur auteur, Eugénie Mérieau,  de deux ouvrages sur la Thaïlande qui viennent de paraitre.

L’AG de l’association se tiendra à partir de 18h15 et la journée se conclura par un pot dînatoire.

Afin de faciliter la logistique, merci de vous inscrire à l’adresse afrasebureau@gmail.com.

AFRASE, Publications
Nov
16

Parution de la Lettre de l’AFRASE, no. 95

La lettre de l’Afrase, no. 95 est parue. Les adhérents peuvent la télécharger grâce au mot de passe reçu, depuis l’onglet « La Lettre en cours ». Bonne lecture !

 

 

AFRASE
Oct
15

Rencontres et Assemblée Générale de l’AFRASE

les prochaines Rencontres de l’Afrase auront lieu le mardi 27 novembre à partir de 13h30 à la Maison de l’Asie (22 av. du Président Wilson, Paris 16e).
Le thème choisi cette année est :
L’Asie du Sud-Est en voyage : Tourisme, espaces et sociétés.
A 18h, nous poursuivrons avec la traditionnelle Assemblée Générale de l’association puis nous conclurons par un buffet.
Appels à contributions
Mai
17

CFP : Asian Puppetry: Traditions and Transitions

JOSA : Journal of the Oriental Society of Australia Vol. 51 

Asian Puppetry: Traditions and Transitions

Deadline: September 30, 2019

JOSA: Journal of the Oriental Society of Australia announces a themed issue (vol. 51) focusing on puppetry in Asia or in Asian diaspora. The issue invites work on historical or contemporary, traditional or experimental forms of puppetry. The journal welcomes any approach or discipline, including social, material, narrative, musicological, anthropological, or gender studies approaches. Papers on less well-known or little-researched practices or troupes will be given special consideration.

Please submit inquiries or papers of 5000-8000 words and Chicago style to JOSA (josaeditor@sydney.edu.au) and the guest editor, Dr. Josh Stenberg (josh.stenberg@sydney.edu.au).

JOSA is the peer-reviewed publication of the Oriental Society of Australia, and has been published continuously from 1960. It is the oldest journal on Asia currently published in Australia.

Contact Info:

 JOSA editor (josaeditor@sydney.edu.au) and the guest editor, Dr. Josh Stenberg (josh.stenberg@sydney.edu.au).

Appels à contributions
Mai
17

Appel à communication : Rethinking Asian Capitalism and Society…

Rethinking Asian Capitalism and Society in the 21st Century:

A comparative overview on 30 years of Vietnam’s achievements under Doi Moi and Challenges ahead

 Ho Chi Minh Ville, 7-8 Novembre 2019

Institut des Sciences Sociales du Sud – Southern Institute of Social Sciences (SISS)

 L’institut de Recherche sur l’Asie du Sud-Est Contemporaine (IRASEC, Bangkok, Thaïlande) et l’Institut des Sciences Sociales du Sud (SISS, Ho Chi Minh-Ville, Vietnam) lancent un appel à communications pour une conférence internationale qui se déroulera les 7-8 novembre 2019 à Ho Chi Minh-Ville (Vietnam).

Keynote speakers:

Robert BOYER (the Institute of the Americas, France)

Anne CHENG (Collège de France)

–  Bertrand BADRE (Blue like an Orange Sustainable Capital)

Dates importantes :

30 juin 2019 : Date limite d’envoi des propositions de communications (titre, auteur(s) avec institutions d’appartenance, e-mail, résumé, mots clés et codes JEL – le tout sur 2 pages maximum-) à : conference@irasec.com

– 14 juillet 2019 : Date d’envoi de la liste des propositions acceptées

20 octobre 2019 : date limite d’envoi des communications par les auteurs

– 1er Novembre 2019 : publication du programme définitif de la conférence

Vous trouverez ci-joint un appel à communications en français et en anglais.

 

CALL FOR PAPERS:

Rethinking Asian Capitalism and Society in the 21st Century:

A comparative overview on 30 years of Vietnam’s achievements under Doi Moi and Challenges ahead

Ho Chi Minh City, 7-8 November 2019

Institut des Sciences Sociales du Sud – Southern Institute of Social Sciences (SISS)

The Research Institute on Contemporary South East Asia (IRASEC, Bangkok, Thailand) and the Southern Institute of Social Sciences (SISS, Ho Chi Minh-City, Vietnam) cordially invite applicants to submit research papers for presentation consideration at the international conference to be held on 7-8 november 2019 in Ho Chi Minh-City (Vietnam).

Keynote speakers:

–  Robert BOYER (the Institute of the Americas, France)

Anne CHENG (Collège de France)

–    Bertrand BADRE (Blue like an Orange Sustainable Capital)

Important dates:

June 30, 2019: Deadline for sending proposals (title, author(s) with affiliated institutions, email, abstract, keywords and JEL codes – all on 2 pages maximum-) to: conference@irasec.com

– July 14, 2019: target date for acceptance/rejection notification

October 20, 2019: Deadline for sending papers by authors

– November 1st, 2019: Publication of the final conference program

http://www.irasec.com/document223

Appels à contributions
Avr
26

Appel à contributions pour un numéro spécial de la revue Journal of Burma Studies

Journal of Burma Studies Special Issue

Call for Abstracts

Myanmar’s Mobilities: Infrastructure, Communication and Migration

What do smartphones and dams have in common, despite being situated at opposite ends of an electric grid? They can be sources of social change, controversy, degradation and inspiration, depending on what aspect is under scrutiny. As elsewhere, in Myanmar technologies of communication and transportation have played crucial roles in changing not only how people survive, but what they think, feel and eat. The environments have also been transformed in these processes.

In this Special Issue, the Journal of Burma Studies seeks to draw together an interdisciplinary collection of papers on the broad theme of Myanmar’s Mobilities. Mobilities can include research about communication and transport technologies, including (but hardly limited to): phones, the Internet, YouTube, Social Media, telegraph, rails, rivers, aircraft, porters and mules. The other sides of the communication and transportation, of course are the transported and the mobile, thinking about products, migrants, legal issues, remittances, popular culture and contact.

The Journal would especially like to reach out to PhD Students and Junior Scholars to consider submitting their research to this issue; as an interdisciplinary theme, we welcome novel approaches, including those from geography, history, sociology, ichthyology, literature, engineering, communications, geology, anthropology and religious studies, to name but a few. We welcome any paper proposal that highlights a certain aspect of mobility in Myanmar, and challenges us to see new angles for how to understand either a historic moment, process, or contemporary condition in the mobile.

Abstracts should be a maximum of 250 words, and sent as email attachment in .doc or .docx format. Include on the same page of your abstract your name, affiliation and preferred email address. Please also wrote “Journal of Burma Studies Special Issue: Mobilities” in the title of your email.

Abstracts due: 30 June 2019

Please send your abstracts (and address any questions) to jane.ferguson@anu.edu.au

Bourses d'études et recrutements
Mai
17

The Sarah M. Bekker Burma Essay Prize (2020)

The Burma Studies Foundation announces the Sarah M. Bekker Burma Essay Prize for 2020. The prize of US$500 is awarded for the best academic essay of no more that 10,000 words on a subject dealing with Burma/Myanmar. The prize is open to graduate students

in any academic field who are currently registered at a university or college. There are no citizenship or residence requirements.

To apply

  1. Send an electronic copy of your paper (pdf format) to wheatley@mit.edu.
  2. Have your academic advisor send an email to wheatley@mit.edu certifying that the paper submitted is original research. [This emailed note can simply be a few lines such as: “Maung Shwe You, a student working under my supervision, is submitting a paper, based on original research, for the Burma Essay Prize”, signed by your advisor.]

Receipt of your paper and your advisor’s certification will be confirmed by email. (If you do not get confirmation, see “queries”below.)

Timeline

  1. Your entry should be written in English, and emailed no later than February 29 (sic), 2020.
  2. The decision of the Prize Committee will be made by June 1, 2020.
  3. The winner will be notified immediately, and the prize will be awarded at the 2020 Burma Studies Conference to be held at the Center for Burma Studies, Northern Illinois University, in October 2020. The decision of the judges is final. The essay will be reviewed for publication in the Journal of Burma Studies.

Queries to wheatley@mit.edu or wei.laoshi@gmail.com

Bourses d'études et recrutements
Avr
26

Appel à candidatures Soutien financier pour des missions de jeunes chercheur.e.s participant à des colloques internationaux sur l’Asie

Le GIS Asie souhaite soutenir la participation de jeunes chercheur.e.s (doctorant.e.s et post-docs) à des événements scientifiques internationaux en sciences humaines et sociales sur l’Asie. Il co-financera des missions de jeunes chercheur.e.s pour participer à des colloques à l’étranger, au deuxième semestre 2019, à hauteur de 500 € maximum (cf. PJ).

Date limite de soumission : 15 mai 2015.

Bourses d'études et recrutements
Mar
18

Bourses de l’Irasec, date limite 31 mars

Bourse de terrain de l’Irasec

http://www.irasec.com/page364

Date d’envoi des candidatures : du 1er janvier au 31 mars.

L’Irasec met à concours chaque année deux bourses d’aide à la recherche sur le terrain de 3 000 Euros chacune.

Ces bourses s’adressent en priorité à des doctorant.e.s et à des post-doctorant.e.s français ou étrangers (inscrits dans une université française pour les doctorant.e.s ou associé à un laboratoire de recherche français pour les post-doctorant.e.s) poursuivant des recherches sur l’Asie du Sud-Est contemporaine dans les champs disciplinaires suivants : sciences politique, sciences économiques, sciences sociales (anthropologie, sociologie, géographie, droit, histoire contemporaine).

Comment faire acte de candidature ?

Le dossier de candidature comprend :
1) un curriculum vitae détaillé
2) la description du projet de recherche individuel (5 pages – 2 500 à 3 000 mots max) : état de l’art, programme de recherche et bibliographie succincte.
3) une lettre de recommandation (directeur/trice de thèse et éventuellement, d’une autre personnalité scientifique).
4) le cas échéant, une copie des dernières publications.
5) L’attestation de dépôt ou de soutenance de thèse, ou copie du diplôme de doctorat.

Le dossier complet doit être adressé par courriel à la directrice et à la responsable des publications de l’Irasec

Date d’envoi des candidatures : du 1er janvier au 31 mars.

Cinéma
Août
25

Festival du film de l’ASEAN, du 22 au 25 septembre, à l’auditorium du Musée Guimet

Poursuivant sa politique de promotion de toutes les formes d’art des pays asiatiques que le musée a la chance d’héberger, ce dernier, en étroite collaboration avec les délégations à l’UNESCO et les ambassades, vous propose de partir à la découverte de la création cinématographique récente des dix pays de l’ASEAN.
Un film par pays, et pour le spectateur, un regard nouveau sur un ensemble géographique fascinant.

(suite…)

Cinéma
Juin
03

Diffusion ARTE – Birmanie, le pouvoir des moines / Ausstrahlung ARTE – Myanmar, die Macht der Mönche, 20 juin 2017

Birmanie, le pouvoir des moines
un film de Joël Curtz et Benoît Grimont
 
Myanmar, die Macht der Mönche
ein film von Joël Curtz und Benoît Grimont
sera diffusé sur ARTE
auf ARTE ausgestrahlt wird

(suite…)

Cinéma
Mar
25

Dans le cadre du Festival des Civilisations – CINEMA A L’INALCO – Emma (Indonésie, 2016, vostf) de Riri Riza, Jeudi 30 mars 2017

Dans le cadre du Festival des Civilisations

(suite…)

Colloques et séminaires
Mai
17

Annonce de deux conférences en études vietnamiennes par Bradley Camp Davis (Eastern Connecticut State University), 20 et 24 mai, Paris Diderot

La section des études vietnamiennes (UFR LCAO & Inalco) est heureuse de recevoir Bradley Camp Davis (Assistant Professor, Eastern Connecticut State University) pour deux conférences en histoire environnementale du Vietnam la semaine prochaine :
1 – Environmental Rule and the Imperial mise en valeur in Vietnam (lundi 20 mai) 

2 – Patterns upon the Earth: Elephants and the Problem of « Animals » in Nineteenth Century Vietnam (vendredi 24 mai) 

Lieu : Université Paris Diderot, 15h15-16h45, Salle 165 E (Bât. Halle aux Farines) 

Évènement ouvert à tous, soyez les bienvenus ! Ces conférences seront données en anglais.
Colloques et séminaires
Mai
17

2e atelier international du projet – Southeast Asian Natures – Mercredi 22 et jeudi 23 mai – 14h00-18h00 – salle 3.15 -Inalco

Colloques et séminaires
Mai
17

Séminaire du CASE : 3 rendez-vous à ne pas manquer avant l’été

Le Centre Asie du Sud-Est vous invite à assister aux trois dernières séance de ses « Recherches classiques et actuelles sur l’Asie du Sud-Est »
pour l’année 2019-2020 :23 mai 2019 à 9h (séance de 3h), salle 737
  Vanina Bouté (CASE, CNRS) et Rémy Madinier (IAO, CNRS)
« La remise en cause des compromis religieux en Asie du Sud-Est : un mode de contestation sous contrôle en Indonésie et au Laos ? »6 juin 2019 à 10h, salle 737
   Bernard Sellato (CASE, CNRS)
« Commerce maritime, esclavage et ethnogenèse à Bornéo oriental (XVIIIe-XIXe s.) »13 juin 2019 à 10h, salle 737
Amandine Dabat (CASE, CNRS-EHESS), salle 737
« Jalons d’une histoire des contacts entre les élites françaises et laotiennes sous le protectorat du Laos »

Au plaisir de vous y accueillir,
merci et à très bientôt
Paul Sorrentino, Vatthana Pholsena et Elsa Lafaye de Micheaux
http://case.ehess.fr/
Enseignement
Avr
26

Première annonce : programme du Séminaire ethnologie et archéologies 2019-20, université de Strasbourg : « L’écho de l’autre. Approche interdisciplinaire et de sciences participatives » (dédié à Henri Maitre)

Enseignement
Avr
26

Master « Etudes Asiatiques » (Paris) – Inscriptions 2019-2020

Les candidatures pour la mention du Master en sciences humaines et sociales, Etudes Asiatiques (EA), sont ouvertes. Vous trouverez les informations détaillées sur le site de la mention et, en pièce jointe, la plaquette du master.

 

Le Master EA est une formation pluridisciplinaire de niveau M1-M2, organisée autour de deux parcours de formation au choix:

Parcours 1 : « Histoire et sciences sociales : terrains, textes et images » (EHESS-EFEO)

(Candidatez sur le site de l’EHESS à partir du 15 mai 2019)

Parcours 2 : « Histoire, philologie et religions » (EPHE-EFEO)

(Candidatez dès maintenant sur le site de PSL)

A finalité recherche dans le domaine des sciences humaines et sociales, ce dispositif de l’enseignement supérieur est unique en France, donnant la possibilité d’une formation intégrée où chaque aire culturelle identifiée s’aborde par le biais d’une méthode et d’une construction propre à chaque discipline. Fort de cette offre, la formation incite les étudiants à ne pas limiter leur réflexion à une seule aire culturelle ou linguistique et à s’ouvrir à une approche pluridisciplinaire et comparative de leur objet d’étude. La formation accorde également une importance particulière aux séjours de formation et de recherche en Asie ; des financements sont réservés par les établissements partenaires (EHESS, EPHE, EFEO) à la mobilité des étudiants sur le terrain dans la perspective de la préparation du mémoire en M2.

 

Pour tous les candidats (M1 et M2), le master est ouvert en priorité aux étudiants ayant suivi un cursus en sciences humaines et sociales (SHS) ; il peut toutefois concerner des professionnels (journalistes, documentalistes, consultants, etc.) souhaitant élargir leur connaissance des sociétés asiatiques. En sus de la connaissance obligatoire du français et de l’anglais, la maîtrise partielle ou totale d’une langue vernaculaire asiatique est souhaitable, voire indispensable pour certains projets de recherche. L’acquisition de cette compétence linguistique peut se faire en cours de Master, par exemple au travers d’un double cursus.

Enseignement
Mar
18

Methodological Summer School – 8 – 14 July 2019 – Ipoh, Malaysia

Evénements culturels
Avr
26

Théâtre d’ombres javanais avec Ki Joko Susilo et Christophe Moure le 27 avril 2019 à l’Ambassade d’Indonésie – Entrée libre sur réservation

Evénements culturels
Mar
18

Le collectif artistique indonésien ruangrupa a été choisi pour organiser la Documenta 15 qui se tiendra à Kassel du 18 juin 2020 au 25 septembre 2020 – Erratum

Artist collective ruangrupa to curate Documenta 15

Documenta has selected the Indonesian collective ruangrupa, which was founded in 2000 by a group of artists in Jakarta, to curate its fifteenth edition, which will be held in Kassel over the course of one hundred days, from June 18, 2020 to September 25, 2020. The announcement marks the first time the artistic direction of the quinquennial will be led by a collective; the exhibition has also never before been helmed by a curator from Asia.

The collective, whose name loosely translates as “a space for art” or “a space form,” was represented by Farid Rakun and Ade Darmawan at a press conference that took place today in Kassel. The group has elected ten members to serve as the core curatorial team. “We want to create a globally oriented, cooperative, interdisciplinary art and culture platform that will have an impact beyond the one hundred days of Documenta 15,” Rakun and Darmawan said in a statement.

“Our curatorial approach aims at a different community-oriented model of resource usage—economical, but also taking ideas, knowledge, programs, and innovations into account. If Documenta was launched in 1955 to heal war wounds, why shouldn’t we focus Documenta 15 on today’s injuries, especially ones rooted in colonialism, capitalism, or patriarchal structures, and contrast them with partnership-based models that enable people to have a different view of the world.”

The group runs an art space in South Jakarta that hosts exhibitions, festivals, and other programming. It has participated in exhibitions such as the 2002 and 2008 editions of the Gwangju Biennale, the 2005 Istanbul Biennale, the 2011 Singapore Biennale, the 2012 Asia Pacific Triennial of Contemporary Art, and the 2014 São Paulo Bienal. The collective also curated the Netherlands’ Sonsbeek, “TRANSaction,” in 2016 and founded GUDSKUL, an educational and networking project for creatives looking for collaborators, last year. At Documenta 14, ruangrupa presented an internet radio station in partner with the decentralized radio project Every Time A Ear di Soun.

Commenting on the appointment, search committee member Philippe Pirotte, director of the Städelschule and director of Portikus, Frankfurt am Main, said: “We have appointed ruangrupa because they have demonstrated the ability to appeal to various communities, including groups that go beyond pure art audiences, and to promote local commitment and participation. Their curatorial approach is based on an international network of local community-based art organizations. We are eager to see how ruangrupa will develop a concrete project for and from Kassel. At a time when innovative strength particularly stems from independent organizations active on the community level, it seems only logical to offer this collective approach a platform with Documenta.”

In addition to Pirotte, the search committee comprised Ute Meta Bauer, founding director of NTU Centre for Contemporary Art Singapore; Charles Esche, director of the Van Abbemuseum in Eindhoven; Amar Kanwar, artist and documentary filmmaker in New Delhi; Frances Morris, director of Tate Modern in London; Gabi Ngcobo, curator of the Tenth Berlin Biennale; Elvira Dyangani Ose, director of the Showroom in London; and Jochen Volz, director of Pinacoteca do Estado de São Paulo.

Among those at the conference who praised the appointment were Hortensia Völckers, director of the German Federal Cultural Foundation; Angela Dorn, Hessian minister of higher education, research, and the arts; and Sabine Schormann, general director of Documenta. Kassel’s mayor, Christian Geselle, also spoke and acknowledged that “the last half year was a difficult time” for the exhibition.

For Documenta 14, artistic director Adam Szymczyk expanded the exhibition to Athens. The unprecedented move was considered a new trajectory for Documenta. However, shortly after the exhibition closed, it was swept up in controversy over a budget shortfall. The show ran up a deficit of more than $8 million, which prompted the city of Kassel and the state of Hesse to provide emergency loans.

Independent auditors of the exhibition attributed its overspending to the programming in Athens—the company recorded a loss of about $6.4 million during its run in the city. While the curatorial leadership and artists who participated in the event spoke out in defense of the quinquennial, CEO Annette Kulenkampff ultimately resigned from her post one year before her contract ended, and was succeeded by Schormann.

ARTFORUM, 22 février 2019

Evénements culturels
Mar
18

Exposition au Quai Branly : Anting-Anting : l’âme secrète des Philippins, 12 mars – 26 mai 2019

Anting-Anting : l’âme secrète des Philippins

12 mars 2019 – 26 mai 2019
 
A propos de l’exposition
Les Anting-Anting sont des talismans : médaillons en laiton, cuivre, bois ou os, il s’agit d’objets naturels qui sont portés près du corps et qui protègent la personne qui les porte, la rendent invincible – notamment aux blessures par balles –, lui procurent richesse, amour et romantisme, et lui confèrent un pouvoir mystique.

Ces objets sont le produit d’un mélange syncrétique de croyances animistes précoloniales, de catholicisme populaire et de tradition cabalistique et maçonnique. Sources de force et de pouvoir, ils ont figuré en bonne place pendant la Révolution philippine de 1898, ainsi que lors des révoltes millénaristes et paysannes. Jusqu’à ce jour, ils sont portés par les policiers, les soldats et les membres des cultes secrets comme moyen de protection.

À la fois objets physiques et vecteurs d’une mémoire collective, les Anting-Anting reflètent l’histoire et les influences qui ont façonné les Philippines et les Philippins.

Bourses d'études et recrutements, Offre d'emploi
Mar
16

Poste ouvert au concours : Maître de conférences de l’EFEO en ethnologie ou en anthropologie historique (Asie du Sud, Asie du Sud-Est ou Asie orientale)

Poste ouvert au concours :
Maître de conférences de l’EFEO en ethnologie ou en anthropologie historique (Asie du Sud, Asie du Sud-Est ou Asie orientale)
Profil du poste :
Le candidat doit avoir une expérience de séjour de recherche en Asie. Il est attendu qu’il ait une bonne connaissance des langues et des écritures (quand il y en a) des sociétés sur lesquelles portent ses recherches. Qu’il puisse avoir recours à des archives textuelles en langue vernaculaire dans les pays où il travaille constitue un atout.
Date de la prise de fonctions : 1er septembre 2018
Offre d'emploi
Déc
08

post-doc position. URGENT ! Sociologie du développement sur l’agriculture bio et la sécurité alimentaire en Indonésie (terrains à Bogor et Yogyakarta)

Offre de post-doc à pourvoir aussi rapidement que possible suite à désistement : la deadline est fixée au 15 décembre 2017.
Il s’agit d’un poste en sociologie du développement sur l’agriculture bio et la sécurité alimentaire en Indonésie (terrains à Bogor et Yogyakarta), dans le cadre d’une équipe pluridisciplinaire basée entre Indonésie et Allemagne (Passau).
Les demandes d’information doivent être adressées à  Martina Padmanabhan <Martina.Padmanabhan@uni-passau.de>
Offre d'emploi
Oct
13

Offre de stages à l’Irasec 2018

L’Institut de Recherche sur l’Asie du Sud-Est Contemporaine (Irasec) accueille chaque année des stagiaires pour une durée de 4 mois à son siège à Bangkok (Thaïlande). Ce stage, destiné aux étudiants inscrits dans une université en master Recherche dans le domaine des sciences humaines et sociales sur l’Asie du Sud-Est, offre l’opportunité exceptionnelle de travailler au sein d’une équipe de chercheurs dans un laboratoire basé dans la région.

L’Irasec prépare le recrutement des sessions de stage suivantes :
– de Janvier à Avril 2018
– de Mai à Août 2018
– de Septembre à Décembre 2018

N’hésitez pas à envoyer vos candidatures dès maintenant ! Voir les conditions sur http://www.irasec.com/page68


Claire TRAN
Directrice/Director
Institut de Recherche sur l’Asie du Sud-Est Contemporaine(IRASEC)/
Research Institute on Contemporary Southeast Asian Studies
179 Wireless Road, Lumphini, Phatumwan, Bangkok 10330 THAILAND
claire.tran@irasec.com
Office : +66 (0)2 670 42 95
www.irasec.com

Publications
Mai
17

Parution: Mutations alimentaires au Laos – de Florence Strigler

Le dernier ouvrage de Florence Strigler sur l’alimentation au Laos vient de paraître!

 

http://www.karthala.com/hommes-et-societes/3301-mutations-alimentaires-au-laos-salade-de-papaye-ou-pizza–9782811125967.html

Colloques et séminaires, Publications
Mai
17

Sciences Po-CERI : Democracy in a Time of Misery: From Spectacular Tragedy to Deliberative Action (sur les Philippines)

Democracy in a Time of Misery: From Spectacular Tragedy to Deliberative Action est le titre d’un ouvrage de Nicole Curato, sociologue spécialiste des Philippines à l’université de Canberra, à paraître chez Oxford University Press en 2019.
Voir ici.
https://www.sciencespo.fr/agenda/ceri/fr?event=1417
Publications
Mar
18

Table ronde « Au coeur de l’archive coloniale » mercredi 20 mars à 18h à l’EHESS

Au cœur de l’archive coloniale, traduction de Along the Archival Grain : Epistemic Anxieties and Colonial Common Sense (2009) entraîne le lecteur dans les méandres de la production archivistique des Indes néerlandaises du XIXe siècle. À partir des documents publics, des correspondances officielles et privées et des rapports des commissions, il livre une réflexion nuancée sur le contenu et la forme des archives en tant que dispositif de gouvernance coloniale. Cette ethnographie révèle les contradictions et les angoisses de l’empire, ainsi que les doutes de ses administrateurs. Elle jette un éclairage nouveau sur le rôle des sentiments auxquels le colon européen était aux prises, écartelé entre un État colonial lointain, gouvernant par-delà les frontières, au gré des débarquements des bateaux courrier, et ses liens tangibles avec la culture et la population locales.

Ann Laura Stoler propose une méthode de (re)lecture des archives qui déconstruit les catégories et les affirmations établies, mais aussi la représentation de soi de l’État colonial. En mettant au jour la subversion politique contenue dans les sentiments, elle apporte une contribution décisive à l’historiographie contemporaine.

Reportage, Ressources documentaires
Mai
17

The Gecko Project : Indonesia for sale

The Gecko Project (Investigative reporting on land deals, corruption, rights and rainforests) est une initiative montée par des journalistes d’investigation pour dévoiler les rouages de la corruption à l’origine de la déforestation en Indonésie. Ces journalistes ont choisi de mettre en images les résultats de leur enquête en adoptant le format de la vidéo pour toucher le public le plus large possible. Ils ont toutefois publié ces résultats dans un ouvrage paru en 2009 sous le titre Indonesia for Sale. Un film documentaire portant le même titre est sorti en 2018 et a fait grand bruit en Indonésie.
« The Gecko Project is an investigative journalism initiative established to shine a light on the corruption driving land grabs and the destruction of tropical rainforests. It seeks to create and maintain a sense of urgency over the role of large land deals, predominantly for food production, in some of the most pressing global challenges: climate change, the collapse of biodiversity, food security, and the rights of indigenous peoples and other rural communities. We aim to achieve this through the production and promotion of in-depth, high-quality and accessible journalism.The Gecko Project was established at Earthsight in 2017 and became an independent organisation in 2019. »
Vous trouverez sur leur site la série des vidéos qu’ils ont tournées dans le cadre des différentes enquêtes qu’ils ont menées et qui permettent d’entendre les voix des activistes et des paysans spoliés de leurs terres au profit d’entreprises multinationales. Des articles viennent compléter ce dispositif.
Enquêtes :
– Ghosts in the machine : The land deals behind the downfall of Indonesia’s top judge
– The making of a palm oil fiefdom : the story of money, power and politics behind the devastation of a forest-rich district in Indonesia Borneo
– The secret deal to destroy paradise : sur le projet Tanah Merah à Boven Digoel en Papua qui pourrait devenir la plus grande plantation de palmiers à huile du monde
Vous pouvez suivre l’activité du Gecko Project sur Facebook.
Un autre film documentaire sur les liens entre les risques environnementaux et la corruption a connu un succès équivalent en Indonésie, Sexy Killers, qui analyse les liens entre l’élite politique et l’industrie du charbon mettant en cause notamment le ministre de la coordination maritime, Luhut Binsar Panjaitan.
Reportage
Jan
30

Podcast : Elsa Lafaye de Micheaux (Université de Rennes 2, Centre Asie du Sud-Est) sur BFM radio (Malaisie) : Wither Malaysia’s three growth engines ?

Elsa Lafaye de Micheaux (Université de Rennes 2, Centre Asie du Sud-Est), auteur de The Development of Malaysian Capitalism : From British Rule to the Present Day, a donné le 24 janvier 2018 un entretien à BFM Radio (Malaisie) sur le thème « Wither Malaysia’s three growth engines ? »
« Today we speak to the author of “The Development of Malaysian Capitalism, From British Rule to the Present Day” whose book is credited with responding to “naysayers” who have had a hard time explaining the success of our particular model of capitalist growth. We also explore her recent work on the “precious” relationship between Malaysia and the People’s Republic of China, especially as it has rapidly evolved over less than a decade. »

 

Vous trouverez le podcast de cet entretien ici.
Reportage, Ressources documentaires
Mai
17

The Gecko Project : Indonesia for sale

The Gecko Project (Investigative reporting on land deals, corruption, rights and rainforests) est une initiative montée par des journalistes d’investigation pour dévoiler les rouages de la corruption à l’origine de la déforestation en Indonésie. Ces journalistes ont choisi de mettre en images les résultats de leur enquête en adoptant le format de la vidéo pour toucher le public le plus large possible. Ils ont toutefois publié ces résultats dans un ouvrage paru en 2009 sous le titre Indonesia for Sale. Un film documentaire portant le même titre est sorti en 2018 et a fait grand bruit en Indonésie.
« The Gecko Project is an investigative journalism initiative established to shine a light on the corruption driving land grabs and the destruction of tropical rainforests. It seeks to create and maintain a sense of urgency over the role of large land deals, predominantly for food production, in some of the most pressing global challenges: climate change, the collapse of biodiversity, food security, and the rights of indigenous peoples and other rural communities. We aim to achieve this through the production and promotion of in-depth, high-quality and accessible journalism.The Gecko Project was established at Earthsight in 2017 and became an independent organisation in 2019. »
Vous trouverez sur leur site la série des vidéos qu’ils ont tournées dans le cadre des différentes enquêtes qu’ils ont menées et qui permettent d’entendre les voix des activistes et des paysans spoliés de leurs terres au profit d’entreprises multinationales. Des articles viennent compléter ce dispositif.
Enquêtes :
– Ghosts in the machine : The land deals behind the downfall of Indonesia’s top judge
– The making of a palm oil fiefdom : the story of money, power and politics behind the devastation of a forest-rich district in Indonesia Borneo
– The secret deal to destroy paradise : sur le projet Tanah Merah à Boven Digoel en Papua qui pourrait devenir la plus grande plantation de palmiers à huile du monde
Vous pouvez suivre l’activité du Gecko Project sur Facebook.
Un autre film documentaire sur les liens entre les risques environnementaux et la corruption a connu un succès équivalent en Indonésie, Sexy Killers, qui analyse les liens entre l’élite politique et l’industrie du charbon mettant en cause notamment le ministre de la coordination maritime, Luhut Binsar Panjaitan.
Ressources documentaires
Déc
12

Nouvelles acquisitions « Asie du Sud-Est » du Fonds Asie de la Bibliothèque de la Maison Asie-Pacifique, Marseille

Chères toutes et tous,

vous trouverez au bout des liens proposés,

d’une part les acquisitions 2017 du Fonds Asie de la Bibliothèque de la Maison Asie-Pacifique, Marseille :

http://smultidoc.ish-lyon.cnrs.fr/cgi-bin/koha/opac-shelves.pl?op=view&shelfnumber=100&sortfield=title

d’autre part, les entrées au catalogue du fonds « Arthur Dommen ». Ses thèmes sont : le communisme, la guerre du Vietnam, et la période de la guerre froide :

http://smultidoc.ish-lyon.cnrs.fr/cgi-bin/koha/opac-shelves.pl?op=view&shelfnumber=93&sortfield=title

Pour celles et ceux qui souhaiteraient consulter nos nouvelles acquisitions pour d’autres aires géographiques que l’Asie du Sud-Est, elles sont dans le menu « listes » de notre catalogue :

http://smultidoc.ish-lyon.cnrs.fr/

 

 

Thèses
Nov
09

Soutenance de thèse de Clotilde Riotor – 10 novembre 2017 – “Une réconciliation contestée : l’affaire de la répression de Tanjung Priok : violence, justice et fabrique de l’après-violence en Indonésie (1984-2005)”

Une réconciliation contestée


L’affaire de la répression de Tanjung Priok

Violence, justice et fabrique de l’après-violence 
en Indonésie (1984 – 2005)




Le vendredi 10 novembre 2017 à partir de 14h
 en salle 13, à l’EHESS, 105 boulevard Raspail,
 75006 Paris


Le jury sera composé de

Mme Élisabeth CLAVERIE, Directrice de Recherche Émérite au CNRS, directrice de thèse

M. John BOWEN Professeur Washington University, Saint Louis, rapporteur

M. Jérôme TOURNADRE Chargé de recherche CNRS, rapporteur

M. Alban BENSA Directeur d’études EHESS

M. Nicolas DODIER Directeur d’études EHESS

Mme Sandrine LEFRANC Chargée de recherche CNRS

M. Jean-Louis MARGOLIN Maître de conférence Université Aix-Marseille
 1, examinateurs

Résumé :

Pourquoi certains crimes d’État ou de masse sont-ils jugés au sortir d’un régime autoritaire ou d’une guerre civile, tandis que d’autres épisodes de violence voient leur traitement judiciaire en suspens ? Pourquoi passe-t-on parfois par des procédures ou institutions dites de « réconciliation » ? Ces dernières constituent-elles des formes de contournement de la justice ? La thèse tente de répondre à ces questions à l’aune d’un cas de violence survenu en 1984 en Indonésie. Tranchant avec un climat national souvent qualifié d’impunité des auteurs suspectés de violations graves passées, la « tragédie de Tanjung Priok » n’est pas restée sans suites. En 2003, cinq années après la démission de Suharto, quelque quinze militaires qui avaient été déployés sur les lieux lors du massacre furent jugés pour « crimes contre l’humanité » devant un tribunal national ad hoc des droits de l’homme. Or, une charte de «réconciliation», dite charte d’ishlah, se référant au droit islamique, signée avant le procès par les accusés et une partie des victimes, a déclenché une controverse et suscité l’embarras des acteurs institutionnels. Pour comprendre les enjeux de cette « réconciliation », ce travail fait dialoguer une revue comparative des mécanismes de justice transitionnelle à l’échelle internationale, avec un portrait de l’Indonésie en transition et une reconstitution historique des scènes-clés et polémiques ayant marqué l’ensemble d’une l’affaire qui s’étend sur plus de vingt ans. La thèse se démarque des descriptions surplombantes des lendemains de violence en insistant sur les dynamiques locales à l’œuvre sur une temporalité longue, à partir de sources variées (entretiens, tracts, procès, presse), depuis la contestation souterraine de la violence sous Suharto jusqu’aux années 2000. L’approche ici développée se distingue néanmoins des analyses centrées sur le déterminisme des structures pour mettre en lumière les effets de concaténation générés par la mondialisation des pratiques de justice transitionnelle.

Mots-clés : justice transitionnelle, Indonésie, islam, réconciliation, contestation, autoritarisme, démocratisation, règlements alternatifs des conflits.

La soutenance sera suivie d’un pot de convivialité auquel vous êtes cordialement invités.

Clotilde Riotor

Doctorante en sociologie

IMM / EHESS

Thèses
Avr
10

musée du quai Branly – Jacques Chirac – Prix de thèse 2017 – Doctoral Thesis Award 2017

Prix de thèse 2017

musée du quai Branly – Jacques Chirac

Le département de la Recherche et de l’Enseignement du musée du quai Branly – Jacques Chirac souhaite encourager et soutenir les travaux de recherche dans les domaines des arts occidentaux et extra-occidentaux, des patrimoines matériels et immatériels, des institutions muséales et de leurs collections, de la technologie et de la culture matérielle. Les disciplines concernées sont l’anthropologie, l’ethnomusicologie, l’histoire de l’art, l’histoire, l’archéologie, les arts du spectacle et la sociologie.

(suite…)

Thèses
Jan
04

« La question de l’hygiène aux Indes-Néerlandaises: les enjeux médicaux, culturels et sociaux » – Avis de soutenance de thèse, Gani A. Jaelani – 6 janvier 2017 – EHESS

Date de soutenance : le 6 janvier 2017
Thèse dirigée par : M. Gérard Jorland

Jury:

M. Romain Bertrand, directeur de recherche au CERI, Institut d’études
politiques Paris
M. Patrice Bourdelais, directeur d'études à l'EHESS
M. Charles Illouz, professeur à l'Université de la Rochelle (rapporteur)
M. Gérard Jorland, directeur d'études à l'EHESS (directeur de thèse)
Mme Annick Opinel, chercheuse à l'INSERM (rapporteur)
M. Patrick Zylberman, professeur d'histoire de la santé à Ecole des hautes
études en santé publique (EHESP)

*Résumé*

Cette étude est destinée à la question de l’hygiène aux
Indes-Néerlandaises, (Indonésie après l’époque coloniale). Aux périodes
étudiées (XIXe-milieu du XXe siècle) ce pays étant administré par les
Pays-Bas, cette question sera donc examinée dans son rapport avec le
colonialisme. L’hygiène était en effet liée à la politique coloniale qui
mettait en avant l’exploitation des ressources naturelles pour l’intérêt
économique des colonisateurs. Le médecin joue un rôle important dans la
construction de l’impérialisme. D’abord, il assure la santé des Européens –
des soldats, des planteurs et des administrateurs coloniaux – sous les
tropiques. La santé des Indigènes – qui constituent la main-d’œuvre, et au
sein desquels parfois éclate une épidémie qui menace le territoire – attire
également son attention. Enfin, en élargissant le sens du mot « santé » à
la santé mentale et sociale, le médecin ne traite plus seulement de
l’hygiène médicale, voire de l’hygiène corporelle, mais aussi de l’hygiène
sociale et culturelle ; il ne s’occupe plus seulement de préserver et
d’améliorer la santé du corps, mais aussi de préserver et de protéger la
moralité de la société. La lutte contre des facteurs destructeurs sociaux
comme l’abus d’alcool, la criminalité, la prostitution, la pornographie et
l’homosexualité est menée, car ces fléaux sociaux sont considérés comme un
obstacle pour une société qui est en train de construire sa modernité.

*Mots-clés *: Indes-Néerlandaises, colonialisme, Tropiques, hygiène, santé
publique, médecin.


*Abstract*

This research seeks to elaborate the question of hygiene in the Dutch
Indies, former name of Indonesia. The fact that during the period studied
this country was a colony of the Netherlands, the subject will be
investigated in its relation to colonialism. In the colonial world, hygiene
is inevitably related to the colonial politic which emphasizes on the
exploitation of natural resources for the economic interest of the
colonizer. The well-being of the population and the good health of the
workers must then be assured, hence public health programs become
significant. Questioning the health issue, this activity could not be
dissociated from medicines. The role of physicians as the main actors
became important in the construction of colonial state. This is due to
several reasons. First, they assured the health of the Europeans – the
military members, the planters, and the colonial administrators – in the
Tropics. The health of Indigenous people – regarded as the manpower – also
drew physicians’ attention, especially when there was an epidemic that
threatened the population. Finally, by extending the sense of the word
“health” to mental and social health, physicians no longer dealt only with
the hygiene of the body, but also the social and cultural hygiene; they do
not only engage in the improvement of health, but they also had to preserve
and protect the morality of the society. The struggle against the
unfavorable elements in the social life like alcohol abuse, criminality,
prostitution, pornography and homosexuality  was deployed because these
 elements are considered as a major barrier against  the process to
construct a modernity society.


Keywords: Dutch Indies, colonialism, the Tropics, hygiene, public health,
physician.


*Ringkasan*


Penelitian ini bertujuan untuk mengkaji persoalan higienitas di
Hindia-Belanda, negara yang kini bernama Indonesia. Mengingat penelitian
ini membahas periode kolonial Belanda, maka persoalan higienitas akan
dianalisis dalam hubungannya dengan kolonialisme. Dalam sebuah negara
kolonial, persoalan ini tentu saja erat terkait dengan politik kolonial
yang selalu mengedepankan praktik eksploitasi sumber alam untuk kepentingan
ekonomi penjajah. Itu sebabnya kesehatan penduduk dan tenaga kerja harus
dijamin, dan dari situlah program kesehatan masyarakat kemudian muncul.
Pembahasan mengenai hal ini tentu saja tidak bisa dilepaskan dari dunia
kedokteran, dan oleh karena itu peran dokter menjadi sangat penting dalam
pembentukan imperialisme. Terdapat beberapa alasan untuk ini. Pertama, para
dokter ini berperan dalam memberi jaminan kesehatan untuk orang-orang Eropa
seperti tentara, tuan kebun dan pegawai administrasi kolonial selama mereka
tinggal di daerah tropis. Kondisi kesehatan penduduk pribumi juga kemudian
menarik perhatian mereka, terutama ketika wabah epidemi menyerang. Ini
karena, bagaimana pun, orang pribumi dianggap sebagai sumber tenaga kerja
yang sangat penting. Terakhir, dengan memperluas makna “kesehatan” ke ranah
kesehatan mental dan sosial, para dokter ini tidak lagi hanya mengurusi
soal kesehatan tubuh, tetapi juga sibuk dalam urusan higienitas sosial dan
budaya; artinya mereka tidak hanya sibuk mengurusi orang sakit dan
meningkatkan kualitas kesehatan masyarakat, tetapi juga memberi perhatian
serius terhadap persoalan moral di dalam masyarakat. Perang terhadap
penyalahgunaan alkohol, kriminalitas, pelacuran, pornografi, dan
homoseksualitas dicanangkan, sebab “penyakit-penyakit” sosial ini dianggap
sebagai penghambat sebuah masyarakat modern.



Kata kunci : Hindia-Belanda, kolonialisme, negara tropis, higienitas,
kesehatan masyarakat, dokter.
Uncategorized
Nov
06

Prix annuel 2018 de la Fondation Phan Chau Trinh pour la culture vietnamienne

La Fondation Phan Chau Trinh pour la culture vietnamienne a décerné son prix annuel 2018 aux historiens français Pierre Brocheux et Daniel Hémery pour leurs contributions à la connaissance du Vietnam.
 la Fondation est présidée par madame Nguyen Thi Binh, petite fille du grand lettré réformiste-moderniste (1872-1926).  Elle dirigea la délégation du FLN sud vietnamien à la conférence de Paris (1973) et fut vice-présidente de la République socialiste du Vietnam. cependant la Fondation est une institution non officielle et qui prend des initiatives indépendantes de la doctrine officielle.
https://indomemoires.hypotheses.org/26839
Publications, Uncategorized
Mar
20

Nouvelle publication : Mirroring Power: Ethnogenesis and Integration among the Phunoy of Northern Laos / By Vanina Bouté, 2018

The Phunoy are a significant Tibeto-Burmese population group from Phongsaly Province in northern Laos that has long been considered acculturated because of its adoption of various features of neighboring Tai societies, particularly Buddhism. This book presents pioneering research based on in-depth ethnographic surveys in Phunoy villages. It reexamines the supposed acculturation of the Phunoy and analyzes the group’s own independent identity. The author demonstrates how the Phunoy emerged from groups of war fugitives who sought new frontiers, and how they constructed a privileged “mirroring” relationship with the various Tai and Lao realms dominating the region. As guardians of the borders and allies of the colonial authorities who administered the province, they progressively formed a territory known as Mueang Phunoy, where they have securely established themselves as indispensable intermediaries between state power and the other mountain ethnic groups.

This study reveals long-lasting social, political, and ritual differentiations within Phunoy society. The integration of the Phunoy—and the accompanying disintegration of their village communities—continues within Lao society today, as part of the history of the stabilization of the margins in northern mainland Southeast Asia.

Highlights

  • The first ethnography of the Phunoy, a Tibeto-Burmese people and society in Laos
  • An ethno-historical approach to the creation of the Phunoy over a century
  • Analysis of a society that has perpetuated itself by mirroring the dominant powers

About the author

VANINA BOUTÉ is an associate professor of anthropology at the University of Picardie and a member of the Centre Asie du Sud-Est in Paris, France.

What others are saying

“This lively book is the first ever study of one of the least known ethnic groups in mainland Southeast Asia. Vanina Bouté provides a fascinating reconstruction of the ethnogenesis of the Phunoy, which is inextricably linked to the politically dominant Tai Lue and Lao lowland populations. She examines the Phunoy settlement patterns, clan system, and religious configurations and brilliantly shows, from a diachronic point of view, the transformation of Phunoy ethnicity in the wake of migration, resettlement, and social modernization.”—Volker Grabowsky, University of Hamburg

“With this superb monograph, Vanina Bouté spearheads the nascent movement of in-depth, grounded anthropological research on the margins of the communist regimes of Asia.”—Jean Michaud, Université Laval

Keywords

Southeast Asia | Laos | Anthropology | Phunoy | Ethnography | Ethnogenesis | Integration

 

Uncategorized
Fév
09

Tenure-track professorship in Thai or Indonesian studies advertised at Hamburg

https://www.uni-hamburg.de/en/uhh/stellenangebote/juniorprofessuren/01-03-18-jp-267en.pdf

Pour toute modification, ajout, ou suggestion, contactez : Administrateur AFRASE.